13/05 16:30

Le groupe d’Ehpad privés Orpea, dans la tourmente depuis la sortie en janvier dernier d’un livre-enquête, a vu son bénéfice net chuter de 60%

Le groupe d’Ehpad privés Orpea, dans la tourmente depuis la sortie en janvier d’un livre-enquête, a annoncé vendredi avoir signé un accord avec ses banques pour assurer son financement face aux incertitudes qui pèsent sur l’entreprise, après un plongeon de près de 60% de son bénéfice net annuel.

Cet accord s’inscrit dans le cadre « d’une procédure amiable de conciliation », pour prévenir les difficultés, ouverte au tribunal de commerce de Nanterre, a indiqué le groupe dans un communiqué. « Cet accord avec les banques répond au contexte actuel d’incertitudes qui pèse sur Orpea, ainsi qu’à un accès fermé aux marchés financiers et au ralentissement du programme de cessions d’actifs initialement envisagé », a expliqué Orpea.

Pour l’année en cours, Orpea s’attend « à faire face à des charges exceptionnelles liées à la gestion de la crise et de ses conséquences ». Il prévoit également que sa rentabilité soit affectée par la hausse de l’inflation qui impacte « les coûts de l’énergie et les salaires dans certains pays ». Le groupe se dit « confiant sur la dynamique de croissance » de son chiffre d’affaires 2022 mais n’a pas publié de prévisions chiffrées.

Au premier trimestre, le chiffre d’affaires a progressé de 9% à 1,12 milliard d’euros. L’an passé, son bénéfice net a chuté de 59,3% par rapport à 2020 à 65,2 millions d’euros, en raison notamment d’une provision de 83 millions d’euros « pour risques et charges relatives aux risques estimés au titre des années 2017-2021 suite aux enquêtes administratives » dont le groupe a fait l’objet. Dans ce contexte, il prévoit de ne pas verser de dividende.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ailbibracte
13/mai/2022 - 21h08

Il va falloir baisser à 1/2 biscotte par jour.

Portrait de piedsdansleplat
13/mai/2022 - 17h06

faut faire une cagnotte !  moi j'envoie 1 centime d'euro ; les actionnaires peuvent mettre la mai n à la poche.