14/03 12:28

Guerre en Ukraine: La femme enceinte évacuée sur une civière après le bombardement de la maternité de Marioupol et son bébé sont décédés

C'est une image qui avait fait le tour du monde ces derniers jours. Celle d'une femme enceinte évacuée par les secours sur un brancard de la maternité de Marioupol (Ukraine), touchée par des bombardements russes le 9 mars dernier. Selon Sky News, la mère est décédée ainsi que son bébé.

Après l'attaque de la semaine dernière, elle avait été transférée, en urgence, dans un autre hôpital. La femme souffrait d'une hanche fracturée et d'un bassin écrasé par les débris de l'explosion. D'après nos confrères, l'enfant est né par césarienne mais ne présentait "aucun signe de vie". Sa mère est décédée malgré les efforts de réanimation.

Un établissement abritant un hôpital pédiatrique et une maternité a été touché par un bombardement russe mercredi à Marioupol en Ukraine, à la veille de discussions entre les chefs des diplomaties russe et ukrainienne en Turquie, la première rencontre à ce niveau depuis le début de l'invasion le 24 février. Ce bombardement avait suscité l’indignation des institutions et dirigeants européens. Le Président français Emmanuel Macron avait condamné « cet acte de guerre dont l’objectif manifeste est de tuer des civils, ici des femmes et des enfants ».

 

 

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bastardbis
14/mars/2022 - 17h17

Silence, moteur, ca tourne...et action!

Portrait de bemfica
14/mars/2022 - 14h01

Tout cela a été démontré que c'était que du FAKE ,et ils contient à publier ces images et certaines personnes continuent à se promener dans la rue avec leur ridicule masque smiley

Portrait de COLIN33
14/mars/2022 - 13h34 - depuis l'application mobile

Que le malheur s'acharne sur Poutine !!