07/03 08:26

Le témoignage bouleversant hier soir sur Canal de la femme du rugbyman Jordan Michallet, retrouvé mort au pied d’un immeuble en janvier dernier après une chute - Vidéo

Noémie Michallet, femme de Jordan, ouvreur de Rouen, qui s’est suicidé en janvier dernier, s’est confié dimanche au micro du Canal Rugby Club. Agé de 28 ans, le joueur de ProD2, qui avait été retrouvé au pied d’un immeuble après une chute, souffrait de dépression comme le confie sa femme.

«J’ai souhaité prendre la parole pour rendre hommage à Jordan, pour dire quel homme merveilleux il était, et aussi pour dénoncer toutes les souffrances que les joueurs peuvent ressentir tout au long de leur carrière, ou même après, a confié Noémie Michallet. (…).

Voilà, il traversait une petite semaine, avec une baisse de moral, mais comme ça peut arriver à tout le monde. Il était très fatigué, moralement et physiquement. Il avait une certaine pression parce que le club se retrouvait près de la zone de relégation. Mais il avait toujours ce sourire sur lui.

On venait de faire l’échographie de notre enfant et il était très, très heureux de savoir qu’on attendait une petite fille. (…)

Il m’avait dit avant que 2022 serait la plus belle année de sa vie, avec la construction de notre famille. Vraiment, aucune action ou aucune parole ne pouvait présager un tel geste. Ce geste représente l’inverse de Jordan.»

Malheureusement, comme de nombreux sportifs, le tabou de la dépression et du stress a empêché Jordan Michallet d’en parler à ses coéquipiers et son équipe. «Il m’avait dit : “Je n’ai pas le droit de lâcher l’équipe”.

Pour lui, c’était impensable d’avoir ne serait-ce que quelques jours de repos, explique-t-elle. Ça le rendait malade d’être affaibli, fatigué. Pour lui, c’était impensable de devoir abandonner ses coéquipiers.

Le problème, c’est que c’est allé très, très vite. En une semaine, tout s’est dégradé. Et Jordan n’a pas osé en parler, ou alors trop tard. Je sais que, au club de Rouen, s’ils avaient eu le ressenti de Jordan, ils auraient été là pour lui. Ils l’auraient aidé. Malheureusement, un joueur a toujours honte d’avouer ses faiblesses, honte de dire qu’il va mal ou qu’il est fatigué. Et je pense qu’il a eu peur du jugement.»

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de filou034
7/mars/2022 - 10h58
Agathe Coulon a écrit :

Etait il vaxxiné...?On comprendrait beaucoup de choses .smiley

toi je sait pas si t u est vaccinée mais c.... certainement