12/10 08:14

Netflix a défendu cette nuit son choix de diffuser un spectacle de l'humoriste américain Dave Chappelle dans lequel il tient des propos jugés transphobes par certains

Netflix a défendu cette nuit son choix de diffuser un spectacle de l'humoriste américain Dave Chappelle dans lequel il tient des propos jugés transphobes par certains, selon des médias américains. Le géant du streaming a aussi suspendu trois de ses employés qui s'étaient invités à une réunion virtuelle interne afin de protester contre cette diffusion, d'après les mêmes sources.

Ce n'est pas la première fois que le comique de 48 ans, récompensé plusieurs fois aux Emmy et Grammy Awards et connu pour ses sketches sur le racisme, est critiqué pour des propos considérés homophobes ou transphobes. Il est cette fois au centre d'une polémique suite à des blagues sur le genre dans son show "The Closer", sorti la semaine dernière aux Etats-Unis.

"Le genre est un fait. Chaque être humain dans cette pièce, chaque être humain sur Terre a dû passer entre les jambes d'une femme pour être sur Terre. C'est un fait", dit-il notamment. Il y prend au passage la défense de l'auteure britannique J.K. Rowling, accusée par certains l'an dernier d'avoir tenu des propos insultants à l'égard des personnes transgenres sur Twitter.

Ces déclarations n'ont pas été du goût d'associations de défense des LGBTQ, comme la National Black Justice Coalition, qui a demandé à Netflix de déprogrammer ce spectacle.

Mais dans un mémo adressé aux salariés, Ted Sarandos, co-directeur exécutif du groupe, a déclaré que le travail de Dave Chappelle ne s'apparentait pas à de la "haine" et que la société ne retirerait pas le programme, selon Variety, qui a pu consulter le document.

"Certains talents pourraient se joindre à des tiers pour nous demander de supprimer l'émission dans les jours à venir, ce que nous ne ferons pas", indique le mémo, ajoutant que Dave Chappelle est l'un des artistes les plus populaires du moment.

"Nous n'autorisons pas (sur) Netflix les programmes conçus pour inciter à la haine ou à la violence, et nous ne pensons pas que +The Closer+ franchisse cette limite." "Je reconnais cependant qu'il est difficile de faire la distinction entre le commentaire et l'insulte, surtout avec le stand-up qui existe pour repousser les limites", lit-on encore. S

elon Variety, trois employés qui s'étaient invités à une réunion virtuelle de cadres afin de protester contre ce spectacle ont été suspendus.

D'après le média, cette liste comprend l'ingénieure Terra Field, qui s'identifie comme transgenre et avait affirmé sur Twitter la semaine dernière que Dave Chappelle attaquait "la communauté trans et la validité même de la transidentité". Ils ont été sanctionnés pour avoir participé à une réunion à laquelle ils n'étaient pas invités, et non pour avoir critiqué le programme, avance Variety.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Climato
12/octobre/2021 - 13h07

autant je suis contre tous les delires lgbt et trans, autant il est évident qu'il y a un 2 poids 2 mesures dans la réaction selon que l'auteur de propos jugés transphobes soit blanc ou un noir.

Portrait de th93100
12/octobre/2021 - 11h53
Ciné91 a écrit :

Si cela ne me regarde en rien qu'ils ont des potes gays, il ne faut pas venir en parler dans un espace d'échange publique... par conséquent cela me regarde si je le veux.

Comme je le disais, ce n'est pas parce qu'il est avec d'autres personnes gays que cela autorise et justifie qu'on doit se moquer avec amusement des personnes transgenres ou qui peuvent paraitres différentes de nous, de même un gay qui se moquerait d'un autre gay car il est gay, serait totalement idiot. Mais c'est juste un détail hein.

Qu'il m'humilie en orthographe est le dernier de mes soucis même si il n'avait que 5 ans ou même si il n'était pas en âge de marcher ... 

Je préfère que mes enfants s'amuse dans le bon sens du terme,  que de s'amuser des autres car ça les fait "rire".

D'autre part, comme les amis gays de votre fils qui ne me regarde pas, cela ne vous regarde pas non plus si des associations catégorise où qu'on voit des nouvelles définitions de personnes ayant des orientations qui nous échappe ou sont différentes des nôtres. Chacun fait bien ce qu'il veut sans que personne n'a à se moquer d'eux pour rire ou par amusement.

C'est sans doute juste une question de savoir vivre lié à l'éducation qu'on transmet, nous aurons alors chacun notre point de vue, selon notre éducation. Passons.

Continuez de doucement rire, le rire est bon pour la santé. smiley

J'ai cru un temps qu'échanger avec vous pouvait avoir un intérêt.

Par delà l'orthographe (pour lequel je suis bien plus tolérant que ce que vous pourriez croire), à vous lire, sur ce post et sur d'autres : incohérence, non sens, proverbes inventés, non compréhension de propos simples.... ça fait trop.... amusez vous bien, mais je vous trouve définitivement trop con

Portrait de th93100
12/octobre/2021 - 10h23
Ciné91 a écrit :

Ah merci c'est très gentil, mais je me dois de refuser votre souhait d'avoir son éducation, je préfère mes enfants qui ne se moque pas des autres même par "amusement", question de savoir vivre sans doute, désolé, de ne pas être comme votre fils et vous à me moquer par amusement des autres (j'espère que je pourrais me soigner à l'avenir par rapport à cela).

Mais je vous l'accorde je ne sais pas écrire et vous remercie de me le signaler même si je le savais déjà (malheureusement pour moi), la langue française est très dur et je suis ravi que votre fils sachent mieux écrire que moi, ça fait au moins une très bonne qualité.

Le fameux  "j'ai des potes gays", me rappel le borgne qui disait je ne suis pas raciste, ma servante est noire ... C'est merveilleux de voir à quel point on peut tout justifier avec pas grand chose. 

Si des asso LGBT existent, c'est parce qu'il y a des gens qui souffre du regard et de la moquerie des autres malheureusement...Une petite et ridicule réflexion qui dénonce ces fameux "c'est pour rire et pour s'amuser".

Bonne journée.

Je confirme que d'un point de vue orthographe, il vous humilie.... Le fait qu'il "ait des potes gays" ne vous regarde en rien, mais soutient le fait qu'il s'en amuse avec EUX, qui sont pourtant censés être concernés en premier lieu...

Enfin, je comprends, connait et apprécie le rôle de assoc'.... ceci ne m’empêche pas de rire de la catégorisation extrême (et ridicule à mon sens) que tentent de créer et d'imposer le mouvement LGBT (et toutes ses multiples déclinaisons). Si vous (et vos chers rejetons) faites partie de ceux qui réclament l'officialisation des Cisgenres, des Binaires, des Aporagenres (à ne pas confondre avec les Apogenres !), des Quoigenres, des Maveriques, des Graysexuels... (et je vous passe les méandres des définitions...), je vous confirme que ça nous fait doucement rire

Portrait de th93100
12/octobre/2021 - 09h32
Ciné91 a écrit :

Il a reçu une sacré éducation ton fils ... et on s'étonne après.

M'enfin si ce moquer des gens dans la rue, c'est drôle ... Je dois sans doute me faire trop vieux.

1 Je vous souhaite son éducation (déjà, LUI, sait lire et comprendre...)

2 Apprenez à lire... il s'en amusent (ils n'agressent pas ni verbalement, et encore moins physiquement), avec des potes gays, et se moque de l'infini débilité des tentatives de gentrifications des assoc LGBT.... etc

Si vous ne savez pas de quoi on parle, allez jeter un oeil sur ce merveilleux monde, par exemple sur le site drapeau lgbt lexique communauté...

j'avoue que (tout comme eux) je trouve cette catégorisation extrémiste ridicule ! C'est un peu comme si en tant qu'hétéro des mecs se disaient hétéros, attirés par les femmes de proportions identiques à celles de leur mère, avec un bonnet de poitrine supérieur pour ne pas avoir l'impression de coucher avec leur mère (et puis... parce qu'ils préfèrent !) mais avec une couleur de cheveux différents et d'origine ethnique différente pour pouvoir inconsciemment (ou pas) emmerder le grand père raciste, tout en ayant une sensibilité flexitarienne mais n'aimant pas les abats.... ad lib (vaut pour les deux sexes....)

Portrait de th93100
12/octobre/2021 - 08h56

Quand on considère la propension de Netflix à mettre en avant systématiquement les sexualités "différentes", c'est leur faire un procès perdu d'avance.

Quant aux propos de D Chapelle, je ne vois à aucun instant où il a tord ?

Mon fils et ses potes (dont certains homos) s'amusent à se foutre de la g... des multigenres /orientations de leurs contemporains édictées par les "mouvements" LGBTQIA+ ZTBXYD§£@#   (NB leur liste à date en recense 49 différents.... smiley   )

Portrait de ΙΧΘΥΣ
12/octobre/2021 - 08h32

"Le genre est un fait. Chaque être humain dans cette pièce, chaque être humain sur Terre a dû passer entre les jambes d'une femme pour être sur Terre. C'est un fait"

« Ces déclarations n'ont pas été du goût d'associations de défense des LGBTQ, comme la National Black Justice Coalition, qui a demandé à Netflix de déprogrammer ce spectacle. »

Il suffit de dire qu’il a fallu passer entre les jambes d’une femme pour arriver sur Terre pour être menacé de censure par les woke....

Ah Ah Ah.... Quel monde de cinglés.

Vivement qu’ils se rendorment.