17/05 11:46

Jean-Baptiste Djebbari est "parfaitement serein" et n’a "aucun état d'âme" à entrer au conseil d'administration d'un constructeur de voitures à hydrogène après avoir été ministre des Transports - VIDEO

Jean-Baptiste Djebbari s'est dit mardi "parfaitement serein" et n'avoir "aucun état d'âme" à entrer au conseil d'administration d'un constructeur de voitures à hydrogène après avoir été ministre délégué aux Transports.

"Ça ne me met pas du tout mal à l'aise, c'est normal de retrouver une activité normale après la politique, il y a des règles, il faut les respecter", s'est défendu sur RMC le ministre qui s'apprête à quitter ses fonctions. Au ministère, "j'ai été pleinement au travail, sept jours sur sept, 24 heures sur 24", s'est-il défendu.

La start-up Hopium, qui prépare la production de voitures utilisant de l'hydrogène, l'une des pistes pour décarboner la mobilité, a annoncé lundi avoir proposé que Jean-Baptiste Djebbari la rejoigne quelques heures avant la nomination de la nouvelle cheffe du gouvernement, Élisabeth Borne.

Un "hasard de calendrier" selon lui, Hopium étant tenue de communiquer sur cette proposition de nomination 35 jours avant son assemblée générale du 20 juin. Quand "vous êtes membre du gouvernement, vous pouvez tout à fait retourner dans le privé sous réserve de respecter certaines règles, c'est ce que j'ai fait en sollicitant la HATVP", la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, a-t-il estimé.

Dans son avis, la HATVP a considéré que "le risque de prise illégale d'intérêts peut être écarté" mais émis une réserve lui en enjoignant de ne pas entreprendre de démarche notamment auprès du ministère des Transports pendant trois ans. Pour Jean-Baptiste Djebbari, son cas pose la question des mandats politiques au cours d'une carrière. "C'est quoi le modèle ? Si vous me dites que quand on vient en politique, le modèle c'est de rester 40 ans (...), je vous dis c'est pas le mien", a-t-il plaidé.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bob28
18/mai/2022 - 09h16
canopee3 a écrit :

Et visiblement annoncé avant même de quitter son poste. Ils n'ont honte de rien.

Je connais plein de gens qui ont trouvé leur prochain contrat avant d'avoir terminé leur CDD actuel.

Je ne vois pas où est le problème, tant que la clause de non concurrence est respectée...

Portrait de Sivom45000
18/mai/2022 - 08h39 - depuis l'application mobile

Où est le problème? Il a rempli son carnet d'adresse pendant qu'il était "dévoué" à l'état. Quel sacrifice! Quel Homme! Un héros! Bravo JB, bravo pour tout ce que tu as fait en tant que Ministre des transports. Tu as aidé tant de gens... de ton entourage et toi même. Quelle digne récompense que ce nouveau poste.

Portrait de Ste'ph
17/mai/2022 - 14h36
canopee3 a écrit :

Et visiblement annoncé avant même de quitter son poste. Ils n'ont honte de rien.

c'est pas un CDI ministre, et il a le droit de penser à sa reconversion avant la fin de son mandat, la plupart des gens qui change de boite n'attendent pas d'être virer ou la fin de leur contrat pour le faire.

Il vient du privé, il y retourne, tant mieux pour lui. Visiblement c'est même l'entreprise qui lui a proposé de venir. la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a examiné le risque de conflit d’intérêt et a déjà pris les devant donc tout va bien.

Portrait de COLIN33
17/mai/2022 - 13h30 - depuis l'application mobile

les rats quittent le navire !!!