19/11 08:31

Selon un sondage publié ce matin par RTL, Marine Le Pen repasse devant Eric Zemmour au 1er tour et se retrouve face à Emmanuel Macron dans toutes les hypothèses au second tour

Selon un sondage BVA pour RTL et Orange publié ce matin, dans l'hypothèse où Éric Zemmour ne serait pas candidat, l'ancienne présidente du Rassemblement national serait créditée de 26% à 28% des suffrages, un chiffre en hausse de 2 points en moyenne par rapport au mois d’octobre. Seul un point la séparerait alors d'Emmanuel Macron.

Mais même dans le cas où Éric Zemmour se porterait candidat, Marine Le Pen serait également en mesure de se qualifier de justesse pour le second tour mais la tâche serait plus difficile. Elle recueillerait entre 18 et 19% des suffrages exprimés, soit là aussi une progression de 2 points quelle que soit l’hypothèse.

Elle devancerait alors le polémiste qui lui serait crédité de 15% des voix dans tous les cas de figure, en hausse d’1 à 2 points par rapport à notre précédente mesure.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Assier de Pompignan
27/novembre/2021 - 00h46

Évidemment elle va aller au second tour et gagner.

Zemmour a été créé par le système pour donner du crédit et de la crédibilité â Marine.

Les gens ont peur du Zob donc ils vont préférer Marine.

Portrait de FILOZOF
20/novembre/2021 - 20h07

Elle avait danser sur sa défaite avec Macron ! elle se croyait certainement irremplaçable ,invulnérable,  éternelle ! moi voila il a suffit que EZ s'engage pour oublier les émigrés, les arabes, les noires qui au passage n'en rien a foutre d'elle  maintenant qu'elle dance la java !

Portrait de COLIN33
19/novembre/2021 - 18h49 - depuis l'application mobile

même si je ne soutien pas marine, je la préfère devant Zemmour, au moins elle on sait de quoi elle est capableet qu'elle ne sera pas élue. .......

Portrait de canopee3
19/novembre/2021 - 12h36
Ÿ a écrit :

Franc Tireur un journal ?  

J'ai vu la Une hier et rien que cela me permet d'affirmer que c'est juste un torchon.  

Vous avez tout compris!

Surtout ne pas lire, ce serait dommage de rater une occasion de connaître son sujet à fond avant de critiquer.

Portrait de canopee3
19/novembre/2021 - 11h59
Penni a écrit :

Logiquement Zemmour devrait être élu très largement dès le premier tour. Tout le monde sait qu'il a raison sur tous les sujets, d'ailleurs plus personne ne cherche à l'affronter sur le fond.

La qualité de Zemmour n'est pas en question. La vraie question c'est les français. Existe-t-il encore une nation en France ? Cette nation veut-elle se sauver de l'avenir funeste qui lui est actuellement réservé ?

Si oui, Zemmour sera élu. Si non, il a beau surclasser tous les autre candidats, il n'avait aucune chance dès le départ. J'ai pas la réponse mais je ne sous-estime pas la pulsion de mort qui existe chez les français.

Mais au moins 2022 posera clairement la question aux derniers français qui restent, entre saisir une dernière chance inespérée de se sauver, ou parachever le suicide collectif commencé il y a 40 ans.

S'il n'y avait eu que la grosse Le Pen, on aurait encore perdu une élection à parler d'euro, de pass sanitaire ou je ne sais quel bidule administratif à la con et ça aurait été encore une élection pour rien.

Grâce à Zemmour, la question existentielle est posée sur la table et permettra de savoir à quoi s'en tenir.  

"Sur tous les sujets"

Çà à l'air de faire beaucoup, vous pourriez les citer?

Portrait de Enjoyyourlife
19/novembre/2021 - 11h51

Un sondage basé sur combien de personnes, 2000?  Censé représenter plus de  60millions de potentiels électeurs?  

On s'en b***le  de vos sondages complètement bidon!! 

Portrait de Eric Mario Kartman
19/novembre/2021 - 11h16

Ca doit être trop la honte pour Zemmour de se faire dépasser par une femme! (même si les mauvaises langues diront que le mot femme est très relatif concernant M Le Pen)

Portrait de geneva
19/novembre/2021 - 10h56
gui69 a écrit :

LE PROBLÈME DE ZEMMOUR AUJOURD'HUI C'EST DE LOUER UNE SALLE À LONDRES POUR FAIRE UNE SOIREE, CE N'EST PAS DE DEVENIR PRÉSIDENT...

même à l'étranger on ne veut pas de lui ! 

Avec des arguments aussi débiles, vous n'allez pas avoir gain de cause....

Portrait de FrenchDreamer
19/novembre/2021 - 10h55
gui69 a écrit :

LE PROBLÈME DE ZEMMOUR AUJOURD'HUI C'EST DE LOUER UNE SALLE À LONDRES POUR FAIRE UNE SOIREE, CE N'EST PAS DE DEVENIR PRÉSIDENT...

même à l'étranger on ne veut pas de lui ! 

ce genre de simplet d'esprit... retournes pousser tes caddies à carrefour

Portrait de Penni
19/novembre/2021 - 10h12

Logiquement Zemmour devrait être élu très largement dès le premier tour. Tout le monde sait qu'il a raison sur tous les sujets, d'ailleurs plus personne ne cherche à l'affronter sur le fond.

La qualité de Zemmour n'est pas en question. La vraie question c'est les français. Existe-t-il encore une nation en France ? Cette nation veut-elle se sauver de l'avenir funeste qui lui est actuellement réservé ?

Si oui, Zemmour sera élu. Si non, il a beau surclasser tous les autre candidats, il n'avait aucune chance dès le départ. J'ai pas la réponse mais je ne sous-estime pas la pulsion de mort qui existe chez les français.

Mais au moins 2022 posera clairement la question aux derniers français qui restent, entre saisir une dernière chance inespérée de se sauver, ou parachever le suicide collectif commencé il y a 40 ans.

S'il n'y avait eu que la grosse Le Pen, on aurait encore perdu une élection à parler d'euro, de pass sanitaire ou je ne sais quel bidule administratif à la con et ça aurait été encore une élection pour rien.

Grâce à Zemmour, la question existentielle est posée sur la table et permettra de savoir à quoi s'en tenir.  

Portrait de Angelussauron
19/novembre/2021 - 09h58
vraimentcompliqué2 a écrit :

Je reconnais un coup de mou. Même moi plutôt enclin à voter pour lui je commence à m'interroger. Pas sur ses constats et sur ses alertes, qui sont désormais repris par tous, mais par son absence de relais médiatiques. Contrairement aux autres candidats, déclarés ou non, Zemmour est seul à défendre les idées de Zemmour. Il lui faut donc très rapidement acter sa candidature afin d'être en-mesure de nommer des porte-parole officiels qui interviendront en son nom. Sans cela son message ne sera plus perceptible les médias ayant conclu un pacte officieux et odieux de chape de plomb sur Zemmour sauf concernant ses prétendus dérapages.

Un exemple : Chaque jour Zemmour remplit des salles au-delà de leur capacité et la PQR a décidé de ne plus en parler.

Quant à ceux qui soulignent les doutes de Ménard sur Zemmour : La visite de Macron à Béziers, il y a quelques jours, et le, excusez-moi par avance, léchage de cul réalisé en direct par M. et Mme Ménard les disqualifie durablement.

 

Est ce que remplir une salle est vraiment un exemple de notoriété. La majorité des candidats vont remplir une salle avec leurs partisans.

Est ce que 10 000 personnes dans une salle représente toute la France ?

L'équipe de France de foot quand ils ont remportés les 2 coupes du monde et qu'ils ont défilé sur des champs Élysées remplis là oui c'est la notoriété.

Pour des salles remplis c'est difficile à voir. il y a un socle de partisans mais malgré tout dans ce socle il y en a qui hésitent encore entre l'UMP et le RN.

Je pense que l'effet Zemmour a commencé trop tôt pour bien finir. Les médias qui l'ont porté se lassent vite aussi.

Portrait de vraimentcompliqué2
19/novembre/2021 - 09h27
Lexpertdelamaisonmere a écrit :

Le crash de la hype Zemmour en direct live.

Je reconnais un coup de mou. Même moi plutôt enclin à voter pour lui je commence à m'interroger. Pas sur ses constats et sur ses alertes, qui sont désormais repris par tous, mais par son absence de relais médiatiques. Contrairement aux autres candidats, déclarés ou non, Zemmour est seul à défendre les idées de Zemmour. Il lui faut donc très rapidement acter sa candidature afin d'être en-mesure de nommer des porte-parole officiels qui interviendront en son nom. Sans cela son message ne sera plus perceptible les médias ayant conclu un pacte officieux et odieux de chape de plomb sur Zemmour sauf concernant ses prétendus dérapages.

Un exemple : Chaque jour Zemmour remplit des salles au-delà de leur capacité et la PQR a décidé de ne plus en parler.

Quant à ceux qui soulignent les doutes de Ménard sur Zemmour : La visite de Macron à Béziers, il y a quelques jours, et le, excusez-moi par avance, léchage de cul réalisé en direct par M. et Mme Ménard les disqualifie durablement.

Portrait de vraimentcompliqué2
19/novembre/2021 - 09h25
Farnsworth a écrit :

L'effet de mode Zemmour est en train de passer et ses dérapages et un discours uniquement basé sur l'immigration est trop basique pour aller plus loin. La chute dans les sondages n'est qu'une suite logique.

Robert Ménard prend même ses distances, il a d'ailleurs chez Bourdin dit une phrase qui résume bien Zemmour : il aime la France mais ne s'intéresse pas aux Français.

Grâce à Zemmour, Marine Le Pen est à présent présidentiable.

Quant à ceux qui soulignent les doutes de Ménard sur Zemmour : La visite de Macron à Béziers, il y a quelques jours, et le, excusez-moi par avance, léchage de cul réalisé en direct par M. et Mme Ménard les disqualifie durablement.