15/03 12:18

Jean Lassalle pourrait abandonner la course à la présidentielle: "Je ne sais pas si je serai encore candidat ce soir" - VIDEO

Jean Lassalle a affirmé mardi envisager de se retirer de la course à l’Elysée, fustigeant une élection « qui n’a plus aucun sens » avec peu de débats, auxquels il n’est pas invité, lors d’une audition sur la décentralisation. « Oui, je l’envisage fortement à l’heure qu’il est », a expliqué le député des Pyrénées-Atlantiques au lendemain d’une première soirée télévisée où 8 des 12 candidats à la présidentielle ont confronté leurs idées et à laquelle il n’avait pas été invité, tout comme Philippe Poutou, Nathalie Arthaud et Nicolas Dupont-Aignan.

« Aujourd’hui, lorsque vous n’êtes plus invité, eh bien vous ne pouvez plus faire semblant », a-t-il ajouté, laissant entendre qu’il ne serait pas non plus invité à « deux autres malheureux débats » prévus dans les prochaines semaines.

Jeter l’éponge, « ce matin, c’est la question que je me pose. J’aurai répondu ce soir », a-t-il assuré, soulignant toutefois « ne pas savoir pour l’instant ce qui (le) fera changer d’avis ». Dans son intervention, M. Lassalle s’en est pris à la « famille Bouygues », propriétaire de TF1, chaîne qui a organisé le premier débat lundi, et qui avait passé, selon lui, un « contrat » avec François Mitterrand et Jacques Chirac pour donner la parole à tout le monde. « Tout cela a volé en éclat », a-t-il déploré.

Il s’est auparavant attaqué aux « deux représentants majeurs de la finance » que sont à ses yeux le président sortant Emmanuel Macron qu’il a présenté comme « le représentant de Bernard Arnault (LVMH), de Patrick Drahi (Altice), et de quelques autres » et, d’autre part, « l’immense (Eric) Zemmour porté par (Vincent) Bolloré » qui a « acheté 45 maisons d’édition en France toutes sensibilités confondues ».

Réagissant aux déclarations de M. Lassalle qui la précédait lors de l’audition, la candidate RN Marine Le Pen a jugé « absolument inadmissible (...) qu’à l’issue de l’obtention de ces parrainages, il y ait des candidats qui continuent à ne pas être traités comme les autres, sans d’ailleurs qu’on comprenne bien quels sont les critères qui peuvent être choisis ».

« J’espère donc que Jean Lassalle restera dans cette course à la présidentielle et que les différents médias qui organisent des débats changeront de comportement à son égard ainsi qu’à l’égard d’autres candidats qui ont également été écartés », a-t-elle ajouté.

Le candidat NPA Philippe Poutou, a également ironisé sur son absence: « on voit que ce n’est pas Bouygues qui dirige l’AMF », a-t-il affirmé, remerciant de l’invitation l’Association des maires de France (AMF), qui a organisé l’audition avec Régions de France et l’Assemblée des départements de France (ADF)).

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jarod.26
15/mars/2022 - 17h11

du moment que poutou soit présent smiley

Portrait de bozo75
15/mars/2022 - 16h01

Il est réaliste lui au moins et il ne dispose certainement pas des finances des gros partis dont profitent certains comme Hidalgo qui va pourtant dans le mur

Portrait de ago47
15/mars/2022 - 15h10
Betina11 a écrit :

Qu'est ce qu'il ose ouvrir sa gueule d'ivrogne sur Zemmour. 

A t il déjà regardé une chaine du groupe canal pour constater comment est "soutenu" Zemmour ?

Bolloré roule pour Macron exactement comme les autres. Sauf que Bolloré on sait exactement ce que le poudré lui a promis en échange: le rachat de Lagardère. 

On perd les nerfs. C  'est pas bon signe.

 

Portrait de Clic12
15/mars/2022 - 14h17
Betina11 a écrit :

Qu'est ce qu'il ose ouvrir sa gueule d'ivrogne sur Zemmour. 

A t il déjà regardé une chaine du groupe canal pour constater comment est "soutenu" Zemmour ?

Bolloré roule pour Macron exactement comme les autres. Sauf que Bolloré on sait exactement ce que le poudré lui a promis en échange: le rachat de Lagardère. 

Bolloré roule en effet pour Macron.

Mais le reste de votre discours ne colle pas. Car s'il y a bien quelque chose qui a fait monter Zemmour c'est l'empire médiatique de Bolloré. Zemmour n'est que le pantin utile de Bolloré pour éclater le bloc nationaliste en deux sous-blocs très peu conciliables.

Vous soutenez envers et contre tous un homme de paille.

Portrait de stephanevalentino

Vive la démocratie !

Portrait de Julien92
15/mars/2022 - 13h30
Jacques Ducon a écrit :

Oui ok mais une fois qu'on a dit ça... On n'a pas besoin d'un pépé avec un béret basque pour diriger la troisième puissance mondiale.

Tout aussi sympathique qu'il puisse apparaître (et encore on ne le connaît pas), il faut raison garder et se dire que face à un président français, il va se trouver de vrais requins.

La France 3eme puissance mondiale? C'est un gag smiley Tu m'aurais dit la première impuissance mondiale j'aurai mieux compris.

Portrait de COLIN33
15/mars/2022 - 13h27 - depuis l'application mobile

qu'il se retire de ce panier de crabes, il sera plus tranquille...

Portrait de Pirate 92
15/mars/2022 - 13h07
Clic12 a écrit :

Décidément, après le tremblement de terre du ralliement Phillipot hier. Voici le cataclysmique retrait de Lassalle.

Cette campagne est bouleversante et riche en coups de théâtre.

La question que tout le monde se pose : a qui vont aller les 1,5% de Lassalle ?

A la pêche, en promenade bucolique aux champs, dans les prés, là où tout n'est QU'ORDRE ET BEAUTÉ, LUXE CALME ET VOLUPTÉ 

Portrait de BeeBee
15/mars/2022 - 13h00

Ceci est bien triste et fortement anormal. La sympathie qui se dégage de Jean passe la frontière de la politique car ce Rabelais au bel accent chantant a su séduire tous les Français par ses commentaires hilarants et fleuris ! Non Jean, ne te barre pas !

Portrait de Pirate 92
15/mars/2022 - 12h45

Zut, pour qui vais-je voter......?

 

Portrait de Clic12
15/mars/2022 - 12h43

Décidément, après le tremblement de terre du ralliement Phillipot hier. Voici le cataclysmique retrait de Lassalle.

Cette campagne est bouleversante et riche en coups de théâtre.

La question que tout le monde se pose : a qui vont aller les 1,5% de Lassalle ?

Portrait de Talya
15/mars/2022 - 12h29

Courage à Jean Lassalle, le plus authentique d'entre tous les politiques à cette élection qui n'a jamais abandonné le combat jusqu'ici ! Les règles ne sont pas les mêmes pour tous.

Portrait de Nono75
15/mars/2022 - 12h23

Ou comment faire mine de ne pas connaitre les règles...

Attends le 28 mars mon grand et tu auras le même temps que les autres.