03/02 06:58

Coronavirus - Les nouvelles annonces d'Olivier Véran : "Le pire est derrière nous. Désormais 'une infection = une injection' pour le pass - Le port du masque à l’intérieur pourrait être levé au printemps"

Le Ministre de la Santé, Olivier Véran était hier soir invité de BFM TV pour répondre aux questions des Français. Il en a profité pour faire plusieurs annonces, dont les plus importantes sont celles ci-dessous :

"Nous avons passé le pic des réanimations depuis une dizaine de jours. Le pire est derrière nous. Si la situation évolue positivement comme elle le fait à ce stade, on peut espérer de possibles allègements de restrictions, dont la fin du port du masque à l’intérieur, au printemps. Mais attention car la situation reste tout de même incertaine. Si nous pouvons supprimer le passe vaccinal avant juillet, nous le ferons."

 "Pour bénéficier du passe, il faut que le système immunitaire ait été stimulé au moins trois fois, une stimulation correspondant à une infection ou une injection."

Pour faire simple, la règle est désormais la suivante : "une infection = une injection", mais il faudra au minimum une dose de vaccin pour que ce système soit valable, ce qui veut dire que si une personne a été exposée trois fois au vurus du COVID, elle devra tout de même recevoir une dose..

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stbx00
3/février/2022 - 18h57
Breizh974 a écrit :

Si tu attends qu'il y ait zéro mort du Covid et zéro personne en réa à cause du COVID pour revenir à la normale, c'est mal barré... En 2050 peut-être...

Une grande proportion de non vaccinés dans ces services, ok mais quel type de non vaccinés ? Des gens de quel âge ? Avec quel état de santé ? Il faut se poser les bonnes questions sinon on n'en sortira jamais de tout ça. Vaccinons, encore une fois, les gens fragiles et je mets ma main à couper que parmi les non vaccinés à l’hôpital, 99,99% sont fragiles justement (plus de 70 ans etc.) (même s'il y aura toujours une exception parmi ces gens, par ex le cas exceptionnel du jeune de 30 ans en réa alors qu'il était en super santé). Laissons les autres tranquille !

Je pense vraiment que la majorité des gens se vaccinent pour aller au resto, au ciné etc. et je n'inclus pas ceux qui sont forcés de le faire sinon plus de boulot (là c'est encore autre chose). Sans cette obligation déguisée, peu de gens se seraient fait vacciner. Certains vont me dire qu'ils l'ont fait par civisme pour le bien commun mais quand j'entends ça, franchement je me marre surtout quand on voit comment les gens sont exécrables entre eux dans la vie de tous les jours...

Je n'attends pas de 0 covid. Simplement aujourd'hui on a des vaccins qui sont sûrs et permettent d'éviter d'encombrer les urgences. C'est juste incroyable de devoir encore aujourd'hui justifier de son utilisation.

Se poser les questions de savoir quel est le profil exact de chaque personne en réa est certainement intéressant mais à un moment on à toute une population à gérer. Il y a maintenant beaucoup de statistiques et on a une idée de plus en plus précise des profils. La plupart des personnes qui s'y retrouvent sont certainement âgées et avec des pathologies mais il n'y a pas qu'eux et peu importe, on finira tous par être "à risque". Le vaccin est efficace, il est proposé sans reste à charge et c'est une condition pour fonctionner normalement ensuite.

Portrait de COLIN33
3/février/2022 - 18h56 - depuis l'application mobile

il y a des salariés dans la restauration, traiteurs, non vaccinés, avec le soutien de l'employeur, ils continuent tranquillement, le pass sera supprimé et ils n'auront pas été vaccinés, ils se frottent les mains !!!
La médecine du travail devrait faire son boulot en contrôlant le registre du personnel sur lequel devrait être enregistré vacciné ou pas.....

Portrait de Breizh974
3/février/2022 - 15h33
Enjoyyourlife a écrit :

C'est du troll? Cas exceptionnel, UN cas de réanimation d'une personne de 30 ans sans facteur de co morbidité? 

 Allez dire ça à mon ami qui a passé trois semaines en réanimation, et à sa soeur qui elle, en est décédée. 32 ans et 36 ans respectivement. Sans facteur co morbidité ou problème de poids. 

Il s'agit peut être d'une minorité, mais ce n'est pas exceptionnel. Après j'ai dû tombé dans le piège du troll, à vous répondre.

Du troll ? Le Covid touche les gens fragiles et parfois des gens hors de la case "gens fragiles", comme toutes les maladies au final. Évidement il n'y a pas qu'UN seul cas d'une personne de 30 ans en réa mais c'est statistiquement faible. Je pense qu'après 2 années avec ce COVID, on peut faire ce constat.

C'est bien une minorité comme vous le dites donc cela reste exceptionnel (le propre d'une minorité). C'est très triste, je ne dis pas le contraire, je suis bien d'accord avec vous (je suis moi-même dans la trentaine) mais on ne peut pas arrêter la vie d'un pays pour une minorité. Je sais que dit comme ça, c'est un peu cash mais c'est au final ce qui va pourtant se passer : on va finir par arrêter d'en parler même si les morts et les cas en réa vont continuer de se produire.

Bref, c'est aussi la question du bénéfice-risque à se vacciner pour les personnes non fragiles. On en revient au même problème.

Portrait de Enjoyyourlife
3/février/2022 - 14h39
Breizh974 a écrit :

Si tu attends qu'il y ait zéro mort du Covid et zéro personne en réa à cause du COVID pour revenir à la normale, c'est mal barré... En 2050 peut-être...

Une grande proportion de non vaccinés dans ces services, ok mais quel type de non vaccinés ? Des gens de quel âge ? Avec quel état de santé ? Il faut se poser les bonnes questions sinon on n'en sortira jamais de tout ça. Vaccinons, encore une fois, les gens fragiles et je mets ma main à couper que parmi les non vaccinés à l’hôpital, 99,99% sont fragiles justement (plus de 70 ans etc.) (même s'il y aura toujours une exception parmi ces gens, par ex le cas exceptionnel du jeune de 30 ans en réa alors qu'il était en super santé). Laissons les autres tranquille !

Je pense vraiment que la majorité des gens se vaccinent pour aller au resto, au ciné etc. et je n'inclus pas ceux qui sont forcés de le faire sinon plus de boulot (là c'est encore autre chose). Sans cette obligation déguisée, peu de gens se seraient fait vacciner. Certains vont me dire qu'ils l'ont fait par civisme pour le bien commun mais quand j'entends ça, franchement je me marre surtout quand on voit comment les gens sont exécrables entre eux dans la vie de tous les jours...

C'est du troll? Cas exceptionnel, UN cas de réanimation d'une personne de 30 ans sans facteur de co morbidité? 

 Allez dire ça à mon ami qui a passé trois semaines en réanimation, et à sa soeur qui elle, en est décédée. 32 ans et 36 ans respectivement. Sans facteur co morbidité ou problème de poids. 

Il s'agit peut être d'une minorité, mais ce n'est pas exceptionnel. Après j'ai dû tombé dans le piège du troll, à vous répondre.

Portrait de Enjoyyourlife
3/février/2022 - 14h34

Peut être aurait-il été judicieux de maintenir certaines mesures permettant de lutter contre la contamination, comme le télétravail obligatoire, jusqu'au printemps au moins, si la perspective d'un allègement est prévu au printemps. 

Heureusement, mon entreprise nous a mis en télétravail à plein temps depuis Mars 2020, et autorise que nous restons en télétravail jusqu'à janvier 2023, pour le bien de tous.

Je sais bien entendu que mon cas n'est pas général, et que tout le monde n'a pas cette occasion, mais la précaution prise par mon entreprise, pour laquelle nous sommes 650 salariés, est bonne plutôt que d'écouter les allègements menés par le gouvernement à ce niveau.

En même temps, avec la hausse du carburant, je suis bien content de ne plus devoir faire 25km de route tous les jours pour me déplacer jusqu'aux bureaux, pour un travail qui peut se faire aussi bien à distance, que sur place. 

Portrait de Breizh974
3/février/2022 - 14h31
stbx00 a écrit :

Votre raisonnement est bien joli et serait tout à fait valable si ce virus ne saturait pas les services d'urgence depuis bientôt 2 ans. Tant qu'il y a des centaines de morts tous les jours, des dizaines de milliers de personnes à l'hôpital et plusieurs milliers en réanimation il est difficile de faire comme si tout était terminé.

Quand on constate en plus la proportion des non vaccinés dans ces services on comprend bien l'utilité vaccinale.

Croire que la majorité se vaccine pour aller au restau est juste totalement faux. Je ne me considère pas à risque mais j'ai des proches qui peuvent l'être par exemple et je pense que c'est le cas d'à peu prêt tout le monde.

On a bien remarqué que les vaccins actuels étaient moins performants sur Omicron et finalement ça tombe bien ce variant envoie bien moins à l'hôpital. Tant mieux mais c'est un variant parmi d'autres. S'il sonne la fin de l'épidémie, les restrictions tomberont avec. C'est ce qu'indique Veran au final... 

Si tu attends qu'il y ait zéro mort du Covid et zéro personne en réa à cause du COVID pour revenir à la normale, c'est mal barré... En 2050 peut-être...

Une grande proportion de non vaccinés dans ces services, ok mais quel type de non vaccinés ? Des gens de quel âge ? Avec quel état de santé ? Il faut se poser les bonnes questions sinon on n'en sortira jamais de tout ça. Vaccinons, encore une fois, les gens fragiles et je mets ma main à couper que parmi les non vaccinés à l’hôpital, 99,99% sont fragiles justement (plus de 70 ans etc.) (même s'il y aura toujours une exception parmi ces gens, par ex le cas exceptionnel du jeune de 30 ans en réa alors qu'il était en super santé). Laissons les autres tranquille !

Je pense vraiment que la majorité des gens se vaccinent pour aller au resto, au ciné etc. et je n'inclus pas ceux qui sont forcés de le faire sinon plus de boulot (là c'est encore autre chose). Sans cette obligation déguisée, peu de gens se seraient fait vacciner. Certains vont me dire qu'ils l'ont fait par civisme pour le bien commun mais quand j'entends ça, franchement je me marre surtout quand on voit comment les gens sont exécrables entre eux dans la vie de tous les jours...

Portrait de stbx00
3/février/2022 - 13h38
Breizh974 a écrit :

Pour le bien commun ? Le vaccin marche tellement bien (transmission je parle) que tu as des jours à 500 000 contaminations...

Désolé mais ma vision des choses est parfaitement logique. Moins de 60 ans en bonne santé, et le en bonne santé est essentiel (pas d'obésité etc.), = la vaccination doit être une décision personnelle.

1/3 des personnes de moins de 60 ans hospitalisées ? Ok mais quel était leur état de santé à la base ? On en revient toujours à la même question. Les statistiques sans précisions sur l'état de santé des personnes hospitalisées, ce sont des statistiques qui ne veulent rien dire. On en revient au bénéfice/risque. Je ne pense pas que tu te poses cette question chaque année concernant les gens de moins de 60 ans hospitalisés pour la grippe... Il faut vraiment se réveiller. Le Covid est une maladie grave pour les personnes fragiles. Mais oui, forcément, il y aura toujours des exceptions comme pour toutes les maladies. Malheureusement, et c'est une réalité, on ne peut pas s'arrêter de vivre pour une minorité de malades qui sont des exceptions. Si tu cherches du zéro mort, zéro risque etc., tu n'es pas sorti de l'auberge... Faire 3 doses voir plus alors que tu es une personne pas à risque, cela me parait disproportionné. Bon soyons sérieux, 95% des gens ont surtout fait leurs 3 doses pour aller au resto ou au ciné et absolument pas pour protéger les autres. Je pense que tout le monde le sait mais bon, c'est plus stylé que de passer pour le mec qui le fait pour son petit plaisir personnel.

Je n'en démordrai pas : il est temps de passer à autre chose, de vacciner les personnes fragiles et de laisser les autres décider de leur propre vaccination ou pas.

Votre raisonnement est bien joli et serait tout à fait valable si ce virus ne saturait pas les services d'urgence depuis bientôt 2 ans. Tant qu'il y a des centaines de morts tous les jours, des dizaines de milliers de personnes à l'hôpital et plusieurs milliers en réanimation il est difficile de faire comme si tout était terminé.

Quand on constate en plus la proportion des non vaccinés dans ces services on comprend bien l'utilité vaccinale.

Croire que la majorité se vaccine pour aller au restau est juste totalement faux. Je ne me considère pas à risque mais j'ai des proches qui peuvent l'être par exemple et je pense que c'est le cas d'à peu prêt tout le monde.

On a bien remarqué que les vaccins actuels étaient moins performants sur Omicron et finalement ça tombe bien ce variant envoie bien moins à l'hôpital. Tant mieux mais c'est un variant parmi d'autres. S'il sonne la fin de l'épidémie, les restrictions tomberont avec. C'est ce qu'indique Veran au final... 

Portrait de Rhume.19
3/février/2022 - 12h54

 

Olivier Veran est vraiment un très bon Ministre.

Bravo et merci à lui.

Portrait de Amandecroquante
3/février/2022 - 12h53
remarques a écrit :

Ils ont tellement la trouille de se prendre le convoi de la liberté EUROPE dans la tronche dans une dizaine de jours sur Paris et Bruxelles ! Cela ferait tâche pour les élections !

Il fera moins le malin le "président"  psychopathe de l'Europe !

Liste des pays participant à ce jour pour Bruxelles : Pologne, Lituanie, Espagne, Portugal, Italie, Pologne, Suède, Suisse, Roumanie, Chypre, Allemagne, Belgique, Slovénie et Danemark

Frappez "convoi de la liberté" sur Facebook et entrez dans le groupe de 166 000 membres pour la France à cette heure et en quelques jours ! Tout est expliqué...

Youhou tu participes à une révolution tu dois être fier et te sentir grand !

Portrait de remarques
3/février/2022 - 12h15

Ils ont tellement la trouille de se prendre le convoi de la liberté EUROPE dans la tronche dans une dizaine de jours sur Paris et Bruxelles ! Cela ferait tâche pour les élections !

Il fera moins le malin le "président"  psychopathe de l'Europe !

Liste des pays participant à ce jour pour Bruxelles : Pologne, Lituanie, Espagne, Portugal, Italie, Pologne, Suède, Suisse, Roumanie, Chypre, Allemagne, Belgique, Slovénie et Danemark

Frappez "convoi de la liberté" sur Facebook et entrez dans le groupe de 166 000 membres pour la France à cette heure et en quelques jours ! Tout est expliqué...

Portrait de Breizh974
3/février/2022 - 11h56
stbx00 a écrit :

Non aucune logique. Il n'y a pas que des vieux dans les personnes hospitalisées. Un tiers des personnes ont moins de 60 ans actuellement.

Si la vaccin n'empêche pas la transmission, on est moins contagieux moins longtemps en étant vacciné. Pour le coup ce n'est pas un acte individuel mais pour le bien commun. Dans des sociétés individualistes ça parle de moins en moins (je ne risque rien les autres je m'en fous). Dommage.

Pour le bien commun ? Le vaccin marche tellement bien (transmission je parle) que tu as des jours à 500 000 contaminations...

Désolé mais ma vision des choses est parfaitement logique. Moins de 60 ans en bonne santé, et le en bonne santé est essentiel (pas d'obésité etc.), = la vaccination doit être une décision personnelle.

1/3 des personnes de moins de 60 ans hospitalisées ? Ok mais quel était leur état de santé à la base ? On en revient toujours à la même question. Les statistiques sans précisions sur l'état de santé des personnes hospitalisées, ce sont des statistiques qui ne veulent rien dire. On en revient au bénéfice/risque. Je ne pense pas que tu te poses cette question chaque année concernant les gens de moins de 60 ans hospitalisés pour la grippe... Il faut vraiment se réveiller. Le Covid est une maladie grave pour les personnes fragiles. Mais oui, forcément, il y aura toujours des exceptions comme pour toutes les maladies. Malheureusement, et c'est une réalité, on ne peut pas s'arrêter de vivre pour une minorité de malades qui sont des exceptions. Si tu cherches du zéro mort, zéro risque etc., tu n'es pas sorti de l'auberge... Faire 3 doses voir plus alors que tu es une personne pas à risque, cela me parait disproportionné. Bon soyons sérieux, 95% des gens ont surtout fait leurs 3 doses pour aller au resto ou au ciné et absolument pas pour protéger les autres. Je pense que tout le monde le sait mais bon, c'est plus stylé que de passer pour le mec qui le fait pour son petit plaisir personnel.

Je n'en démordrai pas : il est temps de passer à autre chose, de vacciner les personnes fragiles et de laisser les autres décider de leur propre vaccination ou pas.

Portrait de Kraepelin
3/février/2022 - 10h37
Rhume-19 a écrit :

C'est un rhume qui tue moins que la grippe.

Et c'est confirmé par les épidémiologistes.

Autre chose ?

Faux, mais je ne vais pas passer mes journées a vous le répéter, on ne fera jamais un cheval de course avec un âne...

 

Portrait de Kraepelin
3/février/2022 - 10h22
KenShiro a écrit :

L' arguments une mort en vaut une autre et faire fi de l'âge, n'est pas recevable, ni serieux quand on veut parler virus et niveau de létalité.

Si demain un virus tuait autant d'enfants en pleine santé, que le covid a tué de personnes âgées, en comorbidité, et fin de vie, le niveau d'importance de létalité serait bien plus grand et inquiétant.

Donc oui, Il y a des morts qui en valent plus que d'autres, désolé si cela vous choque mais c'est un fait et l' âge à une importance, pour comparer la létalité, ne pas le prendre en compte serait malhonnête.

Vous avez bien suivit que l'on compare sur cette discussion la grippe et le variant Omicron. Ces virus touchent approximativement la même catégorie d'individu. Mais l'un des deux tue en un jour ce que l'autre tue en un mois.

Dans cette comparaison , la moyenne d'âge importe donc peu, je ne projète pas ici les résultats des vaccins, leurs utilités ou non. Il a été dit que la létalité de la grippe était plus importante, j'ai juste rectifié qu'il était exact mais uniquement sur un pourcentage exprimé sur un nombre de personnes infectées, et non sur la population globale.

Le reste peut faire l'objet d'un débat, mais ce n'est pas celui que je tiens ici.

 

Portrait de KenShiro
3/février/2022 - 10h21
Kraepelin a écrit :

Quelle importance ? La gravité de la mort est différente en fonction de l'âge ? de la couleur du vélo de ma grand mère ou de la vitesse du vent ?

On compare avec la grippe, la différence est suffisamment importante pour se suffire à elle même. En un mois, la grippe tue moins qu'en un jour d'Omicron.

 

L' arguments une mort en vaut une autre et faire fi de l'âge, n'est pas recevable, ni serieux quand on veut parler virus et niveau de létalité.

Si demain un virus tuait autant d'enfants en pleine santé, que le covid a tué de personnes âgées, en comorbidité, et fin de vie, le niveau d'importance de létalité serait bien plus grand et inquiétant.

Donc oui, Il y a des morts qui en valent plus que d'autres, désolé si cela vous choque mais c'est un fait et l' âge à une importance, pour comparer la létalité, ne pas le prendre en compte serait malhonnête.

Portrait de boy260
3/février/2022 - 10h09 - depuis l'application mobile

Le gouvernement a très mal géré la crise sanitaire. Sa été une catastrophe les mesures qui ont étaient prises.

Portrait de PhilRAI
3/février/2022 - 09h54

C'est clair, des gens profitaient de l'infection pour éviter le vaccin ou une dose supplémentaire. Terminé ! Les producteurs de vaccins ont dû sermonner leurs corrompus ! il faut vendre des vaccins, c'est l'unique but de la manoeuvre, la protection n'a rien à voir, vu qu'il est avéré que l'immunité naturelle est nettement supérieure à celle infime voire nulle des vaccins.

Portrait de Kraepelin
3/février/2022 - 09h46
Rhume-19 a écrit :

Tu parles du fait de ne vacciner que les plus de 65 ans mdrrr ?

Non.

 

Portrait de Kraepelin
3/février/2022 - 09h46
Rhume-19 a écrit :

Je me souviens d'une époque pas si lointaine qui voyait les vieux prêts à se sacrifier pour la jeunesse.

Mais ça, c'était avant le boomerisme total.

Je serais curieux de connaitre cette référence historique qui ma échappé lors de mes études me semblerait-il.

 

Portrait de Kraepelin
3/février/2022 - 09h29
Rhume-19 a écrit :

Quelle est ta source pour la grippe ???

Et je ne sais pas si tu es au courant mais les gens qui décèdent d'une autre pathologie avec un test positif sont classés dans les décès covid mdr

Comme pour la grippe.

 

Portrait de Kraepelin
3/février/2022 - 09h24
Rhume-19 a écrit :

Tu n'as pas répondu à ma question.

Quel est l'âge moyen des personnes décédées ?

Quelle importance ? La gravité de la mort est différente en fonction de l'âge ? de la couleur du vélo de ma grand mère ou de la vitesse du vent ?

On compare avec la grippe, la différence est suffisamment importante pour se suffire à elle même. En un mois, la grippe tue moins qu'en un jour d'Omicron.

 

Portrait de Kraepelin
3/février/2022 - 09h21
Cortex a écrit :

C'est moi ou en reconnaissant que la grippe tue plus, vous venez de vous tirer une balle dans le pied ?

Par conséquent, à mon tour de vous retourner la question : savez-vous ce qu'est la létalité ?

PS: je ne suis toujours pas vacciné et je n'ai toujours pas l'intention de me faire piquer. 

Pour répondre à la sempiternelle question posée par Karim : pour la simple et unique raison que j'attends les 5 ans minimums avant de l'envisager. Dans l'intervalle, je respecte les gestes barrières et je n'ai ni été infecté, ni infecté autrui.

La grippe aurait tué "seulement" 183 personnes à ce jour depuis le 1er janvier 2022, alors qu'Omicron en tue plus de 200 par jour.

 

Portrait de Kraepelin
3/février/2022 - 09h14
Cortex a écrit :

C'est moi ou en reconnaissant que la grippe tue plus, vous venez de vous tirer une balle dans le pied ?

Par conséquent, à mon tour de vous retourner la question : savez-vous ce qu'est la létalité ?

PS: je ne suis toujours pas vacciné et je n'ai toujours pas l'intention de me faire piquer. 

Pour répondre à la sempiternelle question posée par Karim : pour la simple et unique raison que j'attends les 5 ans minimums avant de l'envisager. Dans l'intervalle, je respecte les gestes barrières et je n'ai ni été infecté, ni infecté autrui.

C'est vous smiley

J'espère que ça ne fait pas trop mal, la balle dans le pied smiley

Moi, je ne reconnais rien, je regarde les chiffres et ceux-ci sembleraient indiquer que la grippe tue plus pour un nombre d'individu infectés donné (pourcentage). Sauf qu'il y auraient beaucoup plus de personne infectées par Omicron que par la grippe, donc aujourd'hui, mathématiquement, la COVID est plus létale que la grippe, par le nombre (et non le pourcentage) d'infection bien plus important. J'espère être plus clair ainsi ?

 

 

Portrait de stbx00
3/février/2022 - 09h12
Breizh974 a écrit :

J'ai moins de 40 ans et je suis en bonne santé (bilan : prise de sang, examens réalisés il y a peu), il est donc hors de question de m'engager dans toutes ces doses. Quand on voit la moyenne d'âge des décès, mon raisonnement me parait tellement logique pourtant surtout quand on sait que le vaccin n'empêche pas la transmission...

Je préfère encore faire une croix temporaire sur le resto, le ciné etc. (grand sportif, j'arrive d'ailleurs à me passer de la salle de sport avec du matériel acheté à la maison. On peut donc faire sans).

 

Non aucune logique. Il n'y a pas que des vieux dans les personnes hospitalisées. Un tiers des personnes ont moins de 60 ans actuellement.

Si la vaccin n'empêche pas la transmission, on est moins contagieux moins longtemps en étant vacciné. Pour le coup ce n'est pas un acte individuel mais pour le bien commun. Dans des sociétés individualistes ça parle de moins en moins (je ne risque rien les autres je m'en fous). Dommage.

Portrait de Breizh974
3/février/2022 - 09h01
stbx00 a écrit :

Le principe de la vaccination c'est de se protéger avant d'attraper le virus. Même si la majorité des personnes à l'hôpital sont des personnes âgées et / ou avec des pathologies ça arrive aussi à d'autres. C'est quand même dommage de ne pas bénéficier d'un vaccin utile. 

Le vaccin est utile pour les personnes à risque (personnes âgées et / ou avec des pathologies, je te cite). Pour les autres, ce n'est donc pas utile. Laissons les personnes non à risque se vacciner si elles le veulent, point barre.

Mais comme pour beaucoup de maladies, il y a des exceptions. Certaines personnes ont des cancers du poumon alors qu'elles n'ont jamais fumé de toute leur vie. C'est malheureux mais c'est la vie j'ai envie de te dire.

Les personnes non à risque sont à même d'analyser le bénéfice/risque. Il serait temps de passer à autre chose maintenant je pense. ^^

Portrait de Breizh974
3/février/2022 - 08h57
maxseb0212 a écrit :

Tout simplement parce que quand je n'ai pas mal à la tete je ne prend pas de doliprane cqfd mais après je n'ai ni comorbidité, ne suis pas obèse et je n'ai pas non plus 70 ans ou plus. Mais de base c'est juste une question.

Ton raisonnement me semble tellement logique. La balance bénéfice/risque comme ils disent...

Portrait de stbx00
3/février/2022 - 08h56
maxseb0212 a écrit :

Tout simplement parce que quand je n'ai pas mal à la tete je ne prend pas de doliprane cqfd mais après je n'ai ni comorbidité, ne suis pas obèse et je n'ai pas non plus 70 ans ou plus. Mais de base c'est juste une question.

Le principe de la vaccination c'est de se protéger avant d'attraper le virus. Même si la majorité des personnes à l'hôpital sont des personnes âgées et / ou avec des pathologies ça arrive aussi à d'autres. C'est quand même dommage de ne pas bénéficier d'un vaccin utile. 

Portrait de Breizh974
3/février/2022 - 08h55
Karim el_Karim a écrit :

faites vous vacciner et vous aurez une vie normale...

pourquoi ne pas se faire vacciner? 

J'ai moins de 40 ans et je suis en bonne santé (bilan : prise de sang, examens réalisés il y a peu), il est donc hors de question de m'engager dans toutes ces doses. Quand on voit la moyenne d'âge des décès, mon raisonnement me parait tellement logique pourtant surtout quand on sait que le vaccin n'empêche pas la transmission...

Je préfère encore faire une croix temporaire sur le resto, le ciné etc. (grand sportif, j'arrive d'ailleurs à me passer de la salle de sport avec du matériel acheté à la maison. On peut donc faire sans).

 

Portrait de Kraepelin
3/février/2022 - 08h50
Rhume-19 a écrit :

Ça n'a aucun sens ce que tu racontes.

Dans les colonnes du Figaro, un épidémiologiste reconnaît que la grippe fait beaucoup plus de morts.

Oui, la grippe fait plus de mort qu'Omicron sur le même nombre d'individus infectés, mais Omicron est beaucoup plus contagieux et infecte donc une population bien plus importante, c'est pour ça que sur une population globale, il est plus mortel. On a actuellement plus de 200 morts par jours pour ce variant.

 

Portrait de Kraepelin
3/février/2022 - 08h32
Rhume-19 a écrit :

Pourquoi s'entêter à vacciner toute la population contre un rhume ?

Selon un papier du Figaro d'hier :

- taux de létalité d'omicron : 0,03%

- taux de létalité de la grippe : entre 0,04% et 0,1%

Leur discours devient vraiment inaudible.

Savez vous ce qu'est la létalité ? Elle ne concerne que les personnes atteintes du virus.

Omicron est beaucoup plus infectieux que la grippe. Une personne touchée en contamine 10, pour la grippe c'est 2, ce qui fait une énorme différence et rend donc Omicron bien plus dangereux au final.

 

Portrait de maxseb0212
3/février/2022 - 08h15
Karim el_Karim a écrit :

faites vous vacciner et vous aurez une vie normale...

pourquoi ne pas se faire vacciner? 

Tout simplement parce que quand je n'ai pas mal à la tete je ne prend pas de doliprane cqfd mais après je n'ai ni comorbidité, ne suis pas obèse et je n'ai pas non plus 70 ans ou plus. Mais de base c'est juste une question.