08/10 13:02

Pornhub, YouPorn... Le tribunal de grande instance de Paris doit se prononcer sur la demande de blocage des sites pornographiques jugés trop accessibles aux mineurs

Les sites pornographiques vont-ils être bientôt bloqués par la France ? Le tribunal judiciaire de Paris doit rendre cet après-midi une décision sur une procédure intentée en urgence par deux associations de protection de l'enfance, e-Enfance et La Voix de l'enfant. Elles ont assigné en justice les principaux fournisseurs français d’accès à internet pour obtenir le blocage de plusieurs sites pornographiques jugés trop accessibles aux mineurs.

Ces associations estiment que les sites comme PornHub, Tukif, XNXX, xHamster, xvideos, Redtube et YouPorn rendent les contenus pornographiques accessibles aux mineurs en ne vérifiant pas l’âge des internautes ou en se contentant au mieux de leur demander de cocher une case affirmant qu’ils sont majeurs, expliquait l’avocat des associations, Me Bayon, en septembre dernier. Or le code pénal interdit de laisser accessibles aux mineurs des contenus pornographiques. Et la loi sur les violences conjugales en 2020 a établi que demander à un internaute s’il est majeur ne suffit pas à exonérer la société de ses responsabilités, a ajouté l’avocat.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
8/octobre/2021 - 13h53

Il faudrait changer le titre de l'article, les tribunaux de grande instance n'existent plus depuis bientôt 2 ans.

Portrait de canopee3
8/octobre/2021 - 13h30
sebastien91 a écrit :

Ce n'est pas à la justice de se substituer au rôle des parents. C'est facile de faire un môme, c'est plus difficile de l'élever et de le surveiller, ce que ne font plus la majeure partie des parents qui se contentent de rejeter la faute à d'autres. Quant à la violence de la pornographie, on peut se demander si jouer à la console avec des jeux aussi violents que stupides, ce n'est pas plus dangereux...

Ah la fameuse violence des jeux vidéos. Je crois qu'on en est revenu vous savez, mais ça n'empêche pas le sujet de ressortir régulièrement. On a eu les jeux de rôles aussi, le Métal et j'en passe.

 

Portrait de sebastien91
8/octobre/2021 - 13h14

Ce n'est pas à la justice de se substituer au rôle des parents. C'est facile de faire un môme, c'est plus difficile de l'élever et de le surveiller, ce que ne font plus la majeure partie des parents qui se contentent de rejeter la faute à d'autres. Quant à la violence de la pornographie, on peut se demander si jouer à la console avec des jeux aussi violents que stupides, ce n'est pas plus dangereux...