18/01/2011 09:45

Tunisie: Boujenah pleure au "Grand Journal" - Regardez

Michel Boujenah était l'invité de Michel Denisot hier soir sur Canal +.

Et le comédien était très ému hier en évoquant la Tunisie...

Il a confié: "C'est ma terre natale... C'est bizarre, je ne pensais pas réagir comme ça, c'est pour ça que je ne voulais pas venir. Mais c'est un moment historique, qu'il faut protéger beaucoup parce qu'ils sont encore en danger, beaucoup... Il faut faire très attention, et il faut que les gouvernements européens fassent très attention. Il faut que tout le monde fasse très attention au peuple tunisien parce que ce n'est pas facile, ca ne va pas être facile ce qu'il va se passer."

Regardez:


Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Micky88
19/janvier/2011 - 00h51

Les acteurs, comédiens et tout individu sincère travaillant dans le domaine artistique sont par nature même des êtres d'une très grande sensibilité, sinon ils seraient incapables de faire passer de l'émotion dans leurs oeuvres, que ce soit, un film, une pièce, une peinture, un livre.
Et s'il y en a bien un qui est capable de faire pleurer une salle toute entière après l'avoir fait rire aux éclats c'est bien Michel Boujenah... Rappelez-vous ses one man show quand il parle des juifs "tunes", de sa famille, de son père.

Je lis ici et là qu'il fait un numéro au Grand Journal, c'est vite oublier ses nombreuses prises de position, cette ouverture qu'il réclame entre les communautés en s'affichant clairement "sioniste pro-palestinien" mais anti-Hamas et les soucis qu'il a pu avoir avec une partie de la communauté juive de ce fait. Son père lui-même, médecin, nationaliste et communiste a milité pour l'indépendance de la Tunisie et malgré tout, il a dû quitter son pays pour protéger sa famille car considéré plus comme juif que comme Tunisien. Quand il est arrivé en France, il n'a pas eu le droit d'exercer car il était fiché comme indépendantiste.

Alors quoi de plus normal qu'un artiste aussi impliqué qui fut le bienvenu puis personna non grata en Tunisie au cours de ces dernières années puisse être aussi ému de voir ce peuple se libérer, ce peuple où il compte tant d'amis musulmans.
Il n'a pas besoin de publicité et j'imagine qu'il travaille en ce moment à la préparation du Festval de Ramatuelle dont il a pris la direction au décès de Jean-Claude Brialy.

Portrait de chupaman
18/janvier/2011 - 21h18

@linc91

" Tout a commencé par Mohamed Bouazizi, 26 ans jeune tunisien de Sidi Bouzid (centre de la Tunisie). Malgré le fait qu'il soit diplômé, il était au chômage et pour subvenir à ses besoins il vendait des fruits et légumes qui ont été confisqué par la police. "

Rassurez vous linc ...mohamed bouazizi était heureux il souriait quand il vendait ses légumes et ce n'est pas francesca qui va me contredire ..ils sourient tous les pauvres, et sont obliger de se rabaisser devant des blaireaux qui paient leurs vacances au rabais (250 euros la semaine), imaginez un peu le drame ..être obligé quand on a fait des études à faire le mariolle devant des touristes qui n'ont parfois mm pas leurs bac ...et qui on en plus cette arrogance, vous savez ce complexe de superiorité, celui qu'on peut avoir face à un pauvre gars vendant des fruits en pleine rue.

Ce monde est bien injuste, et il me parait encore plus injuste quand je lis les commentaires, et les références au tourisme comem unique force de la tunisie, unique échapatoire.
Jouer les larbins pour touristes en sandalette en mal d'exotisme bordel quel bien triste déstinée..

Liberté, égalité, fraternité , tu parle, faudrait penser à changer les ampoules du pays des 'lumières'

Portrait de chupaman
18/janvier/2011 - 21h10

"Je n'ai jamais vu de tunisiens s'humilier comme vous dites. "Maintenant si vous ne voulez plus que les touristes aillent en Tunisie, je crois que le pays va en souffrir, et beaucoup d'employés du tourisme aussi."

"En plus j'ai horreur de marchander et je paye toujours le prix indiqué," car j'estime que c'est honteux de faire baisser les prix à outrance. "

CQFD , revéillez vous, ça pue le cliché , entre la terre uniquement touristique et le bon vieux "machand de tapis".

Je vous signale encore qu'en tunisie il y a de la ressource, des intellectuels, des gens dignes, ce n'est pas le folklore la tunisie ok ?
C'est un peu comme si je reduisais la France au camembert et au joueur de biniou !.

Vous voulez que je vous félicite parce que vous ne marchandez pas les prix avec des gens qui sont obligé de cumulé les petits jobs pour survivre ? des diplomés qui doivent rester chez papa maman toute leurs vies car impossible de trouver du travail, du chimiste, du biologiste, de l'avocat qui est obligé de vendre des bibelots pour tenir le mois ?

Bordel on est pas sorti de l'auberge...
Je vous rappele que la france à soutenu ce régime et mitterand qui y va souvent en vacances le trouvais mm sympa, quand ce n'est pas michel alliot marie qui propose d'aller mater la revolte de gens affamés et a bout !

Une véritable mafia avait pris le pouvoir et vous ce que qui vous importe c'est vos vacances ou encore votre paranoia sur les islamistes (les envahisseurs de l'espace ) , vous en seriez presque venu à dire que la torture est nécessaire pour maintenir ces pays comme de sympathiques sites touristiques, de safari ...ou les locaux doivent nous sourrir a tout prix sous risque de prendre des coups de batons.

La tunisie c'est autre chose que le tourisme, et si il n'y avait pas eu cette mafia au pouvoir, peut être en serait il autrement que d'être réduit à étre une destination ou le bobo frenchy vient faire son petit safari et regarder o combien les gens qui crèvent de faim sont heureux au soleil ...

Portrait de Francesca46
18/janvier/2011 - 19h27

Vous êtes vraiment injuste. Je n'ai jamais vu de tunisiens s'humilier comme vous dites. Maintenant si vous ne voulez plus que les touristes aillent en Tunisie, je crois que le pays va en souffrir, et beaucoup d'employés du tourisme aussi. En plus j'ai horreur de marchander et je paye toujours le prix indiqué, car j'estime que c'est honteux de faire baisser les prix à outrance. Quand j'estime que c'est un prix correct je paye et puis c'est tout. Je n'ai jamais vu quelqu'un me faire des courbettes, un bonjour et un sourire suffisent à mon bonheur, ce qui est le B.A.B.A. de tous les pays touristiques du monde.
Je sais qu'il y a de nombreux tunisiens courageux,cultivés, brillants, et je peux vous dire que j'ai eu besoin de soins à Hammamet et j'ai été très bien soignée par du personnel compétent, dans des locaux qui n'ont rien à envier à notre pays. L'infirmière m'a même offert un joli cadeau lorsque je suis sortie de l'Hôpital. Elle n'était pas obligée, mais on voyait bien que cela lui faisait plaisir.
Je crois que vous êtes plus aigri et bien plus méchant que les tunisiens, je vous plains.

Portrait de Francesca46
18/janvier/2011 - 18h09

Michel Boujebah est un Monsieur très sensible, et lorsque je l'ai vu pleurer, j'ai pleuré aussi, car j'adore la Tunisie et le peuple tunisien. J'ai eu la chance d'aller en Tunisie à plusieurs reprises, soit à Hammamet, soit à Djerba, et je ne me suis jamais rendu compte que c'était un état qui manquait de liberté. Pourtant j'ai beaucoup discuté avec des serveurs, des guides, des vendeurs, des chauffeurs de taxi, des organisateurs de sorties, des esthéticiennes, et jamais je n'ai entendu quoi que ce soit qui laisse à penser qu'ils manquaient de liberté. Nous y étions encore en janvier 2010, et si nous n'avions pas eu de gros problèmes de santé, nous y serions retournés en janvier 2011. Vraiment cette situation m'a fait beaucoup de peine, mais je suis certaine que les tunisiens vont s'en sortir, et qu'ils ne laisseront pas des musulmans intégristes gérer leur beau pays.
Monsieur Boujenah m'a émue énormément.

Portrait de pinkbomb
18/janvier/2011 - 16h53

Quel cinéma ce mec pffft

Portrait de astarinmygarden
18/janvier/2011 - 16h40

pleurer sans verser une larme
quelle classe ces acteurs

Portrait de SOSIE
18/janvier/2011 - 16h18

On peut s'ouvrir aussi aux autres....

Portrait de madskill
18/janvier/2011 - 13h42

Je trouve puéril tous ces commentaires qui jugent négativement l'émotivité de Michel Boujenah... C'est pas du cinéma, c'est pas histoire d'en joué ou quoi que ce soit...
Parfois les émotions ça se contrôle pas c'est tout!
Si il avait su que ça se passerais comme ça il ne serait pas venu je pense... L'émotion est quelque chose de personnel, qui ne se partage pas en grand public mais quand l'émotion nous surprend on ne peux faire autrement...

Pourquoi ça ne se partage pas en public?
Parce que la plupart des gens du public, la plupart d'entre vous ne sont pas digne des ces instants d'émotions intense.
Vous ne savez faire que juger, lancer des reproches
Vous ne connaissez pas les images, les sentiments qu'il a ressenti à cet instant... Alors ne commencez pas à critiquer sans savoir...

C'est la tout le problème de la société actuelle, ces têtes vides qui passent leur temps à critiquer tout et rien sans se rendre compte qu'elles font sans dans l'unique but de se croire intéressantes, de se croire utiles...

Portrait de farah1
18/janvier/2011 - 13h04

Je suis une femme de gauche et je dois dire que les politiques droite et

gauche ainsi que les artistes beaucoup parlent maintenant pendant toutes

ces années tous ont cautionnés médias, politique et artistes trop facile

maintenant, j'espère que les peuples arabes auront cette force de virer

les dictateurs................Ces mes origines et pour moi tous ont cautionnés

farah

Portrait de antiss3
18/janvier/2011 - 13h04

C'est dramatique en effet que des Tunisiens aient dû payer de leur vie leur détermination légitime à se libérer d'un régime oppressif.

Le plus intéressant dans ce topic n'est pas la personne de Michel Boujenah, qu'on ait de la sympathie pour lui ou pas, qu'on croit à sa sincérité ou pas. Le plus intéressant à mon avis c'est ce qu'il a dit et qui est tellement vrai : le peuple tunisien n'est pas encore complètement sorti d'affaire, la route qui mène à la démocratie est toujours douloureuse et périlleuse. On doit notre soutien et notre aide à ce peuple si courageux (sans se substituer à lui), au niveau international, européen et pourquoi pas individuel, par exemple en n'hésitant pas à passer des vacances en Tunisie et sortir du "circuit touristique" pour plus aller à la rencontre des Tunisiens eux-mêmes ! ;)

Portrait de Seven45
18/janvier/2011 - 12h37

je pense au contraire que son émotion est sincère...:s