21/09 10:16

Paris : L'homme arrêté pour avoir tiré sur des passants sur les Champs-Elysées explique avoir voulu «viser les pigeons» - Il devrait subir un examen psychiatrique aujourd'hui

Arrêté dimanche pour avoir tiré en pleine nuit et à l'aide d'une carabine à plomb depuis son appartement sur des passants sur les Champs-Elysées, l'homme –placé en garde à vue – a confié ce lundi 20 septembre avoir voulu «viser les pigeons».

Le «forcené» serait, selon les informations du Parisien, de nationalité russe et âgé d'une trentaine d'années. Au moment des faits, dans la nuit de samedi à dimanche, l'homme se trouve dans son appartement cossu de l'avenue George V (8e), lorsqu'il est surpris en train de tirer sur des passants à l'aide d'une carabine depuis sa fenêtre. 

S'en suit alors un énorme déploiement policier. Arrivées sur place, une équipe du commissariat du 8e arrondissement accompagnée d'une autre de la Brigade anti-criminalité (BAC), localisent le tireur à l'aide des personnes touchées (mais non blessées) par des balles en plomb et mettent en place un périmètre de sécurité aux abords de l'immeuble.À 4h30, l'homme est finalement interpellé dans son escalier de service, alors qu'il tentait de quitter l'immeuble. Il est alors placé en garde à vue. Libéré à cause d'un procès-verbal irrecevable, il a à nouveau été placé en garde à vue ce lundi, confiant alors qu'«il ne visait pas les passants mais des pigeons» afin de «s’entraîner pour devenir tireur sportif».

Le parquet de Paris confirme au Parisien qu'une enquête était ouverte, et que les investigations avaient été confiées à la Sûreté territoriale (ST) de la préfecture de police. Quant au «tireur fou», il devrait subir un examen psychiatrique ce mardi. 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions