04/01 11:16

Les enfants des soignants continueront d’être accueillis à l’école en cas de fermeture de leurs classes en raison de contaminations par le Covid-19 - VIDEO

Les enfants des soignants continueront d’être accueillis à l’école en cas de fermeture de leurs classes en raison de contaminations par le Covid-19, a annoncé mardi matin le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. « Nous avons prévu un accueil partout en France (...) des enfants de soignants pour faire en sorte que les soignants puissent continuer à travailler », a-t-il indiqué sur France Inter, précisant que la liste détaillée des professions de santé concernées serait communiquée « dans la journée ».

La rentrée scolaire s’est déroulée lundi sous la menace du variant Omicron, qui fait redouter aux parents d’élèves et aux enseignants un mois de janvier perturbé par les risques de contaminations au Covid, de fermetures de classes et d’absentéisme dans les rangs des professeurs. Les élèves ont retrouvé leurs classes sous le même protocole sanitaire: le niveau 3 (sur 4) est maintenu dans les écoles élémentaires, tout comme le niveau 2 dans les collèges et lycées, afin de réduire le brassage entre les classes et les niveaux.

En revanche, il n’y a plus de fermeture de classe dès que l’on atteint trois cas de Covid, mais seulement « en fonction de la situation » et « en présence par exemple d’un très grand nombre de cas », selon le ministère. Deuxième évolution: le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a décidé de soumettre désormais les élèves à trois tests en quatre jours s’il y a un positif dans la classe.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de seb2746
4/janvier/2022 - 13h45
Croco le boomer a écrit :

Tu n'es pas soignant et n'as pas d'enfants, gros mytho.

Sinon tu n'aurais pas le temps de chouiner ici.

Dixit jean kevin 15 ans en situation d’échec scolaire, merci pour votre interaction.

Portrait de seb2746
4/janvier/2022 - 12h15
Croco le boomer a écrit :

T'as quand même le temps de raconter n'importe quoi ici...

En quoi c'est n'importe quoi ?

 

Le nombre de classe COVID hier ont explosés, obligation de 3 tests / semaine car c'est la loi / le personnel soignant n'a PAS le temps OU les heures adaptées avec les centres de tests/pharmacies. Je ne suis pas certain que les pharmacie de nuit vont le faire par exemple quand on termine à 23h (voir 0h0smiley et quid du sommeil des enfants.

Portrait de seb2746
4/janvier/2022 - 11h33

1er jour de rentrée => mon fils en test direct le soir même (prévenu qu'à 21h3smiley donc branle bas de combat ce matin pour trouver une solution de test quelque part en espérant avoir le résultat rapidement et trouver une solution pour le mettre qqe part vu qu'on bosse dans la médical.

 

Donc non, l'école ne prends pas les élèves des soignants malgré qu'il soit déjà vacciné ET test négatif lundi matin. Puis joie de devoir faire 3 tests /semaine avec lui, comme si on avait le temps après 13 à 14h de taff...