28/10 13:31

Dix-huit mois de prison dont six avec sursis requis contre un ancien député accusé d'avoir utilisé des fonds publics pour jouer au casino et rembourser le crédit d'un véhicule à usage privé

Dix-huit mois de prison dont six avec sursis ont été requis, à Marseille, contre l'ex-député socialiste Henri Jibrayel, accusé d'avoir utilisé des fonds publics pour jouer au casino et rembourser le crédit d'un véhicule à usage privé. Le procureur Mathieu Vernaudon a également réclamé une amende de 10.000 euros et une inéligibilité durant trois ans pour ce "détournement de fonds" publics versés par l'Assemblée nationale.

"L'argent des dépenses de jeu, c'est mon argent, je n'ai pas utilisé d'argent public, je le dis solennellement", s'est défendu l'ancien homme politique, élu dans les quartiers pauvres du nord de Marseille et aujourd'hui âgé de 70 ans. Il a reconnu son addiction au jeu "pour des problèmes personnels" et s'est fait interdire de casino.

Son défenseur Me Jorge Mendes Constante a réclamé sa relaxe, "ce dossier ne permettant de dire que l'argent joué provenait de l'Assemblée nationale", selon lui. Le jugement sera rendu le 22 novembre prochain.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de YVESM
28/octobre/2021 - 16h56

Faites vos jeux !

Portrait de seb2746
28/octobre/2021 - 16h14

Dire qu'une personne en France qui prend dans une poubelle des restes de repas en ayant un casier vierge c'est 6 mois FERME...

Portrait de vraimentcompliqué2
28/octobre/2021 - 14h12
DragonBleu a écrit :

Un député SOCIALISTE qui utilisé des fonds publics pour son bien personnel ,c'est dans son A.D.N. 

Un pléonasme même smiley 

Portrait de MICMAH458
28/octobre/2021 - 13h41

Mais pourquoi toujours, systématiquement, du sursis ?  Il n'y a que la prison qui leur fait peur, et justement c'est cela qu'on leur épargne, pour la raison qu'ils ne sont pas dangereux pour la société et qu'ils ne vont pas s'enfuir.  Un petit séjour derrière les barreaux remet souvent les idées en place, et au moins on a la sensation d'avoir été puni.