12/10 15:31

Alors que les prix de l'énergie continue de grimper ces dernières années, un Français sur 4 a des difficultés pour payer ses factures selon une étude

Alors que les prix de l'énergie continue de grimper ces dernières années, la précarité des Français dans le domaine de l'énergie s’accentue, comme en témoigne le dernier baromètre énergie-info publié par le Médiateur national de l’énergie.

En constante progression ces dernières années à la fois pour des raisons politiques et de hausse de la demande mondiale, les prix du gaz, de l’électricité et de l’essence vont encore subir une nette hausse dans les prochains mois. Une situation déjà intenable pour bon nombre de ménages français l’an passé et qui se durcit en 2021.

Concrètement, 25% de la population, soit un Français sur 4 a des difficultés pour payer ses factures énergétiques selon les données partagées par le baromètre. Une tendance qui affecte d’autant plus les jeunes, avec 48% des 18-34 ans qui déclarent boucler difficilement leur fin de mois sur le plan de la facture d’énergie, contre 32% de cette population en 2020.

Autre chiffre alarmant relayé dans le rapport : 84% des Français se disent préoccupés par leurs dépenses en matière d’énergie, soit une hausse de 5% par rapport à l’année dernière.

«On peut essayer de faire baisser sa consommation d'énergie en baissant un peu le chauffage […] Si on baisse de 1°C la température de son chauffage, on économise 7% de sa facture», a expliqué Frédérique Fériaud, la directrice générale du Médiateur national de l’énergie dans un entretien accordé à franceinfo.

La réduction de la température du chauffage domestique est une technique déjà répandue dans les foyers français cette année, face à la hausse brutale des prix. Aussi, 30% des Français utilisaient cette méthode pour réduire leurs coûts en 2019, contre 53% en 2020 et 60% cette année.

Un meilleur suivi de sa consommation et une attention plus particulière aux détails du quotidien peuvent aussi faire baisser significativement la facture énergétique.

«Couper les appareils en veille, baisser la température de son cumulus électrique ou son cumulus au gaz, ce sont des choses pour économiser sa consommation d'énergie. Mieux suivre aussi sa consommation d'électricité avec son compteur Linky pour identifier les appareils les plus énergivores», a encore détaillé Frédérique Fériaud.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bergil
12/octobre/2021 - 20h43
SICODU a écrit :

1 Français sur 4 avec les prix de 2020, cela va être 3 sur 4 avec les prix de 2021. Baisser la température de 1° fait baisser la facture de 7% mais le gaz a pris 60% d'augmentation ! les carburants 20% Comment voulez vous que les ménages puissent établir un budget confrontés a de telles hausses, cela devient fou !

Ne pas oublier que quand le prix du kwh augmente , les taxes perçues par l'état augmentent aussi et certaines pour payer les installateurs d'éoliennes !