15/06 07:31

Variole du singe : Face à la propagation "préoccupante" l'OMS envisage de déclarer une "urgence de santé publique internationale" - Plus de 130 cas signalés en France

Face à la propagation "préoccupante" de la variole du singe, signalée dans près de 40 pays, l'OMS convoquera une réunion la semaine prochaine pour évaluer si ce virus représente une "urgence de santé publique de portée internationale". Moins d'une semaine après avoir appelé les Etats à "contrôler la flambée", le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a jugé mardi l'extension de l'épidémie "inhabituelle et préoccupante".

"La situation nécessite une réponse coordonnée", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse, annonçant la convocation le 23 juin du comité d'urgence de l'OMS.

Depuis début mai, plus de 1.600 cas confirmés ont été signalés dans 39 pays, dont 32 où la maladie n'est pas endémique - et où aucun décès n'a encore été recensé. Circulant d'ordinaire en Afrique centrale et de l'Ouest, le virus est présent en Europe, en Australie, au Moyen-Orient, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud. Comptant sur l'aide d'experts internationaux pour "mieux comprendre" la variole du singe, l'OMS réfléchit également à "changer le nom du virus", a indiqué le Dr Tedros, promettant "des annonces dès que possible" sur ce point.

La priorité reste néanmoins "d'aider les pays à contenir la transmission et à stopper l'épidémie" par des moyens "éprouvés" comme "la surveillance, la recherche des contacts et l'isolement des patients infectés", a-t-il rappelé. L'OMS a par ailleurs tempéré l'ardeur croissante pour les vaccins antivarioliques, alors que la Commission européenne a annoncé mardi un contrat avec le laboratoire danois Bavarian Nordic pour la fourniture de plus de 100.000 doses

L'agence européenne du médicament (EMA) avait déjà fait savoir début juin qu'elle était en contact "par précaution" avec ce fabricant, tout en souhaitant qu'il dépose "dès que possible" une demande d'autorisation de son produit contre la variole du singe. Les Etats-Unis, qui misent pour leur part sur la vaccination des cas contacts, ont aussi acheté plus de 300.000 doses de ce sérum, pour compléter leur stock de 100 millions d'unités d'un autre vaccin du français Sanofi.

Mais une vaccination "de masse" n'est pas recommandée à ce stade, a estimé l'OMS dans des directives provisoires publiées mardi, soulignant que "toute décision d'utiliser ou non des vaccins doit être prise (...) sur la base d'une évaluation des risques et des avantages, au cas par cas".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
15/juin/2022 - 16h58

La variole du singe apparaît de façon épisodique et très localisée en Afrique. Bizarrement il n'y en a pas actuellement, et elle apparaît simultanément sur les autres continents dans tous les pays vaccinés covid. Des symptômes d'ailleurs assez proches de certains effets secondaires du vaccin covid. Sans doute un hasard ...

Portrait de Tudo
15/juin/2022 - 13h46
croco666 a écrit :

Tu as oublié l'invasion de sauterelles dans ta liste. 

Ne t'inquiètes pas il y a l'invasion de moustiques porteurs de l'encéphalite équine mortelle pour l'humain. Déjà plusieurs cas en Géorgie (États Unis). Allez retourne bouffer ta pizza Buitoni....

Portrait de Tudo
15/juin/2022 - 09h51
Petoulet a écrit :

Ah ouais ! Et c'est quoi "en très,très haut lieu" ?

Le complot pharmacico, judéo,maçonico,reptilien surement !!!

N'oublie pas d'aller à la manif samedi avec ton joli gilet.....

Entre les débiles qui croient n'importe quoi et les crétins qui croient retrouver leur vie d'avant, il existe la voie du bon sens. Macron a dit que nous allons vers une économie de guerre, il faut donc se préparer à des pénuries, restrictions, avec un système de santé catastrophique et à la clé des famines. Il est temps de se réveiller, l'avenir est sombre et les soirées entre copains à bouffer des pizzas, à regarder des matchs de foot, feront partie des contes et légendes.

Portrait de Amandecroquante
15/juin/2022 - 08h52
Kakadu a écrit :

Effectivement on peut se poser des questions. 

On se demande bien ce qu'ils cherchent. Y a pas eu un seul mort. 1600 malades depuis le début et on parle de propagation préoccupante. Mais c'est une blague. 

Et qu'ils ne disent pas que c'est pour protéger les populations, parce que sinon, ils feraient le nécessaire pour interdire la vente de tabac, interdire les produits nocifs dans l'alimentaire, s'occuper réellement des problèmes de l'environnement ..... et j'en passe. 

Mais les médias qui sont ne font plus leur boulot, vont dire que les sceptiques sont des complotistes. Et c'est reparti pour un tour ! 

 

merci docteur

Portrait de Kakadu
15/juin/2022 - 08h16
Electro a écrit :

Et c!est reparti pour un tour !

Le Covid n'a pas donné les résultats escomptés en très...très...haut lieu.

Effectivement on peut se poser des questions. 

On se demande bien ce qu'ils cherchent. Y a pas eu un seul mort. 1600 malades depuis le début et on parle de propagation préoccupante. Mais c'est une blague. 

Et qu'ils ne disent pas que c'est pour protéger les populations, parce que sinon, ils feraient le nécessaire pour interdire la vente de tabac, interdire les produits nocifs dans l'alimentaire, s'occuper réellement des problèmes de l'environnement ..... et j'en passe. 

Mais les médias qui sont ne font plus leur boulot, vont dire que les sceptiques sont des complotistes. Et c'est reparti pour un tour ! 

 

Portrait de Electro
15/juin/2022 - 07h49

Et c!est reparti pour un tour !

Le Covid n'a pas donné les résultats escomptés en très...très...haut lieu.