09/09 16:02

Le traitement de la déclaration de revenus de centaines de milliers de contribuables perturbé par des problèmes techniques au sein de l'administration fiscale

Le traitement de la déclaration de revenus de centaines de milliers de contribuables, surtout des travailleurs indépendants, a été perturbé par des problèmes techniques au sein de l'administration fiscale qui a promis jeudi de régulariser leur situation d'ici octobre.

"Pendant la campagne de déclaration de revenus de cette année, la DGFiP (direction générale des finances publiques) a rencontré une série de difficultés techniques et conjoncturelles qui ont retardé l'intégration de déclarations (...) passant par un tiers de confiance (expert comptable, avocat...) dans le système d'information de la DGFiP", a indiqué cette dernière à l'AFP, confirmant une information de RMC.

Sont surtout concernés des travailleurs indépendants, comme des artisans ou des commerçants, qui ont recours par exemple à un expert comptable pour transmettre leur déclaration à l'administration fiscale.

Au total "moins d'un million de contribuables sur 39,3 millions de foyers fiscaux" ont connu un retard de traitement de leur déclaration, a-t-elle précisé.

La DGFiP explique ces difficultés par des changements dans les systèmes techniques de traitement des déclarations, mais aussi par un incendie sur un de ses sites. Le tout dans un contexte chargé pour les services fiscaux qui prennent en charge depuis le début de la crise sanitaire le versement du fonds de solidarité pour les entreprises.

"La majorité des avis et des remboursements seront adressés le 1er octobre et les nouveaux taux PAS (de prélèvement à la source), s'ils n'ont pas fait l'objet d'une modification par l'usager lui-même, seront mis à jour en novembre", a-t-elle ajouté.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bib
9/septembre/2021 - 16h39

Cela fait 6 semaines que les personnes concernées peuvent le savoir,

au même moment où la même administration fiscale se félicitait de pouvoir rembourser les impôts versés en trop.

Et il faut rappeler que le système EDI est privilégiée par l'administration fiscale car plus pratique que sur impots gouv.

Les cabinets comptables sont aussi sollicités par le suivi des aides Covid 19 et ils gardent le cap.