26/10 08:21

Coronavirus : Mais qui est concerné par la 3e dose de vaccin et faut-il vraiment la faire ? Que dit la Haute Autorité de santé à propos de ce rappel ? Vidéo

L'injection d'une 3e dose de rappel est désormais possible.  La dose de rappel doit être administrée 6 mois après la dernière injection de vaccin et 4 semaines après l'injection unique de Janssen.

La campagne de rappel du vaccin contre le Covid-19 a débuté le 1er septembre 2021. Elle fait suite à la recommandation de la Haute Autorité de santé (HAS) dans un avis rendu le 24 août 2021 .

Le 6 octobre 2021, la HAS a recommandé d'élargir ce rappel à de nouvelles populations.

Le rappel vaccinal correspond à l'administration d'une injection de vaccin supplémentaire 6 mois minimum après vaccination complète pour les personnes éligibles, c'est-à-dire :

- les résidents des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Éhpad) et des unités de soins de longue durée (USLD) ;

- les personnes de 65 ans et plus vivant à domicile (avec une priorité pour les personnes de plus de 80 ans) ;

- les personnes à très haut risque de forme grave ; les personnes présentant des comorbidités qui augmentent le risque de formes graves de Covid-19 ;

- les personnes sévèrement immunodéprimées (qui ont déjà reçu trois doses et en recevront une quatrième indique la HAS) ;

- les personnes ayant reçu le vaccin Janssen.

Une dose de rappel avec un vaccin à ARNm (Pfizer ou Moderna) est recommandée à partir de 4 semaines après la 1re injection. À la suite de l'avis de la Haute Autorité de Santé du 5 octobre 2021, sont aussi concernés :

les professionnels de santé, l'ensemble des salariés du secteur de la santé et du secteur médico-social, les aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables, les professionnels du transport sanitaire et les pompiers, quel que soit leur âge ; les proches (de plus de 18 ans) de personnes immunodéprimées.

Quels sont les vaccins ?

Le vaccin de Pfizer-BioNTech doit être privilégié pour l'administration d'une 3e dose de vaccin contre le Covid-19. Dans un communiqué publié le 15 octobre 2021, la Haute Autorité de santé (HAS) recommande d'utiliser exclusivement le vaccin de Pfizer et d'attendre un avis de l'Agence européenne du médicament avant d'utiliser le vaccin Moderna pour l'injection de rappel contre le Covid-19.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
26/octobre/2021 - 13h51
gui69 a écrit :

 

Mais tais-toi, tu tournes en boucle, on a compris ta parano ("non, c'est des faits, gna gna gna).

Exprime-toi sur d'autres thèmes plus intéressants, ça t'aérera le cerveau !

 

C'est affligeant de constater une telle négation des faits ! Le pouvoir nous escroque, ils le disent, mais rien à faire vous ne voulez pas le voir.

Portrait de PhilRAI
26/octobre/2021 - 09h13

L'explication ? on est en pleine expérimentation . On est des cobayes. Et c'est pour notre sécurité. twitter.com/El_Dic_TatoR/status/1452328883668361218

Portrait de DUSCO
26/octobre/2021 - 08h29

En principe lorsque l'on a un rappel de vaccin il est fait avec le même, pour tous ceux qui ont eu le Janssen on demande de faire en "rappel" un autre vaccin qui utilise une autre technologie, pourquoi pas le même ?? pour l'instant aucune explication.