12/05 20:54

Législatives: Jean-Luc Mélenchon annonce qu'il ne se représente pas à Marseille - Manuel Bompard investi par La France insoumise

Le leader insoumis Jean-Luc Mélenchon, 70 ans, a annoncé jeudi à Marseille qu’il ne se représentera pas dans sa circonscription des Bouches-du-Rhône pour les législatives, précisant au passage l’investiture de son directeur de campagne, l’eurodéputé Manuel Bompard.

« "Alors monsieur, pourquoi vous ne serez pas candidat à la législative ?" me demande-t-on. Parce que c’est Bompard qui le sera, c’est une des figures parmi les plus éminentes de la nouvelle génération, je vous le confie, il faut l’élire », a lâché le leader de la France Insoumise, lors d’un « apéro populaire » en plein air: « On va gagner et je serai Premier ministre », a-t-il conclu, devant quelque 300 militants, au coeur de sa circonscription.

Fort de ses 22% au premier tour de la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, qui vise une majorité à l’Assemblée nationale avec son union des gauches (Nupes), avait plusieurs fois laissé entendre qu’il « se préparait plutôt à l’idée d’être Premier ministre qu’à l’idée d’être de nouveau député ».

« Je pense que nous serons au second tour dans au moins 80% des circonscriptions », a parié Jean-Luc Mélenchon: « Nous sommes les favoris, tant qu’on ne fait pas de bêtises », avait-il lancé auparavant, estimant que cette élection législative, « c’est celle qui va donner le mandat politique ».

Il lègue donc à Manuel Bompard cette 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, dans le centre populaire de Marseille, qu’il avait décrochée haut la main en 2017 (59,85%) et où il a dépassé les 54% des voix au premier tour de la présidentielle le 10 avril. Un résultat qui l’avait « beaucoup ému », avait-il confié en votant au second tour, reconnaissant être « une pièce rapportée ici ».

Manuel Bompard, 36 ans, est lui originaire de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Né à Firminy (Loire), il a grandi dans la Drôme et a désormais son point d’attache à Toulouse.

Directeur de campagne du leader insoumis lors des présidentielles 2017 et 2022, il fut ces derniers jours le négociateur pour LFI afin de sceller la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) avec le PS, le PCF et EELV. Député européen depuis 2019, il avait été candidat aux législatives de 2017 en Haute-Garonne, où il avait été battu par une candidate LREM au second tour.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ailbibracte
13/mai/2022 - 17h41
COLIN33 a écrit :

Normal il doit être premier ministre !

Si on part du point de vu de pourcentage aux présidentielles, Marine est plus légitime que lui.

 

Portrait de bergil
13/mai/2022 - 16h07

Né dans la Loire ,a grandi dans la Drôme ,habite Toulouse , Bompart connait très bien Marseille ! Il est loin le temps où il  fallait résider dans la circonscription pour se présenter ! Au fait le tsar ne met plus sa veste Mao 

Portrait de wicket
13/mai/2022 - 09h37

Il va pouvoir parader et commenter sans avoir à prendre le moindre risque.... facile !

Portrait de Yanik65
13/mai/2022 - 08h18

Faut le comprendre. C'est loin Marseille. 3H de train, la clim trop forte, tout ça tout ça ...

Ils se pensent "chevaliers blancs" de la politique, des révolutionnaires ...

Mais ils sont pires que les autres, encore plus dangereux.

Portrait de iceman
12/mai/2022 - 22h41

Il a perdu tout mon respect quand il a affirmé en 2017 qu'il fallait voter pour lui car, contrairement aux autres, il ne se représenterait jamais à la présidentielle et qu'il ferait donc ce qu'il faut...

Portrait de miya.wallace
12/mai/2022 - 22h17

C'est bien Marseille mais....de loin, faut pas abuser ! smiley

Portrait de COLIN33
12/mai/2022 - 20h57 - depuis l'application mobile

Normal il doit être premier ministre !