05/04 11:46

Football: L'ex-président de l'UEFA Michel Platini reconnait avoir reçu une lithographie de Pablo Picasso d’un oligarque russe

L'ex-président de l'UEFA Michel Platini a-t-il reçu un tableau de Pablo Picasso afin de voter en faveur de la Coupe du monde de football en Russie en 2018 ? Selon Médiapart, d'abord évoquée par le Sunday Times, la piste est relancée par des écoutes réalisées dans le cadre de l’enquête préliminaire pour "corruption" menée par le Parquet national financier sur l’attribution des Mondiaux 2018 et 2022.

"Dans une conversation de 2017 avec son épouse, Michel Platini a reconnu avoir reçu un tableau de Pablo Picasso offert par un certain « Ouchmanov », selon la retranscription phonétique réalisée par les policiers. Ce patronyme pourrait correspondre à celui de l’oligarque russe Alicher Ousmanov, proche du président russe Vladimir Poutine, et aujourd’hui placé sous sanctions à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie", expliquent nos confrères.

Interrogé par Le Monde, l'entourage de Michel Platini explique que l'ex-footballeur a "reçu deux lithographies de Picasso" : "Une femme nue", offerte à l’ex-star des pelouses, "il y a vingt ou vingt-cinq ans" par un journaliste italien de la Gazetta dello Sport, et une autre, "en juin 2016 et donc après le vote d’attribution du Mondial 2018", pour le 61e anniversaire de M. Platini, reçue du milliardaire Alicher Ousmanov. L'entourage précise que Michel Platini "n’est pas corruptible et ne l’a jamais été".

"Il n’a jamais offert ou proposé de tableaux, y compris de Picasso, à M. Platini, tout comme M. Platini ne lui a rien offert. (…) Ils communiquaient juste de manière amicale et chaleureuse avec M. Platini, puisque M. Platini était le joueur préféré de M. Ousmanov", a pour sa part affirmé le porte-parole du milliardaire russe à Médiapart.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de richard1804
5/avril/2022 - 13h25 - depuis l'application mobile

Et donc ???

Portrait de MICMAH458
5/avril/2022 - 13h05

C'est comme les costumes de fillon : ne jamais accepter le moindre cadeau de qui que ce soit, cela vous retombe sur le nez un jour ou l'autre, et la suspicion de tricherie, ou à tout le moins de connivence (je t'offre ceci, mais à un moment quelconque j'aurai probablement besoin d'un retour d'ascenseur) est toujours très difficile à démonter.