26/10 17:02

La plateforme de streaming HBO Max donne le coup d'envoi de son lancement progressif en Europe en proposant d'abord ses services en Scandinavie, en Espagne et en Andorre

La plateforme américaine de streaming HBO Max, filiale de WarnerMedia, a donné le coup d'envoi de son lancement progressif en Europe, en proposant d'abord ses services en Scandinavie, en Espagne et en Andorre. Cette nouvelle offre arrive dans un marché déjà particulièrement encombré sur le Vieux continent, où sont présents Netflix, Disney+, Amazon prime Video ou Apple. Mais HBO Max a de bons arguments dans son catalogue: spin-off de "Game of Thrones", suite de "Sex and the City", films Warner disponibles six semaines après leur sortie en salles.

Pour appâter le chaland dans ces six pays où l'offre HBO était déjà présente depuis 2012 pour la Norvège, Suède, Danemark et Finlande et 2016 pour l'Espagne et l'Andorre, HBO Max propose un abonnement annuel pour l'équivalent de huit mois de souscription, représentant une "économie de 30%". HBO Max sera facturé mensuellement 89 couronnes (8,80 euros) en Suède et Norvège, 79 couronnes (10,5 euros) au Danemark et 8,99 euros en Espagne et Finlande. Et en plus le premier mois: il lance une promotion spéciale qui dure trente jours: une réduction de 50% sur le prix mensuel de l'abonnement, selon un communiqué du groupe.

Alors que la marque HBO s'adresse à un public plutôt ciblé et exigeant, Max vise un marché de masse. En Espagne, HBO Max va diffuser en 2022 sa première série d'animation "made in Spain" avec "Pobre Diablo" (pauvre diable). Son personnage principal Stans est un garçon persuadé qu'il est l'Antéchrist: son rêve est de chanter et de danser dans une comédie musicale de Broadway... Après ces six pays, suivront l'an prochain 21 autres: en Europe centrale et de l'Est où HBO a déjà des services, mais aussi dans sept pays où il n'était jusqu'ici pas présent, comme aux Pays-Bas et en Turquie.

Dans certains grands pays d'Europe, le groupe américain a noué des accords de distribution avec des acteurs majeurs de l'audiovisuel, ce qui l'empêche de lancer cette nouvelle offre de streaming. A savoir au Royaume-Uni, en Italie, en Allemagne, où HBO est en partenariat avec l'entreprise de télécommunications Sky jusqu'en 2025, mais aussi en France, où il dispose d'accords d'exclusivité avec le bouquet de chaînes consacrées aux séries et cinema OCS, détenu par le géant français des télécoms Orange, jusqu'en 2023.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de JoaKimNG
26/octobre/2021 - 22h58
Fransiun a écrit :

et rien chez nous wesh

tss

En France ils sont encore sous contrat avec OCS et on risque de ne pas les avoir chez nous avant 2022 au mieux voir 2023 date de fin des contrats.