21/04 18:02

Le Conseil de l'Europe appelle à fixer un nombre "plafond" de détenus dans chaque prison et à développer les mesures alternatives à la détention

Le Conseil de l'Europe a appelé à fixer un nombre "plafond" de détenus dans chaque prison et à développer les mesures alternatives à la détention, afin de lutter contre une "surpopulation carcérale persistante" dans plusieurs États européens. La surpopulation carcérale "met tous les détenus en danger, de même que le personnel pénitentiaire, et compromet les efforts visant à les réinsérer" a souligné Alan Mitchell, le président du Comité pour la prévention de la torture (CPT), en présentant le rapport annuel de cet organe du Conseil de l'Europe.

Le CPT fait état d'une "densité carcérale" qui a diminué en moyenne en Europe entre 2020 et 2021, passant de 91 à 85 détenus pour 100 places, en raison notamment des mesures sanitaires prises lors de l'épidémie de Covid-19 et de la baisse de l'activité judiciaire liée aux confinements.

 

Plusieurs pays conservent néanmoins une surpopulation carcérale "importante", comme la Roumanie (119%), la Grèce (111%), la Belgique (108%), la Turquie (108%) ou l'Italie (106%), relève le CPT. La France (104%), la Suède (101%) ou la Hongrie (101%) sont également confrontées à cette problématique, tandis que leurs voisins espagnol (74%), finlandais (80%) ou allemand (82%) font figure de bons élèves.

Le CPT suggère de "fixer une limite supérieure absolue" au nombre de détenus dans chaque prison, en respectant un "espace de vie minimum" de 4 m² dans les cellules collectives et 6 m² dans les cellules individuelles.

Dans certains établissements visités par le Comité, "l’espace de vie était inférieur à 2 m² par personne" pour un enfermement de 23 heures par jour, créant un terrain "propice à l’aggravation des tensions", notent les rapporteurs.

Surtout, le CPT insiste sur la nécessité de développer des alternatives à l'emprisonnement, comme les travaux d'intérêt général ou les systèmes de surveillance électronique, outre des "programmes de réhabilitation". 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de delors757118
22/avril/2022 - 17h30
KERCLAUDE a écrit :

Que vient de faire le conseil de l'Europe dans l'organisation de la France.

la france   meme la suisse  et toujours l'angleterre sont membres du conseil de l'europe  et signataire  de la convention europeenne de sauvegarde des droits de l'homme    le conseil d e l'europe  a ete fonde en 1949 nous avons signe le traite nous engageant  et la france fait partie des dix membres fondateurs idem pour l'angleterre 18 parlementaires   français  siegent  a l'assemblee du conseil de l'europe  c'est donc une organisation de  defenses des droits de l'homme dont nous sommes  membre  et dont nous sommes createur en tant que grande democratie

Portrait de delors757118
22/avril/2022 - 17h25
Tommmy-Rose a écrit :

Comme d'habitude, encore une décision de merde prise par des non-élus.

comme d'habitude  un citoyen français qui commente  sans  rien savoir au conseil  de l'europe  qui  n'a rien a voir avec l'UE  l'angleterre est toujours membre et meme la suisse est membre  il y a une assemblee  ou siege des deputes  et des senateurs français 324   membres  a l'assemblee parlementaire du conseil de l'europe  dont  18 français

Portrait de KERCLAUDE
22/avril/2022 - 09h36

Que vient de faire le conseil de l'Europe dans l'organisation de la France.

Portrait de Amandecroquante
21/avril/2022 - 20h05

Comme on s’inspire souvent des ricains pourquoi ne pas les copier…

petite tenue orange au bord des routes pour nettoyer les déchets c’est un geste utile pour la planète et ils ne sont pas enfermés toute la journée. Juste une petite chaîne smiley

Portrait de simjulemi
21/avril/2022 - 18h26 - depuis l'application mobile

Il est temps enfin de construire de nouvelles prisons

Portrait de COLIN33
21/avril/2022 - 18h22 - depuis l'application mobile

Depuis le temps que l'on entend ces recommandations !!!