07/11 13:02

Le gouvernement espagnol veut interdire les publicités pour des aliments et des boissons sucrées qui visent les enfants afin de lutter contre la hausse de l'obésité infantile

Le gouvernement espagnol a annoncé vouloir interdire les publicités pour des aliments et des boissons sucrées qui visent les enfants afin de lutter contre la hausse de l'obésité infantile. Cette interdiction devrait entrer en vigueur en 2022 pour les publicités qui ciblent les moins de 16 ans à la télévision, à la radio, sur internet et sur les applications mobiles, a dit le ministre de la Consommation, Alberto Garzon, lors d'une conférence de presse.

"Les mineurs sont des consommateurs vulnérables et nous avons l'obligation de les protéger face à la publicité", a-t-il défendu. Ce projet de décret vise notamment les barres chocolatées, les confiseries, certains gâteaux, les sodas ou encore les glaces, a souligné le gouvernement qui dit se baser sur les critères nutritionnels de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Alberto Garzon souhaite ainsi emboîter le pas à d'autres pays européens comme le Royaume-uni, la Norvège ou le Portugal. En Espagne, près d'un enfant sur trois est en surpoids, contre seulement 3% en 1984, d'après les chiffres du gouvernement.

"La publicité est l'une des responsables de ce chiffre", a pointé le ministre de la Consommation. Au niveau mondial, la prévalence de l'obésité ou du surpoids chez les 5-19 ans a augmenté de 4% en 1975 à plus de 18% selon l'OMS.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Libertas
7/novembre/2021 - 18h05

L'Espagne restait un des rares pays riches à laisser quelques libertés pour ce qui concerne les choix dans nos vies privées, mais elle semble hélas rejoindre les autres pays. La mentalité "Macron" c'est pas que en France... Mais je sais que la plupart des gens ne voient aucun inconvénient à ce que les gouvernements leur imposent quoi manger, quoi faire, quoi penser, au contraire ils demandent d'être encore plus soumis (comme celui au dessous qui dit "il faut interdire aussi les goûters McDo") Et le pire, c'est que l'obésité n'est pas causé par McDo, mais par les écrans qui ont remplacés  l'activité physique. Dans les années 70 il y avait plein de publicités pour les aliments sucrés mais peu d'obésité.

Portrait de Leon48Leon
7/novembre/2021 - 17h37 - depuis l'application mobile

Il faut interdire aussi les goûters McDo !