20/12 14:01

Les violences conjugales sont un acte "quasi satanique", estime le pape François, en insistant sur "la dignité" des victimes dont le nombre a augmenté depuis la pandémie

Les violences conjugales sont un acte "quasi satanique", a estimé le pape François lors d'une interview à la télévision italienne, en insistant sur "la dignité" des victimes dont le nombre a augmenté depuis la pandémie. "Tant de femmes ont été abusées et battues au sein même de leur foyer, même par leur mari", a déclaré le pape lors d'une émission spéciale diffusée dimanche soir sur la chaîne TG5 et le faisant dialoguer avec quatre personnes aux parcours difficiles.

"C'est un problème qui, à mes yeux, est quasi satanique, car c'est profiter de la faiblesse de quelqu'un qui ne peut pas se défendre", a ajouté le souverain pontife lors de cette émission spéciale intitulée "François et les invisibles".

"On ne peut que bloquer les coups. C'est humiliant, très humiliant", a ajouté le pape lors d'une conversation avec une mère de famille victime de violences ayant dû fuir avec ses enfants. Mais "je vois beaucoup de dignité en toi, car si tu avais perdu ta dignité, tu ne serais pas là", a-t-il ajouté.

Le nombre de cas de violences conjugales a été multiplié par la crise sanitaire et les confinements successifs. Depuis janvier, 112 femmes ont été tuées en Italie, selon le ministère de l'Intérieur, dont plus de la moitié par leur actuel ou ancien époux ou leur compagnon.

Le pape, qui a célébré vendredi ses 85 ans, a plusieurs fois pris position contre les violences faites aux femmes, qu'il avait comparées en 2020 à une "profanation".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de seb2746
20/décembre/2021 - 20h26
Bigpower a écrit :

C'est pourtant clair : "Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !"    Mais dès que c'est dérangeant, il faut interpréter !   C'est pourtant sensé avoir été dicté par Dieu lui même, donc ça devrait être un texte parfait, sans ambiguïté... 

Comme indiqué, c'est bien une "solution" mais elle n'OBLIGE en rien à frapper TOUTES les femmes vu que c'est contraire à une des lois les + importantes du coran de respecter les mères ET les mères de leur enfants.

 

Comme indiqué, notre pays faisait pire sans que ça vous choque plus que ça et parfois sans même de raison réelle, ce n'était pas bien non plus, ce n'était certainement pas à faire mais c'ets notre histoire et il faut vivre avec.

Portrait de Cosmochronos
20/décembre/2021 - 19h01

PAPE FRANCOIS ...VIEUX SATAN

Portrait de Bigpower
20/décembre/2021 - 17h57
seb2746 a écrit :

FAUX encore une fois, on détourne une phrase par une autre pour faire du racisme de bas étage.

 

C'est pourtant bien indiqué qu'a "L'EPOQUE", on chéri sa femme, on lui donne tout ce qu'elle veut MAIS de celle qui est mauvaise et qui court ailleurs, elle mérite d'être déchue et frappée.

 

A l'époque, il n'y avait pas de divorce (ni l'electricité nulle part, ni même de loi actuelle) et une femme de mauvaise vie était AUSSI battue chez nous et mise au ban du peuple... y'avait aussi quelques feux de femmes infidèles (avec les sorcières aussi) mais bon, là pour vous c'est "normal" de traiter un être humain comme ça certainement...

C'est pourtant clair : "Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !"    Mais dès que c'est dérangeant, il faut interpréter !   C'est pourtant sensé avoir été dicté par Dieu lui même, donc ça devrait être un texte parfait, sans ambiguïté... 

Portrait de seb2746
20/décembre/2021 - 16h42
Plm a écrit :

Lui qui aime pourtant tellement lécher les pieds des musulmans.

Je doute qu'il ignore que battre sa femme est un commandement coranique, sourate 4 verset 34.

L'islam serait donc "quasi satanique" selon lui ?

FAUX encore une fois, on détourne une phrase par une autre pour faire du racisme de bas étage.

 

C'est pourtant bien indiqué qu'a "L'EPOQUE", on chéri sa femme, on lui donne tout ce qu'elle veut MAIS de celle qui est mauvaise et qui court ailleurs, elle mérite d'être déchue et frappée.

 

A l'époque, il n'y avait pas de divorce (ni l'electricité nulle part, ni même de loi actuelle) et une femme de mauvaise vie était AUSSI battue chez nous et mise au ban du peuple... y'avait aussi quelques feux de femmes infidèles (avec les sorcières aussi) mais bon, là pour vous c'est "normal" de traiter un être humain comme ça certainement...