16/12 17:03

Grève à la SNCF : Les syndicats SUD-Rail et CGT-Cheminots annoncent la levée de leur préavis pour samedi et dimanche - Le trafic restera "très perturbé" sur l'axe Sud-Est vendredi avec 1 TGV sur 2

17h00: Le point sur ce que l'on sait

La CGT-Cheminots et SUD-Rail ont levé jeudi leurs appels à faire grève de vendredi à dimanche sur l’axe TGV Sud-Est, mais cette décision est « trop tardive » pour améliorer le trafic vendredi, où seulement un TGV Sud-Est sur deux circulera, ont annoncé les syndicats et la direction de la SNCF.

Au démarrage des départs en vacances de Noël, ces appels à la grève ont été levés « trop tardivement sur le plan opérationnel pour assurer une remontée » du nombre de TGV en circulation vendredi, a expliqué la direction. Samedi et dimanche, le trafic des « TGV Sud-Est sera quasi normal », a-t-elle ajouté. Le trafic des autres TGV, « Nord, Est et Atlantique » sera normal « durant tout le week-end », de vendredi à dimanche, a précisé le groupe ferroviaire, qui prévoyait mercredi un trafic seulement « quasi normal » vendredi sur l’axe TGV Atlantique.

Les syndicats avaient appelé à la grève sur l’axe TGV Sud-Est pour obtenir des améliorations des rémunérations et des conditions de travail. « On sort (de la grève) en commun avec la CGT », a déclaré Erik Meyer, secrétaire fédéral de SUD-Rail, mais c’est « une suspension pour ce week-end ». « La CGT-Cheminots lève ses préavis », a confirmé son porte-parole, Cédric Robert. Mercredi soir, l’autre syndicat qui avait déposé un préavis de grève sur cet axe pour le premier week-end des départs en vacances de Noël, l’Unsa ferroviaire, avait déjà annoncé sa décision de « sortir de la grève ».

La direction de la société SNCF Voyageurs, de son côté, « prend note avec satisfaction de l’annonce par la CGT et SUD-Rail de leur décision (...), après la même annonce par l’Unsa », a-t-elle indiqué. « Cette levée intervient après que les organisations syndicales ont accepté la dernière proposition faite par la direction de l’axe TGV Sud-Est mardi soir », selon la direction. Depuis, « il a continué à y avoir des discussions non-stop » entre syndicats et direction, mais « la proposition de mardi soir » de primes de 600 euros pour les conducteurs et de 300 euros pour les contrôleurs a été « l’ultime proposition », a souligné un porte-parole de SNCF Voyageurs.

Dans un communiqué commun, la CGT-Cheminots et SUD-Rail expliquent avoir « mené des discussions au niveau local qui permettent la victoire sur une partie des revendications et d’acter la suspension du préavis de grève ».

Les deux syndicats « dénoncent la méthode déployée par la direction, qui préfère négocier par médias interposés plutôt que d’organiser une véritable négociation avec l’ensemble des acteurs autour de la table ».

16h13: Malgré la levée de la grève, le trafic SNCF restera "très perturbé" sur l'axe Sud-Est demain avec 1 TGV sur 2

15h54: Le point sur ce que l'on sait

La CGT-Cheminots et SUD-Rail ont décidé jeudi de lever leurs appels à faire grève de vendredi à dimanche sur l'axe TGV Sud-Est après de nouvelles négociations avec la direction de la SNCF, ont-ils annoncé à l'AFP. "On sort en commun avec la CGT", a déclaré Erik Meyer, secrétaire fédéral de SUD-Rail. "La CGT-Cheminots lève ses préavis", a confirmé son porte-parole, Cédric Robert.

Mercredi soir, l'autre syndicat qui avait déposé un préavis de grève sur cet axe pour le premier week-end des départs en vacances de Noël, l'Unsa ferroviaire, avait déjà annoncé sa décision de "sortir de la grève".
15h30: La CGT-Cheminots annonce à son tour la levée de son préavis de grève pour ce week-end

15h18: Les syndicat SUD-Rail annonce la levée de son préavis de grève pour samedi et dimanche. Rappelons qu'1 TGV sur 2 circulera sur l'axe Sud-Est demain, il s'agit de l'axe qui dessert notamment Lyon, Marseille et Nice et sera normal sur les autres. Sur l'axe TGV Atlantique, lui aussi concerné par un préavis de grève, le trafic sera "quasi normal" vendredi, assure la direction.

La Fédération nationale des associations d'usagers des transports (Fnaut) "proteste vigoureusement" contre les différents mouvements de grève affectant la SNCF au départ des vacances de Noël, appelant syndicats et direction "à davantage de négociations et d'anticipation des conflits".
Le mouvement social "ne tient aucun compte de leurs besoins, alors même que la Covid les a privés de leurs relations familiales et amicales habituelles; elle génère soucis et stress, voire hausse des prix, et laisse la plupart d'entre eux sans alternative autre que l'utilisation de la voiture", poursuit-elle.

15h00: Un mouvement de grève va toucher les transports ferroviaires français au premier week-end des vacances de Noël, après l’échec des négociations entre la direction de la SNCF et trois syndicats de cheminots qui réclament des notamment des augmentations de salaire. « C’est scandaleux au moment où les Français ont le plus besoin de nous pour se déplacer », s’est indigné Christophe Fanichet, PDG de la société SNCF Voyageurs, mercredi soir devant la presse.

Seul un TGV sur deux circulera sur l’axe Sud-Est, reliant Paris à la Côte d’Azur. Sur l’axe TGV Atlantique, aussi concerné par un préavis, le trafic sera « quasi normal » vendredi, selon M. Fanichet. Mercredi matin, le PDG du groupe SNCF, Jean-Pierre Farandou, s’était montré optimiste quant à une levée du préavis, car « on n’était pas très loin d’un compromis hier (mardi) soir ». « Un très mauvais moment » pour une grève, s’était-il inquiété, avec les vacances de Noël et l’arrivée des trains à grande vitesse du concurrent Trenitalia à la gare de Lyon samedi, à Paris. La grève gagne aussi la restauration à bord des trains, confiée à la société Newrest, dont les salariés sont appelés à la grève à partir de jeudi, notamment pour réclamer des hausses des salaires.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Patrick7373
17/décembre/2021 - 11h34
DUSCO a écrit :

curieusement personne se demande pourquoi la Direction a attendu que les perturbations se mettent en route avant d'accepter les revendications des salariés, il suffisait que cela soit réglé trois jours avant et rien ne se passait.

En tout cas personne ne se pose la question pourquoi 3 syndicats extrémistes SUD, CGT et maintenant UNSA ont des idées aussi débiles que de vouloir instaurer un rapport de force avant Noël...tout le monde a compris que SUD, CGT et UNSA représentaient la déchéance syndicale !

Portrait de Patrick7373
16/décembre/2021 - 21h02
COLIN33 a écrit :

ils ont compris que l'opinion ne leur était pas favorable......

Pas certain qu'ils comprennent grand chose à  ce qu'est une entreprise...tout court...comme si l'argent coulait à flot !

Portrait de Patrick7373
16/décembre/2021 - 21h01
BrunoLePetit a écrit :

Allez Papi, une petite pilule et au lit. Tu vas nous faire une syncope. 

 

 

Loin encore d'être un papy.

Moi, au moins, je reste les clients.

Allez cracher votre haine extrémiste dans les caniveaux en allant défiler avec vos drapeaux unsudgétistes !

Que des extrémistes de toutes les couleurs ...du bleu, du vert et du rouge...voilà les syndicats de la SNCF !

Portrait de COLIN33
16/décembre/2021 - 18h28 - depuis l'application mobile

ils ont compris que l'opinion ne leur était pas favorable......

Portrait de BrunoLePetit
16/décembre/2021 - 18h04
Patrick7373 a écrit :

La SNCF passe de 2 à 3 syndicats extrémistes !

SUD, CGT et voilà l'UNSA !

Quelle honte ! Il va falloir que l'UNSA mette du rouge et du vert dans leurs tracts ! 

Allez Papi, une petite pilule et au lit. Tu vas nous faire une syncope. 

 

 

Portrait de Patrick7373
16/décembre/2021 - 17h46
•Schoenauer• a écrit :

"une lueur d'intelligence" ? Vous y allez vite en raccourci. 

Si les syndicats commencent à lever les préavis c'est qu'ils ont eu une prime et qu'ils ont compris que leur mouvement était vraiment impopulaire. Disons qu'ils ont eu un éclair de lucidité qu'ils risquaient gros en maintenant la grève. 

La SNCF passe de 2 à 3 syndicats extrémistes !

SUD, CGT et voilà l'UNSA !

Quelle honte ! Il va falloir que l'UNSA mette du rouge et du vert dans leurs tracts ! 

Portrait de Patrick7373
16/décembre/2021 - 17h44
bozo75 a écrit :

Y aurait-il une lueur d'intelligence dans la tête de certains syndicalistes ????  il faut supposer que les prochaines grèves seront aux alentours du 5 février ou du 9 mars 2022 pour les prochaines vacances scolaire smiley

Vous avez déjà vu un syndicaliste illuminer les rues la nuit ?

Il n' y a que le sapin de Noël dans les vitrines qui sont des lumières.

Honte à UNSA, CGT et SUD

Portrait de Patrick7373
16/décembre/2021 - 17h39
KERCLAUDE a écrit :

Une nouvelle fois les syndicats prennent la clientèle en otage. Il faudrait penser à les écarter et vérifier leur train de vie. 

Il faut effectivement virer tous ces gens payés par l'entreprise, il faut le rappeler et qui dans le même temps, la mettent dans une situation financière difficile !

C'est trop facile quand on a un statut d'agir de la sorte !

Ils ont en plus des moyens temps pour aller courir, aller à la pêche, pendant que d'autres vont bosser.

Virez-moi tous ces gens de  l'UNSA, la CGT et SUD ! Scandaleux !

 

Portrait de Patrick7373
16/décembre/2021 - 17h39
bozo75 a écrit :

Y aurait-il une lueur d'intelligence dans la tête de certains syndicalistes ????  il faut supposer que les prochaines grèves seront aux alentours du 5 février ou du 9 mars 2022 pour les prochaines vacances scolaire smiley

Quand vous voyez que même l'UNSA participe à cette mascarade, à se poser la question, s'ils n'ont pas été covidés !

Honte à UNSA, SUD et CGT d'avoir participé à ce mouvement ! 

Et dire qu'ils sont payés par l'entreprise, qu'ils ont des moyens temps, qu'ils sont censés travailler 8h par jour mais quand vous allez dans leurs bureaux, il n'y a plus personne le vendredi...mais quelle honte de faire tout cela avec l'argent des clients !

Foutez-moi ça dehors !

Portrait de Patrick7373
16/décembre/2021 - 17h31
VLFELF a écrit :

La prise d'otage a fonctionné la Sncf a versé la rançon aux syndicats...

Honte à la C..GT, U..NSA, S..UD !...ras le CUS !

Portrait de Patrick7373
16/décembre/2021 - 17h30
toucan a écrit :

le syndicat SUD est une honte pour le syndicalisme en France.quant ont vois leurs responsables !!!

 

Et l'UNSA ne vaut pas mieux...soi-disant un syndicat progressiste et réformiste dont ils se vantent dans leurs tracts qu'ils nous distribuent quand on descend du train...ça ne vaut rien tout ça !

 

Portrait de VLFELF
16/décembre/2021 - 17h29

La prise d'otage a fonctionné la Sncf a versé la rançon aux syndicats...

Portrait de Patrick7373
16/décembre/2021 - 17h22

Honte à l'UNSA d'avoir participé à ce mouvement !

Scandaleux de la part d'un tel syndicat soi-disant réformiste et progressiste !

Honte à vous !

Portrait de KERCLAUDE
16/décembre/2021 - 17h06

Une nouvelle fois les syndicats prennent la clientèle en otage. Il faudrait penser à les écarter et vérifier leur train de vie. 

Portrait de lolo57
16/décembre/2021 - 16h47
BrunoLePetit a écrit :

Puis personne n’a rien branler pendant le confinement c’est pas pour autant quil n’y a pas de grèves à gauche à droite. 

t'as oublié les commerçants de 1ère nécessité qui ont accueilli les clients peu importe leurs tests covid

Portrait de BrunoLePetit
16/décembre/2021 - 16h43
lolo57 a écrit :

oui avec du chantage. Ils n'ont rien branlé pendant le confinement et même après avec des fréquences de trains restreints.

Puis personne n’a rien branler pendant le confinement c’est pas pour autant quil n’y a pas de grèves à gauche à droite. 

Portrait de BrunoLePetit
16/décembre/2021 - 16h42
lolo57 a écrit :

oui avec du chantage. Ils n'ont rien branlé pendant le confinement et même après avec des fréquences de trains restreints.

ca vas faire deux ans le confinement. moi la ligne que je prend y’a pas moins de trains. Autant je déteste la CGT autant les grèves sont utiles.

Portrait de lolo57
16/décembre/2021 - 16h37
BrunoLePetit a écrit :

Pour le coup ça sert encore à quelque chose de faire grève vu qu’ils ont étés en partie entendu. 

oui avec du chantage. Ils n'ont rien branlé pendant le confinement et même après avec des fréquences de trains restreints.

Portrait de BrunoLePetit
16/décembre/2021 - 16h32

Pour le coup ça sert encore à quelque chose de faire grève vu qu’ils ont étés en partie entendu. 

Portrait de lolo57
16/décembre/2021 - 16h26

Ils n'ont même pas commencer leur grève qu'ils obtiennent 300 à 600 euros de primes alors que la SNCF n'es pas bénéficiaire et pas productive. Pour les clients du privé qui achètent leurs billets et financent leurs retraites (bien généreuse) c'est 48 euros de hausse du SMIC. Et rien pour ceux qui sont juste au dessus du SMIC.

Portrait de bozo75
16/décembre/2021 - 16h10

Y aurait-il une lueur d'intelligence dans la tête de certains syndicalistes ????  il faut supposer que les prochaines grèves seront aux alentours du 5 février ou du 9 mars 2022 pour les prochaines vacances scolaire smiley