22/09 16:02

Justice: Une jeune employée du plus grand centre de vaccination de Bordeaux, soupçonnée d'avoir édité une vingtaine de faux pass sanitaires comparaît pour escroquerie

Une jeune employée du plus grand centre de vaccination de Bordeaux, soupçonnée d'avoir édité une vingtaine de faux pass sanitaires comparaît ce mercredi pour escroquerie. Cette jeune contractuelle, née en 2000, a déclaré avoir voulu "dépanner son entourage" et ne pas avoir été rémunérée. Elle a reconnu avoir établi 24 faux pass sanitaires pour 16 bénéficiaires, "des membres de sa famille et famille de ses amis". Elle a aussi reconnu avoir transmis à 4 bénéficiaires 5 faux pass générés par un autre agent contractuel dont elle n'a pas révélé l'identité. L'alerte avait été donnée dimanche par un médecin pompier du centre de vaccination qui avait notamment remarqué des connexions alors que le centre était vide de tout patient. Des certificats au nom de personnes non inscrites sur Doctolib avaient aussi été retrouvés dans la poubelle de l'ordinateur. L'exploitation de son téléphone a permis de retrouver des cartes vitales et cartes d'identité. Des soupçons se sont portés sur deux agentes contractuelles mais la seconde, également placée en garde à vue, a rapidement été mise hors de cause. L'enquête se poursuit concernant les bénéficiaires des faux documents.

Le parquet précise que 5 procédures sont actuellement suivies dans le ressort de Bordeaux pour des faits de ce type, trois confiées à la police judiciaire et 2 à la gendarmerie. L'une d'elle a donné lieu à l'ouverture d'une information judiciaire qui a débouché à ce jour sur deux mises en examen dont une avec placement en détention provisoire, selon le parquet.

Deux autres jeunes vacataires au mégacentre de vaccination de Bordeaux-Lac, âgées de 18 et 20 ans, seront jugées en correctionnelle en janvier à Bordeaux après avoir été interpellées en août pour avoir établi et délivré de faux certificats de vaccination, avec un bénéfice global dépassant le millier d'euros.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de piedsdansleplat
23/septembre/2021 - 11h42

inadmissible : elle a mis en jeu la vie d'autrui. Punition exemplaire. Y a en marre de ces escroqueries qui déjouent tous les moyens mis en place pour enrayer la pandémie. 

Portrait de NOEL687
22/septembre/2021 - 23h16

Et en matière d'escroquerie, l'Etat français s'y connais...

Portrait de FierCommeUnVaquer
22/septembre/2021 - 19h00

J'en connais qui flippent maintenant sur le site après avoir dit tant de fois qu'ils avaient des pass achetés... Ils ont vos pseudos, ils auront vos IP et vos mails par le site en moins de 24h et vos noms auprès de vos FAI encore plus vite ensuite...

Portrait de COLIN33
22/septembre/2021 - 18h20 - depuis l'application mobile

Punition exemplaire !

Portrait de Melscadyn
22/septembre/2021 - 16h54

Allez hop ça dégage smiley