07/10 13:34

Coronavirus - Le pass sanitaire ne sera pas allégé "avant le 15 novembre" prochain, annonce le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal

Le pass sanitaire ne sera pas allégé "avant le 15 novembre" prochain, annonce le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal lors d'un point presse après le Conseil des ministres. Il a ajouté que "l'heure de lever toutes les mesures et contraintes n'est pas venue". La loi prévoit une application du pass sanitaire jusqu'au 15 novembre, et un projet de loi pour le proroger au-delà de cette date doit être présenté le 13 octobre en Conseil des ministres.
Mercredi, le conseil scientifique a remis un avis évoqué en Conseil de défense jeudi matin, avis "qui nous appelle à une certaine prudence parce que nous rentrons dans la période hivernale, et nous savons qu'à cette occasion, l'épidémie peut repartir" - même si la couverture vaccinale de la France est "très importante", a expliqué Gabriel Attal.
De plus, le gouvernement ne ressent de la part des Français, qui "se sont emparés" du pass sanitaire, aucune "attente particulièrement forte autour d'une urgence qu'il y aurait à adapter ou alléger le pass sanitaire". Si allégement il y avait, les décisions seraient "plutôt d'ordre national" et seraient prises "probablement par secteur", a-t-il ajouté, sans préciser davantage.

Lors du point presse, Gabriel Attal a appelé le personnel soignant à se faire vacciner une troisième fois. "Dès aujourd'hui, les soignants qui sont complètement vaccinés peuvent avoir un rappel. Ils peuvent prendre rendez-vous", a-t-il indiqué.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de muzo 28
7/octobre/2021 - 14h13

Je ne ferai ma 3ème dose seulement quand cela deviendra obligatoire.

Portrait de Greenday2013
7/octobre/2021 - 14h08

Allez les complotistes, vous allez payer vos tests pendant au moins 1 mois.