29/01 19:31

Le policier armé, recherché depuis ce matin à Paris après la découverte du cadavre de sa femme est toujours introuvable ce soir - Que sait-on précisément de cette affaire ? Regardez

19h29: Le policier armé recherché à Paris après la découverte du cadavre de sa femme est toujours introuvable ce soir. L'homme est gardien de la paix dans une brigade de jour au Blanc-Mesnil, en Seine-Saint-Denis, tout près de Paris. Ses collègues, qui ne le voyaient pas arriver dans l'après-midi, ont tenté de le joindre sur son portable à plusieurs reprises, mais sans succès. Une patrouille s'est alors rendue à son domicile parisien, vendredi soir, pour frapper à la porte. Pas de réponse non plus.

Les enquêteurs ont donc forcé l'entrée et c'est là qu'ils ont découvert le corps sans vie d'une femme dans la salle de bain, la concubine du policier, d'après une source judiciaire contactée ce samedi matin par RTL.

Aucune trace du fonctionnaire de 29 ans, qui est depuis activement recherché. Il serait parti au volant de son véhicule personnel et muni de son arme de service. Les causes du décès ne sont pas connues.

La femme ne présente pas de blessures externes apparentes, notamment par balle. Une autopsie aura lieu ce samedi après midi, mais une enquête pour homicide volontaire est d'ores et déjà ouverte et confiée à la police.

09h28: "Il a son arme de service avec lui, on demande à ce qu'il se manifeste très rapidement" a déclaré sur BFM TV Jean-Christophe Couvy, secrétaire national du syndicat Unité SGP Police FO, que ce soit auprès de la police ou auprès de ses proches. "On va tous trouver une solution ensemble", a -t-il déclaré. 

"On nous dit qu'il y aurait peut-être eu des violences conjugales, mais le dossier n'est pas finalisé, on ne peut pas savoir", pour le moment explique Jean-Christophe Couvy. "Pour l'instant on est tous dans le roman et on n'a pas les éléments donc c'est difficile de se prononcer".

08h17: Un policier absent à sa prise de service en Seine-Saint-Denis était activement recherché vendredi soir après qu'une femme ait été découverte morte dans un appartement à Paris. A la suite du "signalement d'un policier n'ayant pas pris son service au Blanc-Mesnil, des policiers se sont rendus dans un appartement du 19e arrondissement", dans le nord-est de la capitale.

"Sur place, ils ont découvert le corps d'une femme dont les circonstances du décès sont ignorées à ce stade.

Le policier est recherché"L’enquête ne fait que commencer, et pour le déterminer, les policiers devront d’abord mettre la main sur cet homme né en 1992 et considéré, jusqu’à preuve du contraire, comme en fuite.

Barbu, au crâne dégarni, il circulerait à bord d’une Peugeot 208 de couleur blanche, et serait probablement muni de son arme de service.

Selon un journaliste de l’AFP, un périmètre de sécurité a été installé dans le quartier ce vendredi soir pour bloquer la circulation autour de l’immeuble et des effectifs de police judiciaire étaient sur les lieux.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de veronique corlobe
30/janvier/2022 - 09h20

policier connu pour violences conjugales, mais qui continue à excercer, armé qui plus est.....

Portrait de Hercule Poirot
30/janvier/2022 - 09h06
croupe a écrit :

Connaît-on le nom de cette personne barbue?

Arnaud B. selon le Parisien

Portrait de Julien92
30/janvier/2022 - 08h10
Cubalibre21 a écrit :

J'adore les parasites de ce blog qui croisent les doigts pour que ce soit un d'origine muslim afin de cracher leur fiel puant! 

dit-il en vomissant le sien.

Et a propos de ce sujet, personne ne s’étonne que l'on parle d'un "policier armé", ce qui me semble t-il n'est que normal.

Portrait de aeronautica
29/janvier/2022 - 20h27
Pluton a écrit :

J'ai pu remarqué depuis que je suis sur ce site, que les faits divers qui correspondent à des personnes françaises n'intéressent pas une certaine catégorie de personnes. 

Ces derniers préférant se focaliser sur les faits divers qui correspondent à des étrangers, en demandant dans un premier temps le nom de l'auteur (qu'il soit adulte ou enfant),  et ainsi pouvoir continuer leur démarche de haine. Ce qui est impossible si la personne est française. 

 

C'est assez drôle votre remarque, car l'inverse marche tout autant !

Je pourrais vous citer toute une liste de pseudos qui viennent répandre leur haine des qu'un fait divers concerne à priori un Français, et encore plus un policier, et sont toujours systématiquement absent de la discussion si tel n'est pas le cas !

Portrait de ailbibracte
29/janvier/2022 - 20h17
Pluton a écrit :

J'ai pu remarqué depuis que je suis sur ce site, que les faits divers qui correspondent à des personnes françaises n'intéressent pas une certaine catégorie de personnes. 

Ces derniers préférant se focaliser sur les faits divers qui correspondent à des étrangers, en demandant dans un premier temps le nom de l'auteur (qu'il soit adulte ou enfant),  et ainsi pouvoir continuer leur démarche de haine. Ce qui est impossible si la personne est française. 

 

Et vous on on ne vous a pas encore vu sur le sujet "Ophélie Meunier".

Là aussi on parle de féminicide.

Le sujet doit moins vous intéresser.

Portrait de florette2
29/janvier/2022 - 11h03
Hercule Poirot a écrit :

Preuve que le lectorat de Morandini est assez intelligent pour ne pas se répandre en commentaires au vu des faibles informations connues jusqu'ici

le lectorat de  Morandini ferait dans la retenue? la meilleure de l annéesmiley

Portrait de ago47
29/janvier/2022 - 10h41
••Gaston de Phœbus•• a écrit :

Tout à fait ! 

 

@ago47: Je ne suis pas fan du mot "féminicide". Un homicide (de humain) est un homicide quel que soit le sexe de la victime. 

Cher Gaston. Je prends bonne note de votre remarque. A chacun sa manière de s'exprimersmiley

Portrait de Hercule Poirot
29/janvier/2022 - 10h03
EZLN Marcos a écrit :

pas beaucoup de commentaires

Preuve que le lectorat de Morandini est assez intelligent pour ne pas se répandre en commentaires au vu des faibles informations connues jusqu'ici

Portrait de Hercule Poirot
29/janvier/2022 - 10h01
L'ÉCUME DES CH0SES a écrit :

le prénom de l'auteur présumé ?

Vous le savez très bien et si ce n'était pas Arnaud B. Vous vous seriez abstenu de poster ce commentaire empli de sous-entendu 

Portrait de ago47
29/janvier/2022 - 09h54
EZLN Marcos a écrit :

pas beaucoup de commentaires

Un féminicide de plus. Quelle tristesse.

On voit bien le sous entendu de votre post. Attendons le résultat de l'enquête. 

Un crime reste un crime. Policier où pas.