28/03 00:23

"Pyrénées : sur la piste du tueur" c'est le numéro INEDIT de "Crimes" ce soir, à 21h10 sur NRJ12, présenté par Jean-Marc Morandini - VIDEO

Ce soir, à 21h10, Jean-Marc Morandini présentera un nouveau numéro INEDIT de "Crimes" sur NRJ12. "Crimes" s'installe dans les Pyrénées. Et si ce territoire français est connu pour sa météo plutôt ensoleillée, les trois faits-divers qui s'y sont déroulés, ont retentit comme un coup de tonnerre.

Sommaire

Piège en mer à Hossegor

C'est à Saint-Vincent-de-Tyrosse, petite commune de plus de 7 000 habitants, située dans les Landes, que Florine loue son appartement. Cette trentenaire vit seule avec son chien, mais le mardi 11 octobre, très inquiets, André et Monique, ses parents, poussent les portes du commissariat. Depuis près de 24 heures, leur fille leur envoie des messages étranges depuis son téléphone mais ne répond pas aux appels. Ils ont un mauvais pressentiment...mais ils sont loin de se douter du drame qui les attend. Monique et André ont accepté de livrer leur témoignage, un récit bouleversant.

Règlement de compte à Bompas

C'est à Bompas, une commune de la Région Occitanie, que Laurent a choisi de vivre plutôt reclus, dans cette commune de 7000 habitants. Travailleur, il s'occupait d'une radio à Bézier et poursuit sa carrière sur Perpignan. Mais ce nouveau travail se passe mal et Laurent se retrouve au chômage. Commence alors pour lui une descente aux enfers. Il s'isole, donne peu de nouvelles à sa fille, et sombre dans l'alcool. Mais le samedi 14 octobre sa vie va prendre une tournure dramatique.

Guet-apens mortel à Perpignan

C'est à Perpignan, ville de 120 000 habitants située entre mer et montagnes, que vit Erika, une jeune adolescente. A 17 ans, elle a un parcours de vie assez chaotique. En conflit avec Saïda, sa maman, elle a été placée en foyer. Mais depuis quelques mois, mère et fille tentent de renouer les liens. Tout bascule le 25 août 2015 lorsque la vie de l'adolescente va être brutalement stoppée par 35 coups de couteaux. Pour Crimes, sa maman Saïda a accepté de raconter son histoire, pour rendre hommage à sa fille.

Ailleurs sur le web

Vos réactions