01/01 10:45

EN DIRECT - Coronavirus - Le masque deviendra obligatoire dès l'âge de 6 ans dans de nombreux lieux publics à partir de lundi

10h43: Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 a été multiplié par quatre en quatre jours en Guadeloupe, un taux "très au dessus du seuil d'alerte", ont annoncé l'Agence régionale de santé (ARS) et la préfecture. Au 31 décembre, le nombre de nouveaux cas cumulés sur quatre jours est de 2.191 (contre 543 cas sur 7 jours la semaine dernière), pour 18.300 personnes testées. Les 10-19 ans et les 20-39 ans représentent 65% de ces nouveaux cas. Le glissement vers les tranches d'âge plus âgées est en cours, détaille un communiqué.

"Le taux de positivité est de 10,4%, et le taux d'incidence est de 634 /100.000 habitants sur les 7 derniers jours glissants. Ces taux sont en très nette hausse, et désormais les taux sont passés en quelques jours très au-dessus du seuil d'alerte. La diffusion du virus est exponentielle", s'alarme le texte. Le variant Omicron est présent dans 46% des prélèvements en Guadeloupe (67% des prélèvements à Saint-Martin et 88% des prélèvements à Saint-Barthélemy).

Actuellement 11, "clusters" sont en cours de suivi en Guadeloupe et dans les Îles du Nord (établissement scolaire, hôtels, discothèque, bar, fêtes privées), selon la même source. De mi-juillet à mi-octobre, l'épidémie de Covid-19 a provoqué 822 décès au total en Guadeloupe, selon les autorités.

09h57: Le masque deviendra obligatoire dès l'âge de 6 ans dans de nombreux lieux publics à partir de lundi. Selon un décret paru au Journal Officiel, les enfants âgés de 6 ans - et non plus 11 ans comme auparavant - devront le porter dans les transports publics, les établissements accueillant du public, les enceintes sportives, les lieux de culte ou encore à l'extérieur lorsque le port du masque est demandé par le préfet.

09h45: C'est aux urgences de l'hôpital Cochin, à Paris, que Jean Castex a passé le cap du Nouvel an, dans un service rempli de malades du Covid et menacé par l'absence des soignants contaminés. Arrivé vers 23 heures au service de réanimation, le Premier ministre a été accueilli par le directeur de l'AP-HP Martin Hirsch. Huit des douze lits dédiés aux malades du Covid étaient occupés.

Leur profil type ? "60 ans, hypertendu et en surpoids" a décrit le Pr Alain Cariou. "Ce soir on n'a que des Delta, pas d'Omicron", a détaillé le médecin, tandis que Martin Hirsch évoquait un taux moyen d'Omicron en réanimation de 14%. Leur espoir, encore à confirmer, est que la flambée Omicron "ne va pas donner autant d'entrées que cela".

09h30: Emmanuel Macron a averti vendredi, lors de ses voeux pour 2022, que « les semaines à venir seront difficiles » mais qu’il y avait « de vraies raisons d’espérer » grâce au vaccin et que « 2022 serait peut être l’année de sortie de l’épidémie ». Grâce au vaccin, « nous pourrons ainsi surmonter cette vague », a-t-il ajouté, en promettant de « tout faire pour préserver l’activité du pays » et « éviter de prendre des restrictions qui pèsent sur notre liberté ».

Debout, avec le jardin de l’Elysée en arrière-fond il a, une nouvelle fois, appelé à la vaccination face à ce variant Omicron « si contagieux ». « J’en appelle aux 5 millions de non-vaccinés: faites ce geste simple pour vous, pour vos compatriotes, pour notre pays. Toute la France compte sur vous ».

« Malgré les épreuves, la France est plus forte aujourd’hui qu’il y a deux ans », a insisté Emmanuel Macron, rappelant plusieurs des réformes qu’il a impulsées et qui le rendent « optimiste » pour 2022. « Jamais depuis 15 ans, le chômage n’a été aussi bas », a-t-il dit.

Avec la pandémie, « là où nous aurions pu tout reporter, nous n’avons jamais renoncé à notre ambition collective », a ajouté le chef de l’Etat. « Rien que ces dernières semaines et dans les prochains mois, des décisions dont on parlait depuis des décennies ont été et seront prises qui changeront la vie », a-t-il ajouté.

Il a cité entre autres la « formation de notre jeunesse », la « réforme de l’assurance chômage », les mesures de « pouvoir d’achat », « l’augmentation des salaires des fonctionnaires les plus modestes,  »la rénovation thermique«  ou la  »retraite minimale à 1.000 euros« .  »Je suis résolument optimiste, pas simplement pour 2022 mais pour les années qui viennent« ,  »nous pouvons voir l’issue de ce jour sans fin«  de la pandémie, a-t-il souligné.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de kylun2004
1/janvier/2022 - 12h26
Boubou69 a écrit :

Vous kiffez les sujets sur le Covid, c'est votre passion !

Et le sport, la culture, les voyages, l'immobilier, la politique agricole, l'industrie, la réduction des émissions de co2, la reprise économique, le pouvoir d'achat, les différences de salaires entre hommes et femmes, la liberté d'entreprendre, ... ça changerait un peu ? 

ca fait moins de vagues ce sujets la mdrrr

 

Portrait de kylun2004
1/janvier/2022 - 12h24
kennynos a écrit :

C'est sûr que c'est le meilleur exemple du monde, vous tuez votre argumentation  tout seul :

Le taux de suicide au Japon est l'un des plus élevés au monde. ... Selon Kenzo Denda, professeur à l'Université d'Hokkaido, au Japon, un enfant sur douze au primaire et un sur quatre au secondaire souffre de dépression, ce qui pousse un grand nombre d'entre eux à mettre fin à leurs jours

 

Alors les obsédés du covid, continuez de masquer les gosses et on finira avec le même drame que là bas si ce n'est pire. Les générations les plus agées sont supposées protéger les plus jeunes, ça se passe comme ça depuis la nuit des temps.

Hors avec cette époque de fragiles, c'est les boomers souvent en surpoids qui ont peut pour leurs miches et qui demandent aux gosses de sacrifier leur jeunesse. Ils s'en souviendront dans 15 ans et ils ne vous le pardonneront jamais.

vola que maintenant on va dire que les gens se suicident a cause du masque. allez allez, un peu de serieux SVP

 

Portrait de Cfoutoutca
1/janvier/2022 - 11h56

Ils peuvent pas nous lacher la grappe !

Qu'ils s'injectent leur 4 doses mais qu'ils nous laissent vivre tranquillement.

 

Portrait de Cfoutoutca
1/janvier/2022 - 11h56

C'est mort !

Ma fille n'aura pas de masques ni de vaccins.

Portrait de dakota
1/janvier/2022 - 11h28
Stupide Croco a écrit :

Et le seul pays à n'avoir pris aucune mesure restrictive.

Résultat : pas de surmortalité par rapport à nous et un excédent budgétaire (seul pays de la zone euro dans ce cas).

La Suède en zone Euro ??? smiley

Portrait de vixen87
1/janvier/2022 - 11h22
kennynos a écrit :

Il me donne l'exemple du japon comme exemple de pays ou les gosses ne sont pas fragiles, ou tout va bien où les gosses ne s'écoutent pas.

Hors c'est l'une des pires société possible à prendre comme exemple puisque les gosses sont dans un état psychologique catastrophique

Donc il ne faut absolument rien copier de tout ce qu'ils font en matière de mode de vie ou d'éducation et le masque en fait partie puisqu'il rajoute une barrière émotionnelle en plus.

L'un de mes meilleurs potes vit là bas depuis 4 ans, il adore leur culture et l'absence totale d'insécurité MAIS ils trouvent les japonais vides d'émotions, toujours renfermés, ils vont trés peu vers les autres ou de manières mécaniques. Le masque n'explique pas tout, c'est une combinaison de plusieurs facteurs notamment culturels et éducatifs mais il est évident que porter un masque rajoute une barrière pour former un lien avec les individus puisque le visage donne tout l'âme à une personne et donne envie de la connaitre

Depuis l'arrivée du masque, tu as vraiment envie d'aller vers les autres en dehors de ton cercle amical/familial pré covid? moi absolument pas, tout le monde a perdu son identité, on dirait une armée de clones dans la rue, c'est ultra flippant, même le regard des gens a changé en combo avec ce masque.

Alors imagine un petit enfant qui arrive dans ce monde là et qui doit apprendre à communiquer, à se développer et à évoluer avec un masque sur sa tête et sur celles des autres. Les neurones miroirs ont un énorme intérêt dans l'appréhension d'une action ou d'une émotion avec la finalité de la reproduire ou de la comprendre.

Et c'est un peu compliqué si le gosse doit apprendre la communication et l'échange émotionnel sans pouvoir observer un visage humain en face de lui.

 

bref des études sérieuses en parlent et le taux de suicide dément chez les jeunes en sont le reflet évident.

Je ne suis pas en désaccord sur l'ensemble.

On peut regarder le nombre de suicides chez les enfants, juste aprés le Japon, on trouve la suède. Qui est le pays modèle du système social.

Portrait de kennynos
1/janvier/2022 - 11h13
dakota a écrit :

Si c'est pour porter un simple masque chirurgical, avec le nez bien dégagé ou les élastiques croisés, c'est à dire le porter n'importe comment, comme les trois quarts des adultes le font, c'est alors une mesure bien évidemment totalement inutile.

Oui surtout que la plupart des français le touchent en continu, ils le mettent en boucle dans leur poche ou ils le posent sur une table, certains le changent même uniquement une fois par semaine (oui je connais des crados qui font ça...)... et à la base il faudrait le changer tous les 4 à 6 h max pour avoir un réel intérêt.

En bref, ils ont l'impression d'être protégés sauf qu'ils ne le sont absolument pas et c'est encore pire chez un gosse qui fait littéralement n'importe quoi avec son masque

Au final; c'est peut etre même plus risqué de mettre un masque chirurgical mal utilité et qui a trainé partout que de ne pas en mettre. Sans parler du covid, tu te mets un masque rempli de toutes les bactéries possibles en boucle sur le visage, c'est dégueulasse.

Portrait de dakota
1/janvier/2022 - 11h06

Si c'est pour porter un simple masque chirurgical, avec le nez bien dégagé ou les élastiques croisés, c'est à dire le porter n'importe comment, comme les trois quarts des adultes le font, c'est alors une mesure bien évidemment totalement inutile.

Portrait de bouliman
1/janvier/2022 - 11h05

il faut le masque pour les bébés tout de suite et pour les fétus tres vite , mais avant tout par pitie un plug oral pour "SPOCK"

Portrait de kennynos
1/janvier/2022 - 11h04
vixen87 a écrit :

vous faites le lien entre le suicide au japon et le port du masque en cas de maladie ?

Il me donne l'exemple du japon comme exemple de pays ou les gosses ne sont pas fragiles, ou tout va bien où les gosses ne s'écoutent pas.

Hors c'est l'une des pires société possible à prendre comme exemple puisque les gosses sont dans un état psychologique catastrophique

Donc il ne faut absolument rien copier de tout ce qu'ils font en matière de mode de vie ou d'éducation et le masque en fait partie puisqu'il rajoute une barrière émotionnelle en plus.

L'un de mes meilleurs potes vit là bas depuis 4 ans, il adore leur culture et l'absence totale d'insécurité MAIS ils trouvent les japonais vides d'émotions, toujours renfermés, ils vont trés peu vers les autres ou de manières mécaniques. Le masque n'explique pas tout, c'est une combinaison de plusieurs facteurs notamment culturels et éducatifs mais il est évident que porter un masque rajoute une barrière pour former un lien avec les individus puisque le visage donne tout l'âme à une personne et donne envie de la connaitre

Depuis l'arrivée du masque, tu as vraiment envie d'aller vers les autres en dehors de ton cercle amical/familial pré covid? moi absolument pas, tout le monde a perdu son identité, on dirait une armée de clones dans la rue, c'est ultra flippant, même le regard des gens a changé en combo avec ce masque.

Alors imagine un petit enfant qui arrive dans ce monde là et qui doit apprendre à communiquer, à se développer et à évoluer avec un masque sur sa tête et sur celles des autres. Les neurones miroirs ont un énorme intérêt dans l'appréhension d'une action ou d'une émotion avec la finalité de la reproduire ou de la comprendre.

Et c'est un peu compliqué si le gosse doit apprendre la communication et l'échange émotionnel sans pouvoir observer un visage humain en face de lui.

 

bref des études sérieuses en parlent et le taux de suicide dément chez les jeunes en sont le reflet évident.

Portrait de vixen87
1/janvier/2022 - 10h53
kennynos a écrit :

C'est sûr que c'est le meilleur exemple du monde, vous tuez votre argumentation  tout seul :

Le taux de suicide au Japon est l'un des plus élevés au monde. ... Selon Kenzo Denda, professeur à l'Université d'Hokkaido, au Japon, un enfant sur douze au primaire et un sur quatre au secondaire souffre de dépression, ce qui pousse un grand nombre d'entre eux à mettre fin à leurs jours

 

Alors les obsédés du covid, continuez de masquer les gosses et on finira avec le même drame que là bas si ce n'est pire. Les générations les plus agées sont supposées protéger les plus jeunes, ça se passe comme ça depuis la nuit des temps.

Hors avec cette époque de fragiles, c'est les boomers souvent en surpoids qui ont peut pour leurs miches et qui demandent aux gosses de sacrifier leur jeunesse. Ils s'en souviendront dans 15 ans et ils ne vous le pardonneront jamais.

vous faites le lien entre le suicide au japon et le port du masque en cas de maladie ?

Portrait de kennynos
1/janvier/2022 - 10h48
C'est Mon Avis a écrit :

Bizarrement les petits japonais, qui portent des masques depuis des années, n'ont pas de retards de développement. Seraient-ils moins fragiles que les petits français ? Ou simplement qu'ils chouinent moins ! Je peux trouver autant de pédopsychiatres qui alertent que de pédopsychiatres qui disent le contraire (comme les médecins) !

Pourquoi nous demande t-on de mettre le masque ? Parce que certains individus ne respectent plus les gestes barrière, parce que certains s'en foutent tout simplement (et là je parle autant des vaccinés que des non-vaccinés).

En revanche, le port du masque en extérieur est-il vraiment utile ?

Je ne veux pas revivre le confinement, j'ai passé 2 mois et demi sans bosser en 2020, alors non merci ! J'ai perdu trop d'argent ! La pente est plus facile à descendre qu'à remonter !

Meilleurs voeux à toutes et à tous pour cette nouvelle année !

C'est sûr que c'est le meilleur exemple du monde, vous tuez votre argumentation  tout seul :

Le taux de suicide au Japon est l'un des plus élevés au monde. ... Selon Kenzo Denda, professeur à l'Université d'Hokkaido, au Japon, un enfant sur douze au primaire et un sur quatre au secondaire souffre de dépression, ce qui pousse un grand nombre d'entre eux à mettre fin à leurs jours

 

Alors les obsédés du covid, continuez de masquer les gosses et on finira avec le même drame que là bas si ce n'est pire. Les générations les plus agées sont supposées protéger les plus jeunes, ça se passe comme ça depuis la nuit des temps.

Hors avec cette époque de fragiles, c'est les boomers souvent en surpoids qui ont peut pour leurs miches et qui demandent aux gosses de sacrifier leur jeunesse. Ils s'en souviendront dans 15 ans et ils ne vous le pardonneront jamais.

Portrait de C'est Mon Avis
1/janvier/2022 - 10h42
Stupide Croco a écrit :

C'est inutile mais surtout criminel.

De nombreux pédopsychiatres alertent sur les retards de développement et les syndromes dépressifs chez de tout jeunes gamins.

Et comme par hasard, le dictateur n'a pas d'enfants.

Les parents, résistez à ça, il en va du bien-être de vos mômes.

Bizarrement les petits japonais, qui portent des masques depuis des années, n'ont pas de retards de développement. Seraient-ils moins fragiles que les petits français ? Ou simplement qu'ils chouinent moins ! Je peux trouver autant de pédopsychiatres qui alertent que de pédopsychiatres qui disent le contraire (comme les médecins) !

Pourquoi nous demande t-on de mettre le masque ? Parce que certains individus ne respectent plus les gestes barrière, parce que certains s'en foutent tout simplement (et là je parle autant des vaccinés que des non-vaccinés).

En revanche, le port du masque en extérieur est-il vraiment utile ?

Je ne veux pas revivre le confinement, j'ai passé 2 mois et demi sans bosser en 2020, alors non merci ! J'ai perdu trop d'argent ! La pente est plus facile à descendre qu'à remonter !

Meilleurs voeux à toutes et à tous pour cette nouvelle année !

Portrait de kennynos
1/janvier/2022 - 10h40
kylun2004 a écrit :

retards de développement pour avoir porter le masque, arrêtez vos bêtises SVP

 

ceci dit, on nous dit depuis le début que les enfants ne sont pas a risque et maintenant ils doivent porter le masque. ca devient vraiment du grand n'importe quoi...

 

Il y a des études sérieuses sur le sujet, je vous invite à vous renseigner

Un enfant a besoin de voir le visage de l'autre pour se développer intellectuellement et émotionnellement

Portrait de soly
1/janvier/2022 - 10h39

Quand est ce que les gens vont réagir ? La soumission des gens me sidère, on peux tout leur imposer... 

Portrait de kylun2004
1/janvier/2022 - 10h31
Stupide Croco a écrit :

C'est inutile mais surtout criminel.

De nombreux pédopsychiatres alertent sur les retards de développement et les syndromes dépressifs chez de tout jeunes gamins.

Et comme par hasard, le dictateur n'a pas d'enfants.

Les parents, résistez à ça, il en va du bien-être de vos mômes.

retards de développement pour avoir porter le masque, arrêtez vos bêtises SVP

 

ceci dit, on nous dit depuis le début que les enfants ne sont pas a risque et maintenant ils doivent porter le masque. ca devient vraiment du grand n'importe quoi...

 

Portrait de PhilRAI
1/janvier/2022 - 10h28

Toujours les mêmes mesures brimades et totalement inefficaces.

Portrait de Seb 1977
1/janvier/2022 - 10h09 - depuis l'application mobile

alors la de pire en pire oui surtout que c'est inutile tout comme pour les adultes....