04/10 20:35

Intempéries: La vigilance orange est levée pour cinq départements du sud-est de la France - "Plus de 1.000 interventions de la sécurité civile ont eu lieu" (Gérald Darmanin)

20h34: La vigilance orange aux orages, pluie-inondation, et crues pour certains, a été levée pour les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, le Var, les Alpes-de-Haute-Provence et les Alpes-Maritimes, selon le dernier bulletin de Météo France. La Haute-Corse reste le seul département en vigilance orange aux orages et pour pluie-inondation. Environ 20 000 foyers sont privés d'électricité dans le département.

18h19 : Fin de la vigilance rouge dans les Bouches du Rhône qui repassent en jaune. Les habitants de Saint-Loup, un quartier de Marseille menacé d'inondation, ont été évacués préventivement, dans les Bouches-du-Rhône, qui n'est désormais plus placé en vigilance rouge par Météo France. "Pour l'instant, sur Marseille, nous avons une accalmie qui est vraiment toute récente mais qui a permis d'éviter de se retrouver avec beaucoup d'eau dans les secteurs les plus bas", a déclaré le colonel Jean-Christophe Martini, officier supérieur des pompiers des Bouches-du-Rhône

Pour la soirée, des averses orageuses remontent de Méditerranée sur le Var et les Alpes Maritimes, et à la marge l'est des Bouches du Rhône. Les lignes orageuses s'accompagnent de phénomènes violents, avec des intensités pluvieuses de l'ordre 40 à 60 mm en peu de temps, de fortes rafales de vent et de la grêle.

Sur le Var, ces orages pourront également concerner à la marge les zones déjà impactées les heures précédentes.

Sur la Corse, la ligne stationnaire se désorganise par le sud. Les orages deviennent plus mobiles et donnent 40 à 60 mm en peu de temps avec de la grêle et de fortes rafales de vent. Amélioration par l'ouest en soirée.

Cumuls attendus sur l'ensemble de l'épisode : - Bouches-du-Rhône : 80 à 120 mm jusqu'à 150 à 180 mm sur l'Est et localement jusqu'à 200 voire ponctuellement 240 mm. - Autres départements : 40-80 mm loc 100-120, très localement 200-250 mm vers Brignoles et secteur Santa-Luccia (2B).

.

15h20: La vigilance rouge est maintenue jusqu'à 18 heures dans la cité phocéenne, où des "précipitations fortes sont attendues aux alentours de 16 heures", précise sur franceinfo Stéphane Guyot, responsable du Sdis Bouches-du-Rhône

15h06: 123 personnes ont été évacuées de zones à risque, "par prévention ou suite à des sinistres déjà constatés", indique la mairie de Marseille dans un communiqué. Pour accueillir ces personnes, 4 gymnases sont mobilisés, et 16 studios mis à disposition des personnes âgées identifiées. Les maraudes du Samu social sont par ailleurs renforcées pour identifier les sans-abris et les mettre en sécurité.

15h04: "Plus de 1.000 interventions de la sécurité civile ont eu lieu : 600 ce week-end et déjà 400 ce matin", annonce le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. "Les pompiers sont très mobilisés, la sécurité civile est très mobilisée, des hélicoptères sont aujourd'hui mobilisés pour surveiller, pour protéger, pour intervenir", ajoute-t-il en demandant aux habitants de faire "très attention".

14h59: Météo France alerte sur des crues en cours sur la rivière le Caramy et le fleuve côtier l'Argens.

14h57: "Il est tombé l'équivalent de trois mois de pluie en quelques heures notamment sur l'est des Bouches-du-Rhône", explique sur franceinfo Stéphane Guyot, responsable du groupement communication du Service départemental d'incendie et de secours des Bouches-du-Rhône (Sdis 13). "Depuis 5 heures, il est tombé entre 100 et 180 mm de pluie", détaille-t-il. Le département des Bouches-du-Rhône est placé en vigilance rouge pluie et inondation par Météo France depuis ce lundi matin.

12h44: Dans un communiqué, la SNCF annonce que, depuis ce midi, la circulation sur les principales lignes ferroviaires au départ et à l’arrivée de Marseille est interrompue. Dans le détail, la circulation est entièrement coupée entre Marseille et Aix-en-Provence, Marseille et Toulon, Marseille et Martigues, Marseille et Avignon et enfin Marseille et Nîmes.

12h30: Ecoles fermées, l'eau à ras bord du Vieux-Port, bouchons monstres: à Marseille, placée en vigilance rouge aux inondations par Météo-France, les pluies intenses de la nuit ont généré une grosse pagaille lundi matin, mais n'ont fait aucune victime.

Cinq autres départements du Sud-Est, jusqu'à la Haute-Corse, étaient toujours en vigilance orange aux pluies et orages, selon le bulletin météo de 10H00. C'est à Marseille, où il est tombé "l'équivalent de plusieurs mois de précipitation", jusqu'à 180 mm d'eau selon Météo-France, que les dégâts étaient les plus visibles lundi matin. Pendant quelques minutes, le Vieux-Port a même débordé, selon des vidéos postées sur les réseaux sociaux.

Dans la matinée, malgré l'accalmie, le préfet a demandé aux parents de venir chercher leurs enfants à l'école le plus rapidement possible. Dans l'est de Marseille et notamment le quartier de la Valmante, des automobilistes se sont trouvés piégés dans leur voiture, sous un pont, ont indiqué les marins-pompiers à l'AFP. Des plongeurs des marins-pompiers sont intervenus pour mettre ces personnes en sécurité.

En début de matinée, la pluie avait cessé sur Marseille. Les marins-pompiers se disaient toutefois "très vigilants", attendant une reprise de la pluie en fin de matinée. "Il faut à tout prix que les gens évitent d'être près des cours d'eau et (qu'elles) ne s'engagent pas sur des voies inondées, car on ne connaît jamais la profondeur de l'eau ni la force du courant", ont-ils dit à l'AFP. "Le maire appelle les Marseillaises et les Marseillais à la plus grande prudence. Il est recommandé de limiter au maximum les déplacements, de ne pas s'approcher des zones dangereuses", notamment du littoral, a prévenu la mairie dans un communiqué.

11h37: A Nice, la mairie a activé le plan d'action communale et annoncé la fermeture des parcs et jardins pour l'après-midi. Dans le Var, les intempéries ont provoqué d'importantes coupures d'électricité dans la métropole toulonnaise, touchant jusqu'à 23.000 foyers.
En début d'après-midi, de nouvelles cellules orageuses très actives sont attendues sur l'ouest de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et circuleront ensuite sur l'ensemble des départements en vigilance orange.

11h32: Le maire de Marseille Benoît Payan redoute "un épisode orageux sans précédent" cet après-midi et annonce des premières évacuations

11h29: Sur Twitter, le maire de Marseille, Benoît Payan, explique avoir « activé la cellule de crise pour suivre minute par minute l’évolution de la situation à Marseille ».

11h06: La préfecture du Var appelle les parents à venir chercher leurs enfants à l'école avant midi

 

10h40: Le point sur ce que l'on sait ce matin

Le Vieux-Port de Marseille à ras bord, des rues inondées, des écoles fermées: dans la nuit de dimanche à lundi, de fortes pluies ont frappé les Bouches-du-Rhône, département placé en vigilance rouge par Météo-France pour pluie-inondation. Il a été relevé jusqu'à 106 mm d'eau dans certaines localités. "Les lignes orageuses, très actives, s'accompagnent de phénomènes violents, avec des intensités pluvieuses de l'ordre de 40 à 60 mm en peu de temps, de fortes rafales de vent et de grêle", a indiqué la préfecture dans un communiqué.

Le recteur d'académie a conseillé aux parents de ne pas envoyer leurs enfants dans les établissements scolaires des Bouches-du-Rhône. "URGENT Vigilance Rouge Si vous le pouvez, gardez svp vos enfants à la maison. Les #écoles restent ouvertes en mode dégradé pour accueillir ceux qui se retrouvent sans solution", a tweeté le maire de Marseille Benoît Payan. Malgré tout, certaines écoles restaient porte close lundi matin, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Au petit matin, dans l'est de Marseille et notamment le quartier de la Valmante, des automobilistes se sont trouvés piégés dans leur voiture, sous un pont, ont indiqué les marins-pompiers à l'AFP. Des plongeurs des marins-pompiers sont intervenus pour mettre ces personnes en sécurité. En début de matinée, la pluie avait cessé sur Marseille. Les marins-pompiers se disaient toutefois "très vigilants", attendant une reprise de la pluie vers 10h30. "Il faut à tout prix que les gens évitent d'être près des cours d'eau, et ne s'engagent pas sur des voies inondées, car on ne connaît jamais la profondeur de l'eau ni la force du courant", ont-ils dit à l'AFP.

Dans le reste du département, les pompiers des Bouches-du-Rhône, mobilisés surtout pour des reconnaissances, n'ont relevé aucune intervention significative. En raison des intempéries, la visite ministérielle de deux jours de Nadia Hai, secrétaire d'Etat à la ville, à Marseille, a été annulée.

Cinq départements sont aussi placés en vigilance orange: les Alpes de Haute-Provence, les Alpes-Maritimes, le Var, le Vaucluse et la Haute-Corse. Dans les Alpes-Maritimes, un an après le drame des inondations dans la Roya et la Vésubie, la cérémonie d'hommage aux secours intervenus dans ces intempéries, prévue à Nice, a aussi été annulée à cause du risque météo.

En début d'après-midi, de nouvelles cellules orageuses très actives sont attendues sur l'ouest de la région PACA et circuleront ensuite sur l'ensemble des départements en vigilance orange.

Les pompiers ont mis des dispositifs préventifs en place : 5 groupes polyvalents inondations sur tout le territoire; ainsi que 2 groupes de sauvetage inondation. Depuis le début de l'année, Météo-France a déclenché 6 vigilances rouges.

10h13: La préfecture des Bouches-du-Rhône et le rectorat demandent aux parents de récupérer leurs enfants à l'école dans la matinée

10h00: Les collèges des Bouches-Du-Rhône vont rester fermés ce jour en raison des risques d'orages, de fortes pluies et d'inondations.

08h22 : Le Maire de Marseille demande aux parents de ne pas envoyer les enfants à l'école ce matin. Néanmoins "les écoles restent ouvertes en mode dégradé pour accueillir ceux qui se retrouvent sans solution" détaille l'élu. Une cellule de crise a été mise en place par la mairie.

07h28: Le Ministère de l'Intérieur publie un message avec les consignes à respecter pendant ces alertes

 

.

06h21: Météo-France a placé le département du sud de la France en vigilance rouge pluie-inondation en raison de l'arrivée d'une grosse perturbation qui devrait générer des cumuls de précipitation très importants. 5 autres départements sont placés en vigilance orange orages: les Alpes-Maritimes, le Var, Vaucluse, les Alpes-de-Haute-Provence et la Haute-Corse. Les Bouches-du-Rhône sont également concernées par une en vigilance orange en raison des orages.

Ces pluies fortes qui affectent l'est des Bouches du-Rhône et dans une moindre mesure l'est du Vaucluse, perdurent encore quelques heures avant une relative accalmie. Les cumuls deviennent importants atteignant parfois 150 mm.

En début d'après midi de nouvelles cellules orageuses très actives sont attendues sur l'ouest de PACA et circulent ensuite sur l'ensemble des départements en vigilance orange.

Sur les Bouches-du-Rhône, ces nouvelles intempéries se produisent sur les zones qui ont été impactées depuis cette nuit,.

Les lignes orageuses, trés actives, s'accompagnent de phénomènes violents: des intensités pluvieuses de l'ordre 40 à 60 mm en peu de temps, de fortes rafales de vent et de la grêle.

Amélioration par l'ouest en fin de journée de lundi.

Cumuls attendus sur l'ensemble de l'épisode :

- Bouches-du-Rhône : 80 à 120 généralisés, jusqu'à 150 à 180 mm sur l'Est et localement jusqu'à 200/240 mm.

- Autres départements : 80 à 120 mm généralisés localement 150 mm.

À noter que, comme lors de tout évènement méditerranéen d’automne, il convient de se tenir régulièrement informé de l’évolution de la situation, des éléments d’aggravation pouvant survenir rapidement.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Climato
4/octobre/2021 - 06h33 - depuis l'application mobile

est-il possible de désactiver les alertes meteo ?