14/09 17:02

La cour d'appel dispense de peine deux gilets jaunes après le vol d'objets au Fouquet's lors de son saccage en mars 2019 pendant une manifestation sur les Champs-Élysées à Paris

La cour d'appel de Paris a prononcé une dispense de peine pour un couple de gilets jaunes dans l'affaire du vol de fourchettes et d'un tabouret au célèbre restaurant Le Fouquet's, lors de son saccage en mars 2019 pendant une manifestation sur les Champs-Élysées à Paris.

Le couple avait été condamné en première instance en décembre 2019 à un mois de prison avec sursis par le tribunal judiciaire de Paris. Il devra néanmoins verser un euro symbolique de dommages et intérêts au Fouquet's, partie civile.

"Cette décision est extrêmement satisfaisante", a réagi auprès de l'AFP l'avocat du couple, Arié Alimi. "On regrette simplement qu'ils aient eu à subir tout ça", a-t-il ajouté, soulignant "les fragilités procédurales du dossier", près de trois ans après les faits.

Lors de l'audience, le 15 novembre 2019, ces deux gilets jaunes avaient contesté avoir "volé" ces objets, cinq fourchettes et un pouf, affirmant les avoir récupérés avec l'accord d'un vigile de l'établissement. Le parquet avait alors requis quatre mois de prison avec sursis et 70 heures de travail d'intérêt général.

Le 16 mars 2019, Ambre, aide-soignante de 31 ans, et Franck, agent SNCF âgé de 43 ans, étaient venus de Tours pour manifester à Paris. La journée avait été marquée par d'importantes dégradations et violences sur les Champs-Élysées. La célèbre brasserie a rouvert ses portes le 14 juillet 2019 après quatre mois de travaux.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
15/septembre/2021 - 13h42

Et le vigile qui leur a offert les objets a-t-il témoigné dans le même sens que ces braves tourangeaux qui étaient sur les Champs-Elysées par hasard ?

Portrait de lucieat
15/septembre/2021 - 08h19

Liberté de casser, voler, détruire l'instrument de travail, frapper la police,( squatter une maison)...en toute impunité comme d'habitude, vivement que la justice soit remise en place et  fasse son travail. Pas étonnant que des gens comme Zemour montent dans les sondages, les gens en ont assez de ce laxisme de la justice

Portrait de artisandu06
14/septembre/2021 - 20h06

Ben oui, justice de gaucho, comme d'habitude. Cela devient affligeant tellement l'évidence est devant nous.. C'est hallucinante....

Portrait de serguei
14/septembre/2021 - 19h29

Ben oui, quoi : ils ont fait ça à l'insu de leur plein gré !...

Portrait de YVESM
14/septembre/2021 - 19h26

Pro-Zemmours, ils auraient pris perpét. smiley

Portrait de lily6228
14/septembre/2021 - 19h03
RED2510 a écrit :

Ahurissant à quel point notre justice pardonne la petite délinquance. 

Il faut lire entre les lignes. Le dossier était tellement bancal que la culpabilité était très contestable. Donc au lieu de les relaxer, ils ont préféré la dispense de peine, moins dur pour les juges de 1ère instance.

Portrait de RED2510
14/septembre/2021 - 18h00

Ahurissant à quel point notre justice pardonne la petite délinquance.