19/01 11:39

Regardez Arnaud Montebourg qui annonce dans une vidéo le retrait de sa candidature à l'élection présidentielle et confirme qu’il ne se rallie à aucun autre candidat

Le chantre de la « Remontada » Arnaud Montebourg a annoncé mercredi dans une vidéo qu’il se retirait « de la course présidentielle », et qu’il ne soutiendrait « aucun candidat », n’ayant « pas réussi à unir dans un programme commun (sa) candidature à d’autres candidatures » de gauche. Dans une vidéo le montrant marchant sur les hauteurs du site de Bibracte (Saône-et-Loire), il explique: « le moment est donc venu pour moi, en homme libre, absolument libre, (...) de vous dire que j’ai pris la décision de me retirer de la course présidentielle ». Il était crédité autour de 1% des intentions de vote par les sondages.

Il juge « inutile et désespérant d’ajouter du désordre à la confusion d’un trop grand nombre de candidatures », et précise avoir décidé de « ne soutenir aucun candidat », puisque ses propositions portées dans la campagne « ne sont pas partagées ». Avec son retrait, il reste désormais encore cinq candidats à gauche pour la présidentielle. « En mon âme et conscience, je ne souhaite pas participer à la dévalorisation de la démocratie dont nous avons besoin pour construire le futur », justifie encore l’ancien ministre socialiste, qui s’était lancé en septembre sans le soutien d’un parti.

« Pendant ces quatre mois de campagne, j’ai défendu des propositions originales, innovantes, volontaristes », rappelle-t-il, affirmant avoir placé « les solutions économiques et sociales au premier plan ». Il cite « la hausse des salaires », « une politique du made in France XXL », la sortie du pétrole en s’appuyant sur le nucléaire« ,  »le rétablissement d’une part raisonnable de souveraineté nationale«  face à l’Europe, ou encore  »le retour à la terre pour aider les Français à quitter les métropoles« ,  »une vision intransigeante de la République«  et  »une politique exigeant de l’immigration« .

 »Ces propositions nous permettaient d’imaginer un compromis social et politique nouveau, capable de relancer notre pays« , mais  »elles n’ont malheureusement pas été entendues« , déplore-t-il.  »L’essentiel est que ces idées continuent leur route et qu’elles finissent enfin par arriver au pouvoir et à se concrétiser« , ajoute-t-il, en concluant son message de plus de trois minutes par un  »à bientôt« .

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Julien92
19/janvier/2022 - 23h49
ailbibracte a écrit :

Et il ne faut pas oublier l'affaire Alsthom. Il était le seul à ne pas vouloir la vente de la partie électrique. Mais Macron était l'oreille de Hollande.

Je ne l'ai jamais aimé, je ne sais pas si c'est sa voix, sa façon de s'exprimer mais il est largement plus compétent que les 2 autres réunis, et surement plus présidentiable.

Mais la gauche ne veut pas de personne compétente, elle veut de l'inclusivité.

C'est bien résumé.

Portrait de ailbibracte
19/janvier/2022 - 16h51
vraimentcompliqué2 a écrit :

Quelles que soient ses dernières péripéties je n'oublierai jamais qu'il a été, bien avant tout le monde et contre le MEDEF, l'artisan-promoteur inconditionnel du "Fabriqué en France". Seul contre tous il a eu raison avant tout le monde car sans lui la "French Fab", la "French Tech" et le salon du "Made in France" n'existeraient pas ! Hier tout le monde se foutait de lui... Aujourd'hui toute Entreprise ambitieuse considère cet élan comme un "marqueur indélébile".

Et il ne faut pas oublier l'affaire Alsthom. Il était le seul à ne pas vouloir la vente de la partie électrique. Mais Macron était l'oreille de Hollande.

Je ne l'ai jamais aimé, je ne sais pas si c'est sa voix, sa façon de s'exprimer mais il est largement plus compétent que les 2 autres réunis, et surement plus présidentiable.

Mais la gauche ne veut pas de personne compétente, elle veut de l'inclusivité.

Portrait de LISCO
19/janvier/2022 - 15h51
Greenday2013 a écrit :

Comme avec Hamon, on voit que les frondeurs n'ont pas fait fructifier leur traîtrise.

c'est Hollande qui a trahi les valeurs de la gauche, les frondeurs ont essayé de lui rappeler et tout a fini en eau de boudin

Portrait de bergil
19/janvier/2022 - 15h27

C'était émouvant , presque du Mitterrand à la roche de Solutré !

Portrait de Julien92
19/janvier/2022 - 14h43
geneva a écrit :

Qu'il continue à faire du miel... au moins, il aura le soutien.... des abeilles !!!

Les 2 abeilles (tobira et notre drame de Paris) ne veulent pas bosser pour lui. D'ailleurs, elles ne veulent pas bosser du tout.

Portrait de carino
19/janvier/2022 - 14h26

il ne fait que suivre une logique .... le desinteret et le manque de confiance totale des citoyens au monde politique .....  on est dans le monde de facies , des polemiques des jugements premanents , prejugés , des phrases à scandale ...ou simplement de la juxtaposition au système ...  pour changer le monde il ne faut pas passer par la politique ..... faut créer des convergences citoyennes et réecrire l'histoire en partant d'abord du bas ..... au plus il y a du monde au mieux ce sera ..... et si on constate qu'un jour par miracle cela devient majoritaire   ce sera interessant de s'affronter aux marionettes du système ...il ya du chemin à faire .... les gens ne pensent qu'à leurs nombrils  croyez moi .... suffit d'aller sur le terrain .... du monde des clients pour constater que le niveau n'est pas au rendez vous ..... Bon choix Mr Montebourg 

Portrait de Greenday2013
19/janvier/2022 - 14h18

Comme avec Hamon, on voit que les frondeurs n'ont pas fait fructifier leur traîtrise.

Portrait de cbor33500
19/janvier/2022 - 13h53

La gauche ne veut pas gouverner car elle n'aurait pas autant de candidat. Arnaud était l'un des plus honnêtes avec des très bonnes idées. Personne n'a voulu le suivre, il abandonne, eh bien ça me permettra d'aller à la pêche le jour des élections.

Portrait de COLIN33
19/janvier/2022 - 13h46 - depuis l'application mobile

Bonne décision....

Portrait de jarod.26
19/janvier/2022 - 13h44

allez au tour d'hidalgo etc ...

Portrait de freemoto
19/janvier/2022 - 13h12

Ça tombe bien aucun électeur ne va se rallier à lui

Portrait de .Kazindrah.
19/janvier/2022 - 12h35

Sans doute, l'un des plus sincères et compétents dans notre  monde  politique actuel. Mais il a bien fait de se retirer ; ça lui évite une perte de temps, des tracasseries de toutes sortes et bien des désillusions puisqu'il n'a(vait) aucune chance de se faire élire. Et puis, cela lui permettra d'œuvrer plus librement pour défendre ses idées.

Portrait de Gregeagle
19/janvier/2022 - 12h06

Le mec se réveille juste pour les élections. 

Portrait de vraimentcompliqué2
19/janvier/2022 - 11h51

Quelles que soient ses dernières péripéties je n'oublierai jamais qu'il a été, bien avant tout le monde et contre le MEDEF, l'artisan-promoteur inconditionnel du "Fabriqué en France". Seul contre tous il a eu raison avant tout le monde car sans lui la "French Fab", la "French Tech" et le salon du "Made in France" n'existeraient pas ! Hier tout le monde se foutait de lui... Aujourd'hui toute Entreprise ambitieuse considère cet élan comme un "marqueur indélébile".

Portrait de Galileo.
19/janvier/2022 - 11h51

Bon, Arnaud, tu ne seras jamais Président de la République. smiley

Achète toi un joli costume de Maya, et tu seras la reine des abeilles !  smiley