23/03 18:41

EN DIRECT - Guerre en Ukraine - Malgré la demande du président Volodymyr Zelensky, Leroy Merlin annonce maintenir son activité en Russie

18h41: Adeo, la holding de Leroy Merlin à qui le président ukrainien Volodymyr Zelensky a demandé mercredi, parmi d'autres entreprises, de quitter la Russie, a répondu qu'une fermeture serait considérée comme une "faillite préméditée", "ouvrant la voie à une expropriation qui renforcerait les moyens financiers de la Russie". Dans une déclaration à l'AFP, Adeo assure en revanche avoir "décidé au début du conflit de suspendre les nouveaux investissements" en Russie. Volodymyr Zelensky a exhorté mercredi devant le Parlement français les entreprises françaises implantées en Russie à cesser de soutenir "la machine de guerre" russe et à quitter ce pays, citant également Renault et Auchan, enseigne détenue comme Leroy Merlin par la famille Mulliez. 

17h45: L'Ukraine a décidé de se doter d'«un système d'appels automatiques vers la Russie» utilisant la reconnaissance faciale pour révéler aux Russes l'ampleur de leurs pertes militaires, a annoncé mercredi le vice-premier ministre ukrainien. «Aujourd'hui, nous utilisons l'intelligence artificielle pour chercher sur les réseaux sociaux des profils de soldats russes sur la base des (images) de leurs corps, afin de signaler leur mort à des amis et à des proches», a expliqué Mykhaïlo Fedorov sur Twitter.

17h10: Sous pression depuis plusieurs jours, en particulier à la suite de l'appel du président Volodymyr Zelensky, le géant suisse de l'alimentation Nestlé a annoncé mercredi qu'il allait réduire encore la gamme de ses produits vendus en Russie mais maintenir l'approvisionnement en produits pour bébé et aliments médicalisés.

Le groupe basé à Vevey, sur les rives du lac Léman, va suspendre par exemple des marques comme les barres chocolatées KitKat ou les poudres chocolatées Nesquik, selon un communiqué.

15h08: Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'exprime

"Vous savez qui est coupable", a-t-il déclaré face au Parlement français. "Comment instaurer la paix en Ukraine ? Parce que la plupart des questions et des réponses sont dans nos mains". "L’armée russe ne fait pas de distinction. Ils détruisent tout (...) Marioupol rappelle les ruines de Verdun lors de la Première guerre mondiale".

"Nous devons agir ensemble pour faire pression sur la Russie et arrêter cette guerre", a ajouté le président ukrainien devant le Parlement français lors d'une allocution de 12 minutes. "Les entreprises françaises doivent quitter le marché russe et cesser d'être le sponsor de la machine de guerre"

15h00: Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'exprime face au Parlement français. "Ne doutez pas de notre soutien aujourd’hui et pour l’avenir", a déclaré Gérard Larcher

14h54: L'actualité internationale s'invite encore une fois dans la campagne présidentielle avec l'intervention vidéo dans les prochaines minutes devant le Parlement du chef de l'Etat ukrainien Volodymyr Zelensky

14h37: L'Otan va déployer quatre nouveaux groupements tactiques en Bulgarie, en Roumanie, en Hongrie et en Slovaquie, pour renforcer ses défenses contre la Russie sur son flanc oriental, a annoncé mercredi son secrétaire général. «Les dirigeants de l'Otan vont décider lors de leur sommet demain (jeudi) de renforcer la posture de défense avec quatre nouveaux groupements tactiques en Bulgarie, en Roumanie, en Hongrie et en Slovaquie, portant à huit les groupements tactiques déployés de la Baltique à la mer Noire», a précisé le Norvégien Jens Stoltenberg.

14h18: L'Organisation internationale du travail a décidé mercredi de «suspendre provisoirement» sa coopération avec la Russie, à cause de l'invasion de l'Ukraine, selon une résolution adoptée par le Conseil d'administration. La résolution -qui isole un peu plus Moscou au sein du système onusien- écarte aussi la Russie des réunions techniques et d'experts ou encore de conférences décidées par le Conseil d'administration de l'OIT.

14h13: Une attaque russe à l'arme chimique en Ukraine est «une menace crédible», a prévenu Joe Biden en quittant la Maison Blanche. Le président américain s'envole pour l'Europe, où un marathon diplomatique l'attend. Il participera à trois sommets internationaux jeudi à Bruxelles: celui de l'Otan, du G7 et de l'Union européenne.

13h54: Joe Biden, qui s'envole aujourd'hui pour l'Europe, assistera aux trois sommets internationaux organisés jeudi à Bruxelles: Otan, G7 et Union européenne. Le président américain, qui va s'efforcer de renforcer l'unité des Occidentaux et d'alourdir les sanctions contre la Russie, se rendra vendredi et samedi en Pologne, première destination pour la majorité des 3,5 millions de réfugiés ukrainiens.

12h30: Une cérémonie d'hommage au commandant adjoint de la Flotte russe de la mer Noire, Andreï Paliï, mort au combat en Ukraine près de Marioupol, s'est tenue mercredi en Crimée annexée. Plusieurs centaines de personnes - des militaires, des vétérans, des proches, des responsables locaux - ont défilé devant le cercueil du défunt installé dans un théâtre militaire du port de Sébastopol, a rapporté l'agence de presse publique TASS.

Des militaires ont formé une garde d'honneur devant le bâtiment, selon cette source. Il est prévu que le défunt soit enterré à Sébastopol, qui sert de quartier général de la Flotte russe en mer Noire. La mort d'Andreï Paliï a été annoncée dimanche, faisant de lui l'un des plus importants officiers russes dont Moscou a reconnu la mort combat depuis le début de l'intervention en Ukraine le 24 février.

11h43: Moscou a accusé mercredi les Etats-Unis d’entraver les « difficiles » négociations russo-ukrainiennes, estimant que le but de Washington était de « dominer » l’ordre mondial, y compris par le bais des sanctions. « Les négociations sont difficiles, la partie ukrainienne change constamment sa position. Il est difficile de se débarrasser de l’impression que nos collègues américains les tiennent par la main », a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov dans un discours devant des étudiants.

« Les Américains partent tout simplement du principe, qu’il n’est pas profitable pour eux que ce processus se termine rapidement », a-t-il ajouté. « Beaucoup aimeraient faire en sorte que les négociations soient une impasse », a encore estimé le chef de la diplomatie russe, citant la Pologne, l’un des principaux soutiens de l’Ukraine face à Moscou. « Les pays occidentaux veulent jouer un rôle de médiateurs. Nous ne sommes pas contre, mais nous avons des lignes rouges », a poursuivi M. Lavrov.

Il a reproché aux Occidentaux « d’abreuver l’Ukraine en armes » par leurs livraisons, destinées selon lui à « garder le plus longtemps possible » Moscou et Kiev « en situation de combats ». M. Lavrov s’est aussi dit « frappé » par l’ampleur des sanctions occidentales adoptées à l’encontre de Moscou pour son offensive en Ukraine commencée le 24 février.

11h11: Un haut responsable du Pentagone a avancé mardi soir que, "pour la première fois", les Russes étaient passés "un peu en dessous de 90% de leur puissance de combat disponible" massée au Bélarus et à la frontière russo-ukrainienne.
Or, le New York Times, s'appuyant sur des sources du Pentagone, explique que la perte de 10% d'effectifs militaires d'une armée (morts ou blessés) entrave fortement sa capacité à combattre.

10h23: Le chef de cabinet du président ukrainien a appelé les Occidentaux à livrer « des armes offensives », un « moyen de dissuasion » face à Moscou, avant un sommet extraordinaire de l’Otan consacré à l’invasion de l’Ukraine par la Russie et auquel Volodymyr Zelensky s’adressera par visioconférence. « Nos forces armées et nos citoyens tiennent bon avec un courage surhumain, mais on ne peut pas gagner une guerre sans armes offensives, sans missiles à moyenne portée, qui peuvent être un moyen de dissuasion », a plaidé Andriy Yermak, dans une vidéo publiée mardi soir sur Telegram.

« Sans un programme du type "Lend-Lease", nous ne pouvons que nous défendre », a-t-il fait valoir, en référence au programme d’armement mis en place par les Etats-Unis au début de la Deuxième guerre mondiale pour aider militairement les pays alliés.

« Il est impossible de se défendre efficacement pendant longtemps sans un système de défense aérienne fiable, capable d’abattre des missiles ennemis à longue portée », a argué M. Yermak. Pourtant, « on ne nous les donne pas », a-t-il déploré. « Tout comme ils ne nous donnent pas d’avions », a-t-il ajouté, une demande à ce stade systématiquement rejetée par les Occidentaux qui ne veulent pas intervenir militairement en Ukraine par crainte d’un élargissement du conflit avec la Russie. « Cette peur de l’escalade est compréhensible, mais elle n’aidera pas », a-t-il dit.

09h39: L'actualité internationale s'invite encore une fois dans la campagne présidentielle avec l'intervention vidéo mercredi devant le Parlement du chef de l'Etat ukrainien Volodymyr Zelensky, sur fond de divergences entre candidats sur la politique de la France face à la Russie.

Après le parlement italien mardi, c'est au tour de l'Assemblée nationale et du Sénat français de se réunir exceptionnellement et simultanément à 15 heures, malgré la fin de la session parlementaire, pour écouter un message en direct de Volodymyr Zelensky, qui enchaîne les interventions devant les parlements nationaux alors que son pays affronte l'invasion russe.

Pas moins de trois candidats à l'Elysée, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Nicolas Dupont-Aignan, également députés, siègeront au Palais Bourbon pendant les 15 minutes qu'est censée durer l'adresse vidéo du président ukrainien. Un temps volontairement limité pour des questions de sécurité.

Ironie, ces trois candidats, auxquels il faut ajouter le polémiste d'extrême-droite Eric Zemmour, sont régulièrement brocardés pour leurs positions jugées pro-russes. Pas question cependant d'"instrumentaliser" le message de Volodymyr Zelensky, assure une source parlementaire LREM. "L'enjeu global dépasse la politique intérieure."

"Il y a une prise de conscience de la classe politique française. L'Ukraine est un sujet qui nous appartient car c'est l'Europe qu'on agresse", expose Frédéric Petit, député Modem des Français de l'Europe de l'Est. Au Palais Bourbon comme au Palais du Luxembourg, aucun débat ne sera organisé après le message de M. Zelensky. Un comité de liaison parlementaire aura lieu dans la foulée à Matignon.

08h38: Le président ukrainien Volodymyr Zelensky qualifie les pourparlers de paix avec la Russie de "très difficiles", dans un message vidéo publié mercredi à l'aube. Les discussions "sont très difficiles, parfois scandaleuses, mais nous avançons pas à pas", a affirmé le dirigeant, précisant que les négociateurs ukrainiens parlementent tous les jours. "Nous allons travailler, nous allons lutter. Jusqu'à la fin. Courageusement et ouvertement", a poursuivi M. Zelensky dans sa vidéo.

06h39: La municipalité de Marioupol a indiqué que la ville a été bombardée cette nuit par deux "bombes superpuissantes", sans pouvoir donner de bilan. "Les occupants ne s’intéressent pas à la ville (...), ils veulent la raser", selon la mairie. Des habitants ayant fui la ville assiégée ont décrit à l'ONG Human Rights Watch "un enfer glacial, avec des rues jonchées de cadavres et de décombres d’immeubles détruits", et "des milliers de personnes coupées du monde", terrées dans des sous-sols sans eau, nourriture, électricité ni communications.

Trois couloirs humanitaires devaient être ouverts mardi entre trois localités proches de Marioupol et la ville de Zaporojie, à 250 km au nord-ouest, selon la vice-Première ministre ukrainienne Iryna Verechtchouk. Plus de 200.000 personnes sont toujours dans Marioupol, selon Petro Andryushchenko, adjoint au maire cité par Human Rights Watch. D'après lui, plus de 3.000 civils y ont péri, mais le bilan exact reste inconnu.

Majoritairement russophone, Marioupol, stratégiquement située entre la Crimée (sud) et le territoire séparatiste de Donetsk (est), est pilonnée depuis des semaines par les Russes. Des chars russes y sont entrés et les combats se poursuivent.

.

05h55: Le président français Emmanuel Macron s'est de nouveau entretenu mardi pendant une heure avec Vladimir Poutine, a annoncé l'Elysée, sans que se dégage un accord pour le cessez-le-feu réclamé par le président français. Pour son huitième coup de fil avec le dirigeant russe depuis le début de l'invasion de l'Ukraine le 24 février, "il n'y a pour l'heure pas d'accord mais le président (Macron) reste convaincu de la nécessité de poursuivre ses efforts", explique la présidence française. "Il n'y a pas d'autre issue qu'un cessez-le-feu et des négociations de bonne foi de la Russie avec l'Ukraine. Le Président de la République se tient aux côtés de l'Ukraine", ajoute l'Elysée.

05h05: A Kiev, soumise à un nouveau couvre-feu jusqu'à mercredi, sirènes de bombardements et détonations dans le lointain ont résonné à intervalles réguliers toute la journée dans la capitale presque déserte, baignée d'un soleil printanier. Au moins une personne a péri mardi dans une attaque contre un immeuble de l'Académie nationale des sciences, dans le nord-ouest de la ville, a constaté l'AFP. Sur place, un officier du renseignement militaire ukrainien a annoncé trois victimes, tuées par des drones "kamikazes" russes.

"Comme une pause, avec la température qui se réchauffe", sourit Maxim Kostetskyi, avocat de 29 ans engagé volontaire. "On ne sait pas si les Russes vont continuer leurs efforts pour encercler la ville, mais nous sommes beaucoup plus confiants, le moral est haut". Dans l'ouest, le nord et l'est de la capitale, pas un carrefour qui ne soit coupé par une muraille de sacs de sable ou des obstacles anti-chars.

Tranchées et postes de combats ont été aménagés au hasard du moindre axe de tir potentiel, au pied des barres d'immeubles ou dans des terrains vagues. "Armée russe, allez vous faire foutre!", clame un tag sur un bloc de béton.

Les bombardements étaient particulièrement intenses mardi dans plusieurs localités autour de la capitale et des combats étaient en cours à Irpin et Gostomel, en périphérie de Kiev, selon le gouverneur de la région, Oleksandre Pavliouk.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Unknown-1
24/mars/2022 - 17h10
kylun2004 a écrit :

ce qu'il doit faire, admettre la réalité et abdiqué tous simplement. je ne pense pas que Poutine ai envie d'intégrer l'Ukraine a la Russie, il veut que l'OTAN ne s'établisse pas en Ukraine.

il y a sans doute tout un tas d'autre point que je ne connais pas mais un moment, pour la survie du peuple Ukrainien, il faut reconnaitre les faits. l'occident n'entrera pas en guerre contre la Russie.

 

 

Taratata.... les Ukrainiens contre attaquent en ce moment et les ruskovs sont en train de démontrer qu'il s'embourbent. Nous devons tous mener une guerre économique totale contre ce fou de Poutine, faire plier la Chine qui le lâchera si ça chauffe trop et soutenir les Ukrainiens le plus possible !

Portrait de kylun2004
24/mars/2022 - 11h45
Karim el_Karim a écrit :

les villes de son pays sont rasées, que voulez vous qu'il fasse ? il essaie tout ce qu'il peut pour sauver ce qu'il reste de l'ukraine

ce qu'il doit faire, admettre la réalité et abdiqué tous simplement. je ne pense pas que Poutine ai envie d'intégrer l'Ukraine a la Russie, il veut que l'OTAN ne s'établisse pas en Ukraine.

il y a sans doute tout un tas d'autre point que je ne connais pas mais un moment, pour la survie du peuple Ukrainien, il faut reconnaitre les faits. l'occident n'entrera pas en guerre contre la Russie.

 

 

Portrait de seb2746
24/mars/2022 - 10h28
LISCO a écrit :

La question de la fermeture des magasins du groupe Mulliez a été posée a Poutou qui s'est dit bien embarrassé sur la question, d'un coté cela va montrer au peuple Russe que la guerre existe bien en Ukraine et que des sanctions sont prises mais de l'autre coté ce sont 30.000 petits employés qui vont faire les frais de ces fermetures alors qu'ils y sont pour rien.

Donc on justifie un génocide d'un pays pour 30 000 employés ?... c'est beau la culture du pognon quand même.

 

Après avec Mulliez y'a rien à attendre, "l'argent avant la vie humaine" est une des bases des sociétés du groupe.

Portrait de Unknown-1
24/mars/2022 - 09h39
Bastardbis a écrit :

Pauvre con toi-même ! Allé va mettre ton masque, prend tes doses et va sauver l'Ukraine ! Ça fera un hypocrite de moins en France

C'est pas vrai ce qu'il dit ?

Portrait de Bastardbis
24/mars/2022 - 09h05
Astra19 a écrit :

milices nazies: Le président ukrainien est juif pauvre con! Quoiique, quand on voit un candidat français qui lui aussi est juif et qui fait adhérer des mouvement neo nazis (le GUD) à sa cause, vous avez finalement, peut être raison! 

Pauvre con toi-même ! Allé va mettre ton masque, prend tes doses et va sauver l'Ukraine ! Ça fera un hypocrite de moins en France

Portrait de Unknown-1
24/mars/2022 - 09h03
••Gaston de Phœbus• a écrit :

smileysmileysmiley

Cslàààà oui !

Oui pour les Kleenex où pour les remerciements ?

Pour les Kleenex, il t'en reste sans doute de ceux que tu as utilisés pour Trump que tu voyais gagnant la veille des résultats et même après ...

Pour les remerciements, c'est pas grave, ça me procure assez de satisfaction de t'imaginer lisant mes messages smiley

Portrait de LISCO
24/mars/2022 - 08h24

La question de la fermeture des magasins du groupe Mulliez a été posée a Poutou qui s'est dit bien embarrassé sur la question, d'un coté cela va montrer au peuple Russe que la guerre existe bien en Ukraine et que des sanctions sont prises mais de l'autre coté ce sont 30.000 petits employés qui vont faire les frais de ces fermetures alors qu'ils y sont pour rien.

Portrait de kylun2004
24/mars/2022 - 08h09

a force de se montrer a la télé il devient de moins en moins crédible

Portrait de soly
24/mars/2022 - 07h53

Zelensky, en "VRP" de la guerre en Ukraine donne ses ordres à l'Occident... Il était où l'Occident lors des bombardements du Donbass par les Ukrainiens, avec des milliers de morts civils ? Pour l'Occident, les morts du Donbass sont moins importants ? et personne ne s'est offusqué de ce massacre...Quand notre économie sera morte, Zelensky partira se planquer dans un paradis fiscal où il a planqué ses comptes bancaires bien garnis...

Portrait de Bastardbis
24/mars/2022 - 06h46

La France lui doit à ce type ? Rien alors qu'il aille se faire foutre avec ses milices nazies

Portrait de Ginette Ponsard
23/mars/2022 - 22h15

Retourne jouer du piano à queuesmiley

Portrait de Unknown-1
23/mars/2022 - 20h45
••Gaston de Phœbus• a écrit :

Ca va les chevilles ? 

Aucun problème, et c'est valable aussi pour toi mon Gastounet smiley

J'ai déjà corrigé tes posts avec délectation et tu ne m'a jamais remercié espèce d'ingrat !

Alors prêt pour le 10 Avril, tu as acheté des Kleenex ?

Portrait de YVESM
23/mars/2022 - 19h54

À 17h45...

On sent à peine la patte des services américains.

 

 

Portrait de Unknown-1
23/mars/2022 - 19h49
toudoudoux a écrit :

A lire tes commentaires, il est évident que t'as pas lâché ta bouteille de 51 depuis 11 h ce matin.  

Tu vois, c'est exactement ça un complotiste, c'est quelqu'un comme toi... C'est aussi un abruti qui lance des rumeurs petit toutou smiley 

C'est bien de me lire, ça ne peut que t'éduquer smiley

Portrait de Azrael68
23/mars/2022 - 19h18 - depuis l'application mobile

Si j’ai des achats à faire et si j’ai le choix entre Leroy Merlin et un autre magasin de bricolage , et bien j’irai ailleurs ! Honte à Leroy Merlin !!

Portrait de chaparals
23/mars/2022 - 18h17

la marionnette de Washington...smiley

Portrait de Volia
23/mars/2022 - 17h52

A bas Loukachenko, le bouffon de Poutine ! Liberté au Belarus !

Portrait de Unknown-1
23/mars/2022 - 17h49
Vade Retro a écrit :

Au sens Novlangue du terme, un complotiste est souvent quelqu'un qui a raison trop tôt.

L'affaire Hunter Biden est sur le point de péter à la tronche de Biden, mais pour toute personne bien informée, autrement dit pas ceux qui suivent TF1 ou BFM, cette affaire est connue depuis plus d'une année. Idem pour Mc Kinsey en France qui est un véritable scandale d'état mais que les mainstreams n'osent pas encore aborder...

Un complotiste est quelqu'un qui gobe tout...

Plus c'est gros, mieux c'est et plus c'est amplifié. Et si ça peut porter préjudice à quelqu'un que l'on déteste, c'est le grand chelem.

Portrait de Unknown-1
23/mars/2022 - 17h45
••Gaston de Phœbus• a écrit :

"sans que la Russie puisse faire quoi que ce soit ! "

A part balancer en même temps quelques missiles nucléaires et rayer de la carte les capitales européennes dans la même seconde...

 

Espèce de clown, et recevoir autant d'ogives nucléaires de l'OTAN dans les secondes suivantes (notamment des sous marins nucléaires Européens) et des USA... Ce serait un désastre total. Même Poutine, (que Z et sa blondinette admirent sans s'en cacher) n'osera pas ... 

Portrait de YVESM
23/mars/2022 - 17h43

What the fuck ?

Et le gaz russe acheté par les Allemands ?

Portrait de Unknown-1
23/mars/2022 - 17h38
Micron2077 a écrit :

On ne disparaîtra jamais le traitre smiley on prendra le pouvoir que ce soit par les élections ou par la force 

Par la force ?

Pantin 

Portrait de nantes63
23/mars/2022 - 17h24

Beaucoup ici aurait du regarder le doc sur W9 hier soir.

Très instructif, montrant comment les complotistes agissent.......

Et comme par hasard la très grande majorité se retrouve dans les partis et groupuscules d’extrême droite....

Portrait de stbx00
23/mars/2022 - 17h14
Vade Retro a écrit :

Au sens Novlangue du terme, un complotiste est souvent quelqu'un qui a raison trop tôt.

L'affaire Hunter Biden est sur le point de péter à la tronche de Biden, mais pour toute personne bien informée, autrement dit pas ceux qui suivent TF1 ou BFM, cette affaire est connue depuis plus d'une année. Idem pour Mc Kinsey en France qui est un véritable scandale d'état mais que les mainstreams n'osent pas encore aborder...

Non un complotiste n'a pas raison trop tôt. Il balance des hypothèses sans qu'elles soient basées sur des informations...

Portrait de legaulois2009
23/mars/2022 - 17h11

s'est cette humoriste a deux balle qui a entrainer son pays dans cette merde avec l'aide de l'otan

Portrait de soly
23/mars/2022 - 17h02

Il gonfle Zelensky en VRP de la guerre en Ukraine et donneur de leçons... Les bombardements de l'Ukraine sur le Donbass,  en tuant des civils, ne lui pose par contre  aucun problème...

Portrait de kylun2004
23/mars/2022 - 16h06
Orwell2022 a écrit :

Toujours pas de nouvelle sur l'affaire Hunter Biden ,fils de Joe ,dans les médias Français sur les magouilles père et fils en Ukraine ?

apar.tv/societe/voici-les-contenus-ukrainiens-mails-et-photos-de-lordinateur-du-fils-de-joe-biden/

ah oui j'avais oublié cette histoire la 

 

Portrait de kylun2004
23/mars/2022 - 16h04
Citoyen87 a écrit :

Forte son armée ? Ca fait 4 semaines que son armée piétinne en Ukraine, ils ont à peine élargi les zones séparatistes du Donbass qu'ils revendiquent en entier pourtant ! Là où était pourtant le régiment Azov ! En attaquant en force par le nord et le sud du Donbass, Azov était encerclé. Ce n'était donc pas leur véritable but !

Je n'ai pas peur du tout, je suis certain que l'Otan pourrait faire une attaque aérienne éclair détruisant les troupes russes autour de Marioupol, sans que la Russie puisse faire quoi que ce soit ! 

alors sur le coup, c'est vous qui êtes dangereux.

si c'était aussi facile pour l'OTAN de faire une attaque éclair ca serait déjà fait.

 

Portrait de kylun2004
23/mars/2022 - 16h01
Ma.liberté.de.penser2 a écrit :

Ben voyons ! 

Et le fait qu il n'y ait pas de vie sur la lune c'est aussi la faute de Macron. Mais grâce à Zemmour ça va changer !

Visiblement vous n'avez pas écoute son programme déroulé en détail pendant 4h devant 300 journalistes qui oui ont posé toutes les questions qu'ils le souhaites. C'est vrai que dès qu'on dépasse la taille d'un tweet vous n'arrivez plus à réfléchir...

Pour me mettre à votre niveau : On en est où dans ses plainte pour agression sexuelle ? Il en a encore parlé il y a 2 jours sur M6. M6 où il a était mauvais il a était perdu le pauvre enfant pour un entretien de 10 minutes ! 10 min et il tiens pas... Et après ça nous parles de la guerre ?

Bref on a bien compris bertina11 que vous travaillez pour le service communication de zemmour.

 

Bref moi j'ai du travail, lâchez vous les zemouriste je ne lirais pas smiley

un article sur l'Ukraine et vous deviez direct sur Zemmour. faut consulter gars

 

Portrait de Tudo
23/mars/2022 - 15h56

Renault, Auchan, Leroy Merlin, la machine de guerre des Russes ? C'est sûr les Russes vont se battre désormais avec des Clio à la place des chars, envoyer des tomates de chez Auchan sur la tête des ukrainiens, et refaire le palais présidentiel avec les dernières promotions de chez Leroy Merlin ! Et Biden qui craint une attaque chimique alors que les américains ne se sont pas gênés pour balancer de l'agent orange sur le Vietnam ! Les soldats américains ont été indemnisés, pas les vietnamiens.

Portrait de Orwell2022
23/mars/2022 - 15h17

Toujours pas de nouvelle sur l'affaire Hunter Biden ,fils de Joe ,dans les médias Français sur les magouilles père et fils en Ukraine ?

apar.tv/societe/voici-les-contenus-ukrainiens-mails-et-photos-de-lordinateur-du-fils-de-joe-biden/