21/10 14:15

Le député LREM du Cher Loïc Kervran annonce porter plainte après avoir reçu des menaces de mort: "Vous risqueriez bien de finir comme le député britannique"

Le député LREM du Cher Loïc Kervran a annoncé qu'il déposait plainte pour menace de mort, après avoir reçu un message faisant référence au meurtre récent d'un député britannique.

Sur son compte Twitter, l'élu a partagé le mail qu'il a reçu mercredi. «A force de tirer sur la corde avec vos histoires de coronavirus, vous risqueriez bien de finir comme le député britannique». 

Des propos que Loïc Kervran a vivement dénoncés et qui, selon ce dernier, «ne devraient pas avoir leur place dans notre démocratie». S'il a assuré recevoir «de temps en temps des messages agressifs», c'est la première fois que le député du Cher reçoit «des menaces aussi précises». 

Membre du groupe Agir à l'Assemblée nationale, favorable à la possibilité de prolonger le pass sanitaire jusqu'en juillet, Loïc Kervran n'est pas le premier élu visé en raison de ses prises de position face à la crise sanitaire.

En août dernier, la permanence de Sacha Houlié, député LREM de la 2e circonscription de la Vienne, avait été volontairement incendiée. Ce dernier avait, lui aussi, déclaré avoir reçu des menaces de mort, souvent par mail. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions