05/11 12:02

Rhône: Une collégienne traumatisée après avoir vu le film d’horreur "The Ring" en classe - Ses parents attaquent l'Education nationale

Il y a plus de deux ans, dans le cadre de son cours, un professeur de français d'un collège du Rhône montrait à ses élèves le film d'horreur "The Ring". L'enseignant souhaitait ainsi travailler sur le fantastique. Selon Lyon Mag, une des élèves a été traumatisée après le visionnage du long-métrage de Gore Verbinski le 1er avril 2019. 

Les parents de l'adolescente ont décidé de poursuivre l'Education nationale. Leur avocat a indiqué à nos confrères que la jeune femme était "en état de stress post-traumatique", certificat médical à l’appui. Elle a sombré dans "un isolement social" et n'arrivait plus à "regarder la télévision seule". Selon Lyon Mag, le préjudice psychique et moral de la victime est estimé à 11.342 euros.

Devant le tribunal administratif de Lyon, le rapporteur public a indiqué que le professeur avait réalisé un travail pédagogique en amont du visionnage du film. La justice se prononcera d'ici une quinzaine de jours.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Julien92
6/novembre/2021 - 08h00
zincocoyote a écrit :

Je ne vais pas porter de jugement sur cette collégienne et ces parents que je ne connais pas. Par contre, en tant que père, j'ai été confronté avec mes propres enfants à ce même type de problème plusieurs fois, à savoir la diffusion en classe de films inappropriés : je me souviens en particulier de Jeanne D'arc de Luc Besson… diffusé dans une classe en primaire !! De manière plus générale, il ne faut pas négliger que chaque enfant a une sensibilité différente : même s'il a l'âge requis pour voir un film, cela ne veut pas dire que cela ne peut pas l'impacter. Je ne comprends toujours pas que des enseignants, en contact permanent avec des enfants, n'aient pas ça à l'esprit.

Ça peut se défendre. Mais pas 2 ans après. La societé commence a comprendre qu'il y a de la monnaie à prendre en déterrant de vielles histoires. Je leur souhaite bon courage contre l'administration. Elle a le temps. Beaucoup de temps et elle est fauchée. Les avocats ne sont pas toujours de bons conseils.

Portrait de Libertas
5/novembre/2021 - 14h51

Tous les collégiens qui lisent "Le Horla " de Maupassant vont pouvoir aller en justice smiley

Portrait de shansa
5/novembre/2021 - 14h22

Money... Money ....

Portrait de Greenday2013
5/novembre/2021 - 13h51

C'est vraiment risible, et une honte pour les vraies victimes de traumatismes.

Portrait de christ59200
5/novembre/2021 - 12h51
avalonze22 a écrit :

AHAHAHHA  , j'en rigole d'avance , le film était interdit au moins de 12  ans  ,  les parents ont perdu d'avance  , il  a respecté la loi 

donc j'espère que les parents vont devoir de l'argent pour procédure abusive

MDR je me suis fais la même reflexion. Pour le bien de cette jeune femme les parents devraient lui supprimer, téléphone, ordi, tablette. Car sur ses supports c'est pire !!!