25/09/2021 18:28

Malaise : Comme Christiane Taubira, des élus de Guyane refusent d'appeler clairement la population à la vaccination contre le COVID 19 - Vidéo

Comme Christiane Taubira, les responsables en Guyane refusent d'appeler clairement la population à la vaccination contre le COVID 19. Le président de la Collectivité Territoriale de Guyane, a ainsi préféré botter en touche au sujet de la vaccination, alors qu'il était invité de BFMTV.

Gabriel Serville n'a pas clairement appelé les Guyanais à se faire vacciner. "Je ne peux pas appeler clairement la population de la Guyane à aller se faire vacciner parce que je ne suis pas particulièrement convaincu que c’est la démarche qu’il faut que j’initie aujourd’hui", a-t-il déclaré arguant qu'il n'avait "pas été élu pour ça".

Ce faisant, l'élu local marche dans les pas de Christiane Taubira qui, jeudi dernier, estimait ne pas avoir "vocation à appeler à la vaccination en Guyane" sur les ondes de RTL.

"Je suis un responsable politique qui n'est pas en exercice et qui, par conséquent, ne dispose pas des éléments d'information qui lui permettraient formellement soit de donner consigne, soit de considérer qu'au vu de ces éléments d'information je considère que je tiens un propos responsable", a-t-elle dit sur RTL.

Alors qu'on faisait remarquer à l'ex-députée de Guyane que cette position était "facile" pour elle, dont la parole est pourtant considérée comme forte à gauche, elle a fait valoir que c'était justement "parce que cette parole [était] forte" qu'elle "ne la décrédibilise[rait] pas".

"La question du poids, de la légitimité, de la crédibilité de la parole publique est une vraie question", a jugé Christiane Taubira.

Christiane Taubira a en outre estimé qu'"avant de culpabiliser les Guyanais, les Guyanais doivent prendre et prennent au sérieux la question de la santé". Soulignant l'éloignement de la Guyane par rapport à l'Hexagone, elle a encore argué "qu'on ne [pouvait] pas faire la même analyse" pour les deux territoires, où les taux de vaccination sont "pratiquement inverses".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Interstellar
26/septembre/2021 - 15h54

Oser jouer sur les mots de cette façon là n'est vraiment pas digne de vous Mme Taubira. Un drame se déroule en Guyane et vous finassez en intellectuelle au lieu de prendre clairement position. C'est très décevant de votre part. Pendant ce temps des gens meurent et ça c'est un fait.

Portrait de Bigareau
26/septembre/2021 - 14h19 - depuis l'application mobile
PhilRAI a écrit :

Sage décision ! On ne peut pas honnêtement appeler des gens à accepter un vaccin expérimental dont on ne connaît pas les conséquences à moyen et long terme, alors que les conséquences à court terme sont déjà désastreuses et qu'on a des médicaments efficaces et sans danger.

@PhilRAI ce qui n'est plus expérimental c'est de les laisser crever, c'est des conséquences à moyen et plus long terme. C'est quoi les médicaments efficaces et sans danger en Guyane?

Portrait de Bob28
26/septembre/2021 - 09h13

D'un côté on critique (à juste titre) Nabila qui donne des "conseils en investissement" alors que c'est en dehors de son domaine de compétence, et d'un autre on critique un responsable politique qui ne veut pas donner un "conseil santé".

 

Portrait de Bob28
26/septembre/2021 - 09h08
lily6228 a écrit :

Petit bémol, les saloperies vendues en bourse, plus de 95% au bas mot des habitants des pays occidentaux les consomment chaque jour et n'ont rien à redire concrètement à ça (même la plupart de ceux qui manifestent contre les vaccins) : aspartame, pesticides, additifs de tous genres, 4G, 5G, etc... Et pourtant, pour chacun de ces exemples, des méta-études ont montré leurs effets néfastes (contrairement aux vaccins).

Vous avez des liens vers les meta études qui montrent que la 5G est néfaste pour la santé ?

Ça m'intéresse.

Portrait de nina83
25/septembre/2021 - 20h39

Aucun courage, c'est tellement plus facile d'aller dans le sens des manifestants, en attendant les malades critiques se multiplient en Guyane.... mais pourquoi donc ??

Portrait de stbx00
25/septembre/2021 - 20h16
Tommy Roose a écrit :

Il n'y a que des crétins pour croire ça. Personne n'est antivax, à part 3 connards, ceux qui se méfient ont de vraies raisons médicales de se méfier. Point. 

Si je suis bien votre raisonnement, nous allons donc déclarer qu'un fumeur ne sera plus soigné contre le cancer qu'à ses frais. Donc, on est bien d'accord, un homo qui chope le SIDA devra débourser les dizaines voire centaines de milliers d'euros de son traitement. Ben oui, dans les deux cas ils étaient "prévenus", non ? Ils sont donc responsables. On fait comme ça ?

Question subsidiaire : on fait quoi si ce faux vaccin de mierda vous occasionne de gros désordres génétiques, sinon pire, dans un an ou deux ? Moi, je vous aurai prévenu(e) du principe de précaution à ne pas se faire inoculer des saloperies vendues en bourse à coups de milliards de dollars et mise au point sur le capot de la voiture en quelques mois, donc VOUS paierez ?

Tiens, allez, juste pour les hystériques paniqués du Covid dans votre style, un petit bonheur : aujourd'hui samedi 25 septembre, dans ma ville, celle de Blois (c'est tout de même pas un village) : Nombre de cas Covid en réanimation ?

Deux. DEUX.

Profil : tous les deux sont doublement vaccinés. Est-ce normal qu'on les soigne avec mon argent, ces deux cons qui étaient prévenus du principe de précaution ?

C'est cadeau. Vous pouvez vérifier.

"faux vaccin", "désordre génétique"... Vous n'avez aucune compétence médicale manifestement mais "vous nous aurez prévenu". Vous prenez votre petit exemple local et en déduisez une généralité... Ca ne fonctionne pas comme ça. A partir du moment où pratiquement toutes les personnes les plus à risque sont vaccinées, à terme toutes les personnes en réanimation seront vaccinées...

Pour autant au niveau national c'est 8 personnes sur 10 hospitalisées qui ne sont pas vaccinés malgré plus de 70% de taux de vaccination. Ca devrait quand même faire réfléchir les plus sceptiques à un moment...