13/06 11:31

Le dernier numéro de "Challenges" provoque un malaise au sein de la rédaction du magazine en présentant Jean-Luc Mélenchon comme un "danger"

C'est une couverture qui a fait réagir Jean-Luc Mélenchon et la Société des Journalistes de "Challenges". Dans son dernier numéro, l'hebdomadaire a mis en Une le leader de La France insoumise. Sur un fond rouge, le lecteur peut lire la mention suivant : "Danger ! Déficit : +203 milliards. Europe déstabilisée. Croissance menacée. Communautarisme".

Cette couverture fait référence à celle publiée le 13 avril dernier, au lendemain du premier tour de la présidentielle. Cette fois-ci, le magazine mettait Marine Le Pen en Une avec "Danger ! Déficit : +100 milliards. Europe disloquée. Institutions menacées. Xénophobie rallumée".

Selon Libération, la SDJ de Challenges regrette un "passage en force" de la direction de l'hebdomadaire. "Le 1er juin, un large consensus s’était pourtant exprimé au sein de la rédaction, y compris dans les rangs de la rédaction en chef, contre le choix de cette couverture", indique la Société des Journalistes, comme le rapportent nos confrères, en précisant que "l’exacte similitude de ces deux couvertures porte à croire que l’extrême droite et l’extrême gauche sont des dangers de même nature. Pour autant, la direction du journal a maintenu son projet. Le bureau de la SDJ condamne ce passage en force et ce choix éditorial".

Interrogé par Libération, Pierre-Henri de Menthon, le directeur de la rédaction, s'explique sur ce choix. "Le 1er juin, lors de notre réunion sur l’actualité qui a lieu tous les mercredis matin, j’ai évoqué l’idée que nous avions eue de faire la même une que sur Marine Le Pen. Le débat a eu lieu avec la rédaction. Moi, j’ai dit que j’étais favorable à cette idée, que j’estimais que Mélenchon et Le Pen étaient deux dangers. Il y avait aussi un coup marketing à faire en reproduisant cette une. Tout le monde ne partageait pas mon avis. J’ai dit que je prenais note".

"Tout en finesse et argumentation pour un débat démocratique sans agressivité. Une punition : 4,20 euros pour accéder à ce régal de l'esprit", a de son côté réagi le leader de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon.

.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de JCDusse
14/juin/2022 - 22h51 - depuis l'application mobile

Aucun malaise, c’est la stricte vérité !!!

Portrait de Bob28
14/juin/2022 - 07h15

Concernant la qualité de ce journal, moi je me suis arrêté à la phrase "la France, paradis des cryptomonnaies" de la couverture.

Portrait de zig et puce
14/juin/2022 - 06h20
Noël Flantier a écrit :

Tu sais, que ce soit dans mon métier ou en culture générale, j'ai très largement fait mes preuves... Tu peux t'agenouiller devant moi !

La culture , c'est comme la confiture , moins on en a , plus on l'étale..... 

Pas vrai Noël Flantier? 

 

Portrait de Super Zappeur

Challenges a raison … Ce Fidel Castro en plastique est dangereux

Portrait de Greenday2013
13/juin/2022 - 13h52

Quand c'est l'extrême droite qui est pointée du doigt, ça ne pose pas de problème à la SDJ.

Portrait de Favie500
13/juin/2022 - 13h04

Je suis d'accord avec eux.

Comment peut-on voter pour Mélenchon ?