08/12 16:24

EN DIRECT - Sanary-sur-Mer - Une troisième victime a été retrouvée sans vie sous les décombres de l'immeuble effondré mardi - Il s'agit de la dernière personne qui avait disparu

16h24:  Une troisième victime a été retrouvée sans vie sous les décombres de l'immeuble effondré mardi, par les sapeurs-pompiers du SDIS 83, indique la préfecture du Var dans un communiqué.

Ce sont donc trois personnes qui sont mortes dans l'effondrement de l'immeuble. Cinq autres ont été prises en charge, dont deux extraites du bâtiment et médicalisées par le SMUR de Toulon. Neuf autres personnes ont été évacuées des immeubles attenants et pris en charge par des proches.

09h44: Le point sur ce que l'on sait ce matin

Une deuxième victime, une femme de 82 ans, a été retrouvée sans vie dans la nuit de mardi à mercredi sous les décombres de l'immeuble effondré mardi à l'aube à Sanary-sur-Mer, ont annoncé les pompiers du Var. "Une victime a été localisée puis extraite, il s'agit d'une femme de 82 ans malheureusement décédée", ont précisé les pompiers varois via un communiqué sur WhatsApp. Cette seconde victime du drame a été extraite vers 03h40 du matin, a précisé le capitaine Stéphane Nepper à l'AFP, en soulignant que "les recherches se sont poursuivies toute la nuit sans interruption".

Une dernière personne, a priori le fils de cette octogénaire, âgé d'une quarantaine d'années, est toujours portée disparue, au lendemain de la découverte d'un premier corps, celui d'un homme d'une trentaine d'années. Cette première victime était le père du bébé retrouvé sain et sauf dans la matinée de mardi avec sa mère, elle même seulement blessée aux jambes. Cet homme avait été mortellement touché au cou par la chute d'une structure du toit, avait indiqué mardi à l'AFP le procureur par intérim de Toulon, Dominique Mirkovic.

Au total, selon le dernier bilan, l'effondrement de cet immeuble a donc fait deux morts et cinq blessés, la mère, son enfant ainsi que trois blessés légers évacués rapidement vers l'hôpital à l'arrivée des secours.

"Le temps joue contre nous", avait concédé mardi en fin d'après-midi le colonel Eric Grohin, le chef des pompiers du Var, alors que les chiens des équipes cynophiles dépêchées sur le site ne donnaient "pas de signes" de vie: mais "c'est une opération de longue durée", avait-il insisté. Alors que les recherches se poursuivent pour trouver la dernière victime potentielle de ce drame, les causes de l'effondrement de ce petit immeuble de trois étages situé sur le vieux port même de Sanary-sur-Mer sont encore indéterminées. Mais il s'agirait sans doute d'une explosion due au gaz, selon les premières constatations des secours arrivés sur le site, qui avaient détecté une forte odeur émanant des débris, selon la préfecture du Var

Une enquête pour déterminer les causes de la mort a été ouverte dès mardi par le parquet de Toulon. L'explosion du bâtiment, qui était raccordé au réseau de gaz de ville, est bien visible sur les images de vidéosurveillance, avait précisé le procureur de Toulon.

07h28: Une deuxième victime, une femme de 82 ans, a été retrouvée sans vie dans la nuit de mardi à mercredi sous les décombres de l'immeuble effondré mardi à l'aube à Sanary-sur-Mer, ont annoncé les pompiers du Var. "Une victime a été localisée puis extraite, il s'agit d'une femme de 82 ans malheureusement décédée", ont précisé les pompiers varois via un communiqué sur WhatsApp. Une dernière personne, a priori le fils de cette octogénaire, est toujours portée disparue, au lendemain de la découverte d'un premier corps, celui d'un homme d'une trentaine d'années

.06h21: Une deuxième victime, une femme de 82 ans, a été retrouvée sans vie cette nuit sous les décombres de l'immeuble effondré mardi à l'aube à Sanary-sur-Mer, ont annoncé les pompiers du Var. "Une victime a été localisée puis extraite, il s'agit d'une femme de 82 ans malheureusement décédée", ont précisé les pompiers varois via un communiqué sur WhatsApp. Une dernière personne, a priori le fils de cette octogénaire, est toujours portée disparue, au lendemain de la découverte d'un premier corps, celui d'un homme d'une trentaine d'années. Mardi martin, vers 3h50, une explosion à Sanary-sur-Mer a entraîné l'effondrement d'un bâtiment. Les faits se sont déroulés rue Jean Jaurès, dans le quartier du port.

.

Mardi 7 décembre

.

17h16: Si "la police scientifique de Marseille et des experts" ont été mobilisés "ils ne peuvent pas œuvrer pour le moment" indique le procureur de Toulon Dominique Mirkovic, comme le rapporte La Povence. Et d'ajouter: "Les secouristes sont encore à la recherche d'au moins deux victimes : une dame âgée qui habitait au rez-de-chaussée, et son fils qui logeait au premier étage.". Le procureur précise que "l'origine de l'effondrement est une explosion assez forte, qui a été entendue de loin". Quant à la cause, ce serait "a priori une fuite de gaz, mais l'hypothèse est à confirmer".

10h48: La préfecture du Var annonce, dans un communiqué, que "deux personnes sont encore recherchées" par les pompiers.

10h34: Un homme a été retrouvé mort mardi dans les décombres d’un immeuble d’habitation qui s’est effondré dans le sud de la France à la suite d’une explosion possiblement due au gaz, et les pompiers recherchent toujours deux disparus après avoir sauvé une femme et son bébé.

L’accident a eu lieu à Sanary-sur-Mer, une ville du littoral méditerranéen d’environ 15.000 habitants et située à une cinquantaine de kilomètres à l’est de Marseille. L’effondrement d’immeubles le plus meurtrier dans le Sud-Est de la France s’était produit à Marseille, deuxième ville du pays, quand deux bâtiments insalubres s’étaient écroulés dans le centre-ville faisant huit morts, le 5 novembre 2018.

A Sanary-sur-Mer, l’homme, âgé d’une trentaine d’années, avait été localisé, inconscient, par les équipes de secours, avant d’être déclaré décédé. « Il est fort probable que ce soit le papa du bébé », ont précisé les services de l’Etat.

Les pompiers aidées d’équipes cynophiles poursuivent leurs recherches pour retrouver deux personnes toujours portées disparues dans les décombres. Il s’agirait « d’une mère, une personne âgée, et de son fils » qui habitaient au rez-de-chaussée. Au total, l’effondrement de cet immeuble sur le port, dans la vieille ville de Sanary, a fait un mort, cinq blessés --la mère et son enfant ainsi que trois blessés légers évacués rapidement vers l’hôpital à l’arrivée des secours, et deux disparus, selon le dernier bilan.

10h15: La préfecture du Var a publié sur son compte Twitter un communiqué pour faire le point sur la situation.

"A la suite de l'explosion qui a entraîné la destruction d'un immeuble d'habitation de trois étages sur la commune de Sanary-sur-Mer, les recherches se poursuivent. 97 sapeurs-pompiers du Var, des Bouches-du-Rhône et du bataillon des marins sapeurs- pompiers de Marseille, un médecin directeur des secours et deux équipes médicales du SMUR, 11 policiers nationaux appuyés par des policiers municipaux ainsi que 50 engins sont sur place. 5 personnes ont été prises en charge, dont deux extraites des décombres et médicalisées par le SMUR de Toulon 3 personnes se trouveraient encore sous les décombres", précise le texte.

Et d'ajouter : "Par ailleurs, 9 personnes ont été évacuées des immeubles attenants et prises en charge par des proches. Une cellule d'urgence médico-psychologique mise en place par le SAMU 83 sera activée à partir de 14h, salle des mariages à la mairie de Sanary-sur-Mer. Les personnes qui souhaitent bénéficier d'une aide psychologique peuvent joindre le numéro suivant :04 94 14 53 83". 

09h44: Le point sur la situation ce matin

Trois personnes ont été blessées et cinq personnes sont activement recherchées mardi dans les décombres d'un immeuble d'habitation qui s'est effondré dans la nuit à Sanary-sur-Mer (Var) à la suite d'une explosion qui pourrait avoir été causée par un problème de gaz. "Trois personnes ont été sorties, deux hommes et une femme, dont l'une a été transportée en urgence absolue à l'hôpital", a indiqué à l'AFP la capitaine Aurélia Mannaioni, qui coordonne la communication des pompiers sur place.

Situé sur le port de Sanary-sur-Mer, entre deux crêperies, l'immeuble de trois étages n'est plus qu'un amas de décombres, ont constaté des journalistes de l'AFP.

"On ne pense pas qu'il y avait plus de personnes dans cet immeuble", a indiqué par téléphone à l'AFP le maire de Sanary-sur-Mer Daniel Alsters, en indiquant que les pompiers "ont sorti vivante une dame des décombres". "Les secours arrivés sur place ont détecté une forte odeur de gaz" et l'alimentation en gaz a été coupée dans tout le périmètre autour de l'immeuble, a précisé la préfecture du Var.

L'explosion a eu lieu vers 03H50 du matin et elle a été entendue à huit kilomètres à la ronde, selon des policiers sur place. L'immeuble est situé sur le port de Sanary-sur-Mer, une ville du littoral méditerranéen d'environ 15.000 habitants.

Quelque 70 pompiers sont mobilisés sur cette opération et ils ont reçu des renforts du département voisin des Bouches-du-Rhône. La préfecture a mis en place un centre opérationnel pour coordonner les opérations. "Les collègues sur place ont interrogé le voisinage et ont estimé que cinq personnes pouvaient se trouver sous les décombres, mais c’est hypothétique. On ne sait pas si ces cinq personnes étaient vraiment présentes au moment où l’immeuble s’est effondré", a de son côté indiqué à l'AFP un policier du commissariat de Sanary-sur-Mer.

Deux immeubles situés de part et d'autres de celui qui a été détruit par l'explosion ont également été endommagés par le souffle, a constaté un journaliste de l'AFP. Au moins l'un d'entre eux a été évacué, selon la préfecture.

Le dernier effondrement d'immeubles le plus meurtrier dans le Sud-Est de la France s'est produit à Marseille, quand deux bâtiments insalubres s'étaient écroulés dans le centre-ville faisant huit morts, le 5 novembre 2018.

09h10: Une mère et son bébé ont été sortis vivants des décombres peu avant 9h

08h30 : Selon Nice Matin, l'une des victimes de l'effondrement d'un immeuble la nuit dernière à Sanary-sur-Mer a succombé à ses blessures, a-t-on appris sur place ce matin. Il s'agit d'un père de famille qui résidait dans l'immeuble. Sa compagne et leur très jeune enfant ont pu être extraits des décombres; ils étaient alors conscients.

08h14: Le point en direct sur la situation - Cinq personnes sont «probablement bloquées dans les décombres» d'un immeuble d'habitation de trois étages qui s'est effondré dans la nuit à Sanary-sur-Mer, dans le Var, à la suite d'une explosion qui pourrait avoir été causée par un problème de gaz, ont indiqué mardi les pompiers. Trois autres personnes -autres que les cinq potentiellement bloquées dans les décombres- ont été blessées légèrement par l'explosion et ont déjà été évacuées vers l'hôpital, ont précisé les pompiers qui avaient auparavant parlé de quatre personnes légèrement blessées et prises en charge.

«On ne pense pas qu'il y avait plus de personnes dans cet immeuble», a indiqué par téléphone à l'AFP le maire de Sanary-sur-Mer Daniel Alsters, en indiquant que les pompiers «ont sorti vivante une dame des décombres».

«Les secours arrivés sur place ont détecté une forte odeur de gaz» et l'alimentation en gaz a été coupée dans tout le périmètre autour de l'immeuble, a indiqué la préfecture du Var dans un communiqué. L'explosion a eu lieu vers 03H50 du matin.

Le nombre de personnes «probablement bloquées» a été établi d'après des témoignages du voisinage, a indiqué à l'AFP l'officier de communication des pompiers du Var sans pouvoir donner de précision sur leur état. Vers 07H15 locales, au moins deux d'entre elles ont été localisées, «l'une consciente, l'une inconsciente» et étaient en cours d'extraction, selon les pompiers. «Origine de l'explosion inconnue»

L'immeuble est situé sur le port de Sanary-sur-Mer, une ville d'environ 15.000 habitants. Quelque 70 pompiers sont mobilisés sur cette opération et ils vont recevoir le renfort d'équipes spécialisées en sauvetage et déblaiement, y compris cynophiles. La préfecture a mis en place un centre opérationnel pour coordonner les opérations.

«Les collègues sur place ont interrogé le voisinage et ont estimé que cinq personnes pouvaient se trouver sous les décombres, mais c'est hypothétique. On ne sait pas si ces cinq personnes étaient vraiment présentes au moment où l'immeuble s'est effondré», a de son côté indiqué à l'AFP un policier du commissariat de Sanary-sur-Mer.

07h48: Une victime, qui "présente des signes de vie", a déjà été localisée et son extraction est en cours. Les secours gardent espoir de retrouver de nouvelles victimes vivantes dans les minutes ou heures à venir".

07h01: Un immeuble d'habitation de trois étages s'est effondré dans la nuit de lundi à mardi à Sanary-sur-Mer, dans le Var, à la suite d'une explosion dont l'origine est encore indéterminée à ce stade. Selon les pompiers, cinq personnes sont "probablement bloquées dans les décombres".

Un bilan incertain établi d'après des témoignages du voisinage, a indiqué à l'AFP l'officier de communication des pompiers du département sans pouvoir donner de précision sur leur état.

Quatre autres personnes ont, elles, pu être prises en charge par les secours. L'immeuble est situé sur le port de Sanary-sur-Mer. Quelque 70 pompiers sont mobilisés sur cette opération. Ils doivent recevoir le renfort d'équipes spécialisées en sauvetage et déblaiement, y compris cynophiles, ont indiqué les secours à l'AFP.

.

06h28: Selon BFM TV qui joint les pompiers, 5 personnes seraient bloquées sous le décombre et il pourrait s'agir de 4 adultes et 1 enfant. Quatre autres personnes sont blessées. 

06h18: Le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis83) a dépêché rue Jean-Jaurès, dans le quartier du port, un important dispositif.

Au total, une quarantaine de sapeurs-pompiers ont été déployés sur place: 4 ambulances, 2 véhicules de lutte contre les incendies, 1 échelle aérienne, 1 équipe spécialisée en Sauvetage Déblaiement, 1 équipe spécialisée en milieu périlleux, 1 poste de commandement.

06h03: Un bâtiment s’est effondré après une explosion dans la nuit à Sanary-sur-Mer. Les sapeurs-pompiers ont été alertés peu avant 4 heures.

Selon le SDIS 83, un premier bilan fait état de 5 personnes bloquées dans les décombres et 4 personnes prises en charge par les secours. #Sanary

Crédit : Simon Lautier (Facebook) pic.twitter.com/G2IOAtq80j

— Johan Rouquet (@JohanRouquet) December 7, 2021

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nina83
7/décembre/2021 - 11h14

Quelle tristesse ! smiley