02/12 18:01

Coronavirus: Un troisième cas d’Omicron recensé en France, en Vendée - Jean Castex annonce un nouveau conseil de défense sanitaire lundi "pour savoir s'il y a lieu de prendre des mesures complémentaires" dès ce même jour

17h59: Depuis Angoulême, Jean Castex juge la situation "préoccupante", la 5e vague étant "plus forte que la 4e". "Je comprends une forme de lassitude... 4e, 5e, 6e vague pourquoi pas? Comme si ça ne finissait jamais...", a-t-il poursuivi. Avant d'annoncer la tenue d'un nouveau conseil de défense sanitaire lundi prochain "pour savoir s'il y a lieu de prendre des mesures complémentaires" dès ce même jour.

17h55:  En Vendée, une mère de famille rentrée d’Afrique du Sud la semaine dernière a été testée positive au Covid-19, selon France Bleu. Il s’agit du nouveau variant classé « préoccupant » par l’OMS. De leur côté, son mari et ses enfants « sont négatifs mais ils vont devoir se faire tester de nouveau par précaution ». 

11h10: Les Etats-Unis exigeront à partir du "début de la semaine prochaine" que tous les voyageurs étrangers entrant sur le territoire américain présentent un test négatif de moins de 24h, en plus d'être vaccinés

10h19: Le point sur ce que l'on sait ce matin

Un premier cas de variant Omicron a été confirmé en métropole chez un homme résidant en Ile-de-France, dépisté à son retour d'un voyage au Nigeria, a annoncé jeudi l'Agence régionale de santé (ARS). L'homme, non vacciné contre le Covid, est âgé de 50 à 60 ans et ne présentait pas de symptômes au moment du test, selon la même source.

Sa femme, qui l'accompagnait dans ce voyage, également non vaccinée, "a été testée positive au Covid-19 et un séquençage est en cours pour vérifier s'il s'agit également du variant Omicron, a précisé l'ARS. L'entourage a été testé et placé à l'isolement. Le voyageur de retour du Nigeria, qui réside en Seine-et-Marne, a été testé positif au Covid à sa descente d’avion le 25 novembre.

Il est resté à l'isolement à son domicile avec son épouse depuis leur arrivée sur le territoire compte tenu du résultat positif au test.

Une troisième personne vivant sous le même toit a été testée ce jeudi pour déterminer si elle était contaminée et, le cas échéant, si elle est porteuse du variant. Cette troisème personne n'est pas non plus vaccinée, a précisé l'ARS.

Jusqu'à présent, un premier cas positif au variant Omicron avait été identifié en France sur l'île de la Réunion. Face à la menace du variant Omicron, la France a annoncé mercredi un durcissement des conditions d'accès à son territoire en imposant notamment un test négatif pour tous les voyageurs, même vaccinés, provenant d'un pays hors de l'Union européenne. Le porte-parole du gouvernement avait également fait état mercredi de "13 cas suspects du variant Omicron sur le territoire", s'attendant à des cas avérés "dans les prochaines heures ou les prochains jours".

09h32: Un premier cas de variant Omicron a été confirmé chez un homme résidant en Ile-de-France, dépisté à son retour d'un voyage au Nigeria, a annoncé ce matin l'Agence régionale de santé (ARS) dans un communiqué. "L'Agence régionale de santé (ARS) d'lle-de-France a été informée mercredi d'un résultat positif par séquençage du variant Omicron, chez une personne résidant dans la région, dépistée à son retour d'un voyage au Nigéria", précise le texte. 

Et d'ajouter : "L'entourage a été testé et placé à l'isolement. Un voyageur résidant en Seine et Marne a été testé positif au Covid à sa descente d'avion le 25 novembre, de retour d'un séjour au Nigeria. Le séquençage du prélèvement a révélé que cette personne était porteuse du variant Omicron. Il s'agit d'un homme entre 50 et 60 ans qui ne présentait pas de symptômes au moment du test. Sa femme, qui l'accompagnait dans ce voyage, également été testée positive au COVID : le séquençage est en cours pour vérifier s'il s'agit du variant Omicron".

"Tous deux sont restés à l'isolement à leur domicile depuis leur arrivée sur le territoire compte tenu du résultat positif au COVID. Une troisième personne vivant sous le même toit a été testée le 2 décembre pour déterminer si elle était contaminée et, le cas échéant, si elle est porteuse du variant. Aucune des trois personnes n'est vaccinée", conclut le texte de l'ARS.

07h45 : Aux Etats-Unis, qui ont annoncé hier avoir détecté un premier cas du variant, des conditions de test plus strictes pour les voyageurs à l'arrivée, voire l'instauration d'une quarantaine, sont à l'étude, selon des responsables sanitaires. Ces mesures pourraient être officiellement annoncées jeudi par le président américain Joe Biden.

06h22: L'Allemagne doit décider aujourd'hui de nouvelles restrictions, dont de possibles fermetures de bars et autres lieux publics, un nouveau tour de vis avant une obligation vaccinale qui fait désormais consensus. La vaccination obligatoire est déjà prévue en Autriche et d'autres pays y réfléchissent, notamment l'Afrique du Sud, mais les résistances sont fortes. Une discussion "doit être menée" sur le sujet dans les Etats membres de l'UE, a estimé en conférence de presse la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. Car pour l'heure, a souligné à Genève le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, l'insuffisance de la couverture vaccinale contre le Covid-19 et celle du niveau de dépistage constituent un mélange "toxique".

06h02: Divers fabricants, dont Moderna, AstraZeneca, Pfizer/BioNTech et Novavax, se sont dits confiants dans leur capacité à créer un nouveau vaccin contre Omicron. La Russie a, elle aussi, annoncé travailler sur une version de son "Spoutnik V" ciblant spécifiquement ce variant. Jamais un variant du Covid-19 n'avait provoqué autant d'inquiétude depuis l'émergence de Delta, actuellement dominant et déjà très contagieux. L'OMS juge "élevée" la "probabilité qu'Omicron se répande au niveau mondial", même si de nombreuses inconnues demeurent : contagiosité, efficacité des vaccins existants, gravité des symptômes.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de RED2510
3/décembre/2021 - 10h28
soly a écrit :

Pas besoin d'adhérer à des thèses, d'après vous, complotistes, pour ne pas vouloir se faire vacciner. C'est juste du bon sens que de ne pas vouloir se faire injecter ces pseudos vaccins anti covid qui n'ont d'efficace que l'enrichissement record des Labos.

Le bon sens c'est l'esprit de responsabilité et le respect des autres. 

Vous êtes médecin pour parler de "pseudo vaccins" ? l'immense majorité du corps médical appelle à la vaccination. Encore ce matin, l'hôpital de Rennes annonçait qu'il avait 16 patients Covid en réanimation dont 14 non-vaccinés. Ce chiffre vous parle ? Cela veut juste dire que la minorité non-vacciné va finir par saturer les lits de réanimation et donc va mettre en danger les patients en attente d'opération faute de lits de réanimation disponibles.

Alors oui il faut du bon sens et donc se faire vacciner. 

Portrait de soly
3/décembre/2021 - 08h26
croco666 a écrit :

@soly Il a toujours été dit que le variant pouvait muter, avec le risque que le vaccin devienne moins efficace et que pour cette raison il était important de diminuer au plus vite la circulation du virus, entre autre avec la vaccination. Mais heureusement, la dose de rappel est pour l'instant, du moins sur le Delta, très efficace. En Israël la campagne de la dose de rappel a commencé en juillet, et il y a proportionnellement 45 fois plus de cas graves parmi la population non vaccinée par rapport à ceux ayant eu 3 doses. Pour moi ceux qui se sont fait berner, sont ceux qui ont refusé la vaccination, en suivant comme des moutons les thèses complotistes reçues sur Facebook et sponsorisée par la publicité, et qui maintenant se retrouvent branchés à des machines pour ne pas se noyer à l'air libre, allongés sur le ventre, les fesses à l'air.

Pas besoin d'adhérer à des thèses, d'après vous, complotistes, pour ne pas vouloir se faire vacciner. C'est juste du bon sens que de ne pas vouloir se faire injecter ces pseudos vaccins anti covid qui n'ont d'efficace que l'enrichissement record des Labos.

Portrait de Mickojay
3/décembre/2021 - 05h32
Greg1928 a écrit :

ils sont tellement sur de la vaccination en Israel, que face à Omicron la fermeture des frontières est appliquée pour les ressortissants étrangers.

Et d'ici à ce qu'on nous sorte que cette 5me vague est dû à Omicron ?? Car là où je travaille y a eut un cluster , les non vaccinés étaient soit négatifs soit asymptomatiques, et ceux qui l'ont eut en étant vaccinés l'ont sentis passés pourtant leur seconde dose datait de 3 mois pour certains. 

 

T'es conne ou tu le fais exprès, comment pourrait-il en être à l'origine de cette 5ème vague alors qu'il vient d'apparaître ?

Ensuite, le coup de "je connais des personnes vaccinées qui sont plus contaminées", on sait quelle est votre opinion et que vous vilipendez le vaccin.

Et bien sûr comme chaque fois, ce sont les vaccinés les responsables de la contamination, on connaît votre discours les complotistes.

Portrait de Mickojay
3/décembre/2021 - 05h27
croco2 a écrit :

Chers contributeurs,

Je voudrais m'excuser auprès de vous tous pour avoir colporté des fake news.

En effet, les chiffres de la DREES sur lesquels je m'appuyais se sont avérés faux.

Un statisticien a mis au jour le tartouillage comptable : le nombre de non-vaccinés hospitalisés a été artificiellement augmenté de 50%.

twitter.com/dperetti/status/1465078375974940679?s=20

J'en profite pour vous rappeler que les vaccins sont totalement inefficaces contre la transmission et que leur efficacité reste à prouver sur les formes graves.

De plus, ils sont toujours en phase de test.

Enfin, et c'est une bonne nouvelle, le variant Omicron serait juste un gros rhume selon plusieurs virologues.

Veuillez me pardonner.

Schyzo, taré, malade mental, obsédé et j'en passe des qualificatifs â ton encontre.

Encore une fois, vas te faire soigner mec, t'as un sérieux problème !

Portrait de Greg1928
3/décembre/2021 - 00h33
croco666 a écrit :

@soly Il a toujours été dit que le variant pouvait muter, avec le risque que le vaccin devienne moins efficace et que pour cette raison il était important de diminuer au plus vite la circulation du virus, entre autre avec la vaccination. Mais heureusement, la dose de rappel est pour l'instant, du moins sur le Delta, très efficace. En Israël la campagne de la dose de rappel a commencé en juillet, et il y a proportionnellement 45 fois plus de cas graves parmi la population non vaccinée par rapport à ceux ayant eu 3 doses. Pour moi ceux qui se sont fait berner, sont ceux qui ont refusé la vaccination, en suivant comme des moutons les thèses complotistes reçues sur Facebook et sponsorisée par la publicité, et qui maintenant se retrouvent branchés à des machines pour ne pas se noyer à l'air libre, allongés sur le ventre, les fesses à l'air.

ils sont tellement sur de la vaccination en Israel, que face à Omicron la fermeture des frontières est appliquée pour les ressortissants étrangers.

Et d'ici à ce qu'on nous sorte que cette 5me vague est dû à Omicron ?? Car là où je travaille y a eut un cluster , les non vaccinés étaient soit négatifs soit asymptomatiques, et ceux qui l'ont eut en étant vaccinés l'ont sentis passés pourtant leur seconde dose datait de 3 mois pour certains. 

 

Portrait de soly
2/décembre/2021 - 23h08
Greg1928 a écrit :

Vous êtes un "bon" ,  vous !

Pourquoi vouLoir obliger les non vaccinés qui restent à être piqués ? Parce que cela vous rend jaloux d'avoir à supporter moulte piquouzes ??? C'est votre choix faut l'assumer.

Et ne venez pas me dire les non vaccinés pourrissent les hôpitaux, ils transmettent le virus etc etc

Depuis le temps qu'ils meurent et qu'ils "chopent" le virus, cela ne vous vient même pas à l'esprit qu'ils sont immunisés mieux que vous maintenant ? Donc faudra trouver d'autres "têtes de turcs" pour déverser votre rancoeur sur le vaccin

Et quand bien même il serait obligatoire, cela ne changerait rien. Mais là encore vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez. Vous irez envoyer les Gendarmes muni d'une piqure pour aller vacciner la mamy de 90 ans au fond de la Creuse qui refuse le vaccin ? Verbaliser ? impossible car le DTpolio est obligatoire et personne ne  vérifie si les gens font leur rappel donc passer votre chemin.

 

D'accord avec vous. Certains vaccinés n'assument pas de s'être fait berner. D'avoir cru un gouvernement qui a menti. Ils n'assument pas les piqures à répétition d'un pseudo vaccin dont les effets secondaires sont incertains et qui ne sert visiblement a rien ou à pas grand chose. Au lieu de s'en prendre aux non vaccinés, ils feraient mieux d'en vouloir au gouvernement qui les a bien eus.

Portrait de Greg1928
2/décembre/2021 - 20h24
blagounette a écrit :

Mais putain, qu'ils mettent le vaccin obligatoire , point barre. Le vaccin n'empêche pas la transmission certes mais les formes graves, oui. Mon meilleur ami est médecin urgentiste et tous les jours il voit arriver des cas graves de  parce que ces personnes ne sont pas vaccinées. Il peut bien sûr  y avoir des exceptions  mais cela est rare. Le gouvernement doit avoir le courage de prendre la décision de l'obligation vaccinale pour le Covid mais les élections arrivant Macron a trop peur de se mettre les antivax à dos. Encore une question politique.

Vous êtes un "bon" ,  vous !

Pourquoi vouLoir obliger les non vaccinés qui restent à être piqués ? Parce que cela vous rend jaloux d'avoir à supporter moulte piquouzes ??? C'est votre choix faut l'assumer.

Et ne venez pas me dire les non vaccinés pourrissent les hôpitaux, ils transmettent le virus etc etc

Depuis le temps qu'ils meurent et qu'ils "chopent" le virus, cela ne vous vient même pas à l'esprit qu'ils sont immunisés mieux que vous maintenant ? Donc faudra trouver d'autres "têtes de turcs" pour déverser votre rancoeur sur le vaccin

Et quand bien même il serait obligatoire, cela ne changerait rien. Mais là encore vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez. Vous irez envoyer les Gendarmes muni d'une piqure pour aller vacciner la mamy de 90 ans au fond de la Creuse qui refuse le vaccin ? Verbaliser ? impossible car le DTpolio est obligatoire et personne ne  vérifie si les gens font leur rappel donc passer votre chemin.

 

Portrait de soly
2/décembre/2021 - 19h15

Les États veulent maintenant arrêter la circulation des virus...Et pour cause, il y a des pots de vin à tous les étages, de la part des Labos. Pour ce qui est de l'Europe, il faut bien écouler les millions de vaccins en stock... Il suffit d'agiter la peur et les Moot Moot courent se faire vacciner. 

Portrait de blagounette
2/décembre/2021 - 18h49

Mais putain, qu'ils mettent le vaccin obligatoire , point barre. Le vaccin n'empêche pas la transmission certes mais les formes graves, oui. Mon meilleur ami est médecin urgentiste et tous les jours il voit arriver des cas graves de  parce que ces personnes ne sont pas vaccinées. Il peut bien sûr  y avoir des exceptions  mais cela est rare. Le gouvernement doit avoir le courage de prendre la décision de l'obligation vaccinale pour le Covid mais les élections arrivant Macron a trop peur de se mettre les antivax à dos. Encore une question politique.

Portrait de avalonze22
2/décembre/2021 - 18h21

encore une  grosse escroquerie ce variant

et les médias  qui répètent encore la parole officiel 

depuis quand  il y a un séquençage de réalisé quand tu vas te faire tester . n'importe quoi.

ce variant est présent depuis des semaines , voila la réalité 

Portrait de stbx00
2/décembre/2021 - 18h01
RED2510 a écrit :

@croco3 le Poufion qui ne dit pas son nom: Croco2 dit "il semblerait" et cela veut dire qu'il utilise le conditionnel dans sa phrase. Donc il ne raconte pas n'importe quoi comme toi mais il fait une supposition sur une analyse raisonnée (chose que tu es incapable de faire).

Et dire que l'on en est rendu à faire une analyse des temps utilisés car ce monsieur ne comprend rien ! c'est affligent

 

Ce gars n'est qu'un troll. Les virus circulent d'abord là où les gens ont le plus d'interactions sociales: Les actifs et les personnes scolarisées. Comme se sont les personnes qui développent le moins de symptômes il est évident qu'il va falloir attendre que le virus se répande aux personnes plus fragiles pour constater si oui ou non il est plus ou moins dangereux que le Delta. 

Dingue de devoir se justifier sur des évidences...

Portrait de RED2510
2/décembre/2021 - 17h23
croco2 a écrit :

Dans ce cas, tu seras bien aimable d'arrêter de raconter n'importe quoi.

Un tout grand merci.

@croco3 le Poufion qui ne dit pas son nom: Croco2 dit "il semblerait" et cela veut dire qu'il utilise le conditionnel dans sa phrase. Donc il ne raconte pas n'importe quoi comme toi mais il fait une supposition sur une analyse raisonnée (chose que tu es incapable de faire).

Et dire que l'on en est rendu à faire une analyse des temps utilisés car ce monsieur ne comprend rien ! c'est affligent

 

Portrait de b_ben93
2/décembre/2021 - 14h16
COLIN33 a écrit :

@b_ben93 espérant que vous serez vacciné d'office, de plus que viennent faire les gays dans ce sujet? allez vivre au Brésil ou en Russie, l'herbe y est plus verte !!!

oui tu peux toujours espérer sinon vient dans nos cités nous conseiller directement on verra ton taux de réussite. je rattache les gays aux blancs, parce que je vous ai vu bien virulents pendant vos manif 1 maman 1 papa pour tous face à 10 gays qui voulaient se marier, par contre face au vrai danger, face au guerrier vous marchez tête baissées et on dirige votre pays! Non non pourquoi allez au Brésil ou en Russie quand on a des bons soldats -pour ne pas dire autre chose haha- ici??? vous manifestez pour nous, vous vous scandalisez pour nous pendant que nous on es à la maison bien au chaud pourquoi bouger? C'est mieux qu'au bled encore, au bled on rigole pas on respecte les règles, ici c'est la poubelle!

Portrait de COLIN33
2/décembre/2021 - 12h03 - depuis l'application mobile
b_ben93 a écrit :

Déjà le gars qui a ramené le variant était full vax, il avait les deux doses, ton vax il marche même pas!

Mdrrrrr rêve bien toi! Depuis quand les français font la loi France? C'est même plus votre pays haha. J'habite à Pierrefittes et à Mantes quand je suis chez mon père, là-bas y a personne qui veut se faire vax, vous allez rien imposer du tout bande de fragiles. Allez manifister contre les 12 gays qui veulent adopter en France, vous avez que le "courage" pour ça! Par contre face au vrai danger, ça tape mais que sur son clavier ptdrrrrrrr! Cheh! This is karma b****!

@b_ben93 espérant que vous serez vacciné d'office, de plus que viennent faire les gays dans ce sujet? allez vivre au Brésil ou en Russie, l'herbe y est plus verte !!!

Portrait de b_ben93
2/décembre/2021 - 11h55
COLIN33 a écrit :

premier cas mais sûrement pas le dernier ! vaccin pour tous et obligatoire pour les récalcitrants et il y en à !!!

Déjà le gars qui a ramené le variant était full vax, il avait les deux doses, ton vax il marche même pas!

Mdrrrrr rêve bien toi! Depuis quand les français font la loi France? C'est même plus votre pays haha. J'habite à Pierrefittes et à Mantes quand je suis chez mon père, là-bas y a personne qui veut se faire vax, vous allez rien imposer du tout bande de fragiles. Allez manifister contre les 12 gays qui veulent adopter en France, vous avez que le "courage" pour ça! Par contre face au vrai danger, ça tape mais que sur son clavier ptdrrrrrrr! Cheh! This is karma b****!

Portrait de COLIN33
2/décembre/2021 - 10h01 - depuis l'application mobile

premier cas mais sûrement pas le dernier ! vaccin pour tous et obligatoire pour les récalcitrants et il y en à !!!

Portrait de MS54840
2/décembre/2021 - 09h12

Biden devrait plutôt s'occuper de l'accès aux soins de son peuple, ou seul le fric compte et les autres sont exclus, quel beau pays d’inégalité et dires c'est un modèle pour les jeunes, tristesse... ! en France si il n'y avait pas de sécu,je pense qu'il y aura déjà eux le double de morts du covid.

Portrait de Julien92
2/décembre/2021 - 08h09

Ce qui reviendra a fermer le pays aux touristes. Si sur 15 jours de vacances il faut rester enfermé une semaine, personne n'ira.