30/11 15:02

Le monde politique étrille l'annonce de la candidature d’Eric Zemmour à l'élection présidentielle: Vidéo "sinistre", vision "momifiée" de la France, discours "pastiche" du général de Gaulle - VIDEO

Par Gaëlle GEOFFROY

Vidéo "sinistre", vision "momifiée" de la France, discours "pastiche" du général de Gaulle: le monde politique étrille mardi l'annonce de la candidature du polémiste d'extrême droite Éric Zemmour à l'élection présidentielle et sa scénographie mimant l'appel du 18 juin 1940. Après des semaines de spéculations, l'ancien éditorialiste du Figaro et de Cnews s'est jeté à l'eau mardi midi dans une vidéo d'une dizaine de minutes diffusée sur les réseaux sociaux. On l'y voit installé devant une bibliothèque, assis derrière un micro d'époque, dans un parallèle avec l'appel du général de Gaulle du 18 juin 1940.

Son discours fait référence à la France des années 50, images d'archives à l'appui entrecoupées par celles, actuelles, de violences et d'émeutes urbaines, le tout sur le 2e mouvement de la 7e symphonie de Beethoven. "Le micro de De Gaulle mais le discours de Pétain. La bibliothèque de Pompidou mais les lettres de (l'auteur d'extrême droite) Renaud Camus. La musique de Beethoven mais les fausses notes d'un passé fantasmé pour un présent caricaturé. La France ne mérite pas cette sinistre mise en scène", a déploré le premier secrétaire du PS Olivier Faure dans un tweet.

Deux porte-parole de la candidate PS à la présidentielle Anne Hidalgo insistent: "C'est un pou qui se dresse sur la tête d'un géant en mimant l'appel du général de Gaulle" pour le député Boris Vallaud, devant la presse à l'Assemblée; c'est "l'extrême droite la plus rance, momifiée dans un passé fantasmé", dénonce Pierre Jouvet dans un tweet. Une candidature qui "ressemble aux discours de Nuremberg: il a simplement remplacé Wagner par Beethoven", assène de son côté Dominique Bussereau, ancien ministre de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy. Dans la majorité présidentielle, le député LREM Bruno Bonnel évoque "un discours qui enfonce la France dans une espèce de fange noire", sans apporter de "solutions".

"Ce n'est pas de Gaulle qu'on a vu, c'est au mieux (le général) Boulanger. Une espèce de texte lu d'une façon laborieuse, sentencieuse, et une vidéo presque digne d'une ouverture d'un teasing Netflix pour la version de l'apocalypse", a-t-il ajouté sur BFMTV en filant la métaphore cinématographique, comme d'autres chez LREM. "Ce soir c'est décidé je regarde Nosferatu. Au moins c'est divertissant et c'est une fiction", a ironisé la députée Renew/LREM Nathalie Loiseau, tandis que le député LREM Sacha Houlié souligne "le côté pathétique" à "utiliser des images de violence comme dans un mauvais film coréen", mais aussi "une musique grandiloquente" et un général de Gaulle "singé lamentablement".

Au Rassemblement national, parti de la candidate Marine Le Pen un temps dépassée dans les sondages par Éric Zemmour, le porte-parole Sébastien Chenu critique "une mise en scène lugubre", un discours "sur le fond, +tout est foutu+, pas porteur d'espoir", et un candidat qui "témoigne d'une épopée française revisitée".

Chez LR, le député Julien Aubert critique la date de l'annonce - le jour du dernier débat télévisé des candidats LR à l'investiture - et juge que "le choix de Youtube pour parler à la France éternelle est pour le moins surprenant". "Il y a dans la candidature d'Éric Zemmour une volonté permanente de fracturer, de diviser, de parler de déclinisme, de grand remplacement, de ne donner aucun espoir à la nouvelle génération", dénonce en outre le patron des députés LR à l'Assemblée Damien Abad.

Au final, cette annonce "relève plus d'une déclaration à l'élection présidentielle de 1965", tacle le député LFI Alexis Corbière, mais l'enjeu maintenant est que ce "candidat de la méchanceté, de la haine (...) explique ce qu'il a à dire aux Français si ce n'est leur faire des doigts d'honneur", a-t-il souligné sur BFMTV en référence à l'échange du polémiste avec une passante lors d'un déplacement à Marseille.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Penni
30/novembre/2021 - 18h12
Yes69 a écrit :

Le monde politique étrille Zemzem, car le monde politique a peur.

Zemmour dérange...

Plutôt que de commenter sa vidéo en long et en large, sur la forme, ce monde devrait le combattre avec de vraies idées politiques, mais non !

Ce qui démontre que les opposants n'ont aucune idée, le vide, (pour vous citer...), le néant, en somme.

PS : Pour info, "prestAnce".

 

Je n'aimerais vraiment pas être anti-Zemmour.

Tous ceux qui s'y essayent s'y cassent les dents. Zemmour a juste raison sur tout. Il dit la vérité et il la dit bien, avec courage et panache.

Quand on voit le niveau en face...

Portrait de Yes69
30/novembre/2021 - 17h41
veronique corlobe a écrit :

quels messages à part son racisme de base, et je ne vois pas qui il peut deranger...il n'a aucune prestence, aucune idée, le vide

Le monde politique étrille Zemzem, car le monde politique a peur.

Zemmour dérange...

Plutôt que de commenter sa vidéo en long et en large, sur la forme, ce monde devrait le combattre avec de vraies idées politiques, mais non !

Ce qui démontre que les opposants n'ont aucune idée, le vide, (pour vous citer...), le néant, en somme.

PS : Pour info, "prestAnce".

 

Portrait de canopee3
30/novembre/2021 - 16h56
Plm a écrit :

Arrête la drogue ma vieille, parce que pour voir du racisme dans son message tu dois être dans un sale état.

Vous avez aussi le droit de rester courtois au passage.

Portrait de COLIN33
30/novembre/2021 - 16h33 - depuis l'application mobile

Quelle honte a dégager.....

Portrait de bozo75
30/novembre/2021 - 16h00
tourtel a écrit :

Mise en scène ringarde, éclairage catastrophique. C'est un fiasco, c'est poussif ces derniers jours pour lui et son entrée en campagne est râté.

Sa chute sera aussi rapide que son ascension, bonne campagne !

en tout cas il laisse passer des messages et il dérange 

Portrait de bozo75
30/novembre/2021 - 15h59

C'est sûr que els opposants ne vont pas le saluer .smiley

Portrait de tourtel
30/novembre/2021 - 15h36

Mise en scène ringarde, éclairage catastrophique. C'est un fiasco, c'est poussif ces derniers jours pour lui et son entrée en campagne est râté.

Sa chute sera aussi rapide que son ascension, bonne campagne !

Portrait de Cortex
30/novembre/2021 - 15h23
Penni a écrit :

Les mêmes qui veulent faire croire depuis 10 jours que Zemmour est grillé n'ont jamais arrêté d'être en panique au point de ne parler que de lui.

S'il s'était tellement grillé, pourquoi ils ne le laissent pas juste faire sa campagne tranquillement et gratter quelques pourcentages à Marine comme on le fait toujours avec Dupont Aignan ?

Le système entier se coaliserait à ce point contre un candidat qui n'a aucune chance ?

Gratter des pourcentages ? 13% contre 17/18% il y a deux semaines.

Ah oué, il gratte grave. Enfin, il creuse pour être plus exact.

Mais vous avez raison, il faut absolument le laisser faire campagne ! Pas besoin de s'en prendre à lui. Il est son propre ennemi smiley

Portrait de Penni
30/novembre/2021 - 15h20

Les mêmes qui veulent faire croire depuis 10 jours que Zemmour est grillé n'ont jamais arrêté d'être en panique au point de ne parler que de lui.

S'il s'était tellement grillé, pourquoi ils ne le laissent pas juste faire sa campagne tranquillement et gratter quelques pourcentages à Marine comme on le fait toujours avec Dupont Aignan ?

Le système entier se coaliserait à ce point contre un candidat qui n'a aucune chance ?

Portrait de Cortex
30/novembre/2021 - 15h19

Sur le fond, ça n'aura bien entendu plu qu'à ses sympathisants qui boivent ses paroles comme les apôtres burent celui de J.C. Sur la forme, moi j'ai trouvé ça plutôt joliment fait. 

Enfin, la petite touche que j'ai adorée c'est qu'il se présente comme LE messie (et non, pas Lionel, l'autre smiley ) . Là, j'ai bien rit smiley