08/11/2021 07:46

Le premier ministre irakien a été victime d'une attaque au drone piégé - Moustafa al-Kazimi a assuré qu'il allait bien et a appelé «au calme et à la retenue

Une roquette s'est abattue sur la résidence du Premier ministre irakien dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 novembre dans la Zone verte à Bagdad. Ce dernier – Moustafa al-Kazimi – n'a pas été blessé et serait sorti «indemne» de cette attaque. Moustafa al-Kazimi a assuré qu'il allait «bien» et a appelé «au calme et à la retenue» ce dimanche, après une attaque au «drone piégé» contre sa résidence dans la Zone verte de Bagdad, en Irak.

«Je vais bien, Dieu soit loué, et j'appelle au calme et à la retenue de la part de tous pour le bien de l'Irak», a-t-il écrit sur Twitter, alors que son pays est en proie à de fortes tensions politiques. Non revendiquée à ce stade, l'attaque – menée avec trois drones dont deux «abattus» – intervient en effet à un moment charnière où l'Irak est traversé par de fortes tensions politiques liées aux élections législatives anticipées du 10 octobre dernier.

Le Hachd al-Chaabi, une influente coalition d'anciens paramilitaires pro-Iran, conteste en effet avec véhémence les résultats du scrutin. Sa vitrine politique, l'Alliance de la conquête, a vu son nombre de sièges fondre au Parlement, selon des résultats préliminaires.

Ailleurs sur le web

Vos réactions