06/08/2021 14:31

Côte-d’Or : Une jeune femme d'une vingtaine d'années a tenté de suicider sans succès à la gare de Genlis... mais elle s'est fait couper les 2 jambes par un train

Âgée d'une vingtaine d’années, une jeune femme a tenté de mettre fin à ses jours sans succès hier, à la gare de Genlis en Côte-d’Or, en s'asseyant sur les voies. La jeune femme a été prise en charge par les secours jeudi en fin de matinée, en gare de Genlis.

Consciente, elle avait les deux jambes en partie sectionnées, et a été conduite au centre hospitalier universitaire (CHU) de Dijon.

Malgré le freinage d’urgence du train qui reliait Besançon à Dijon, le conducteur n’a pas pu l’éviter, lui écrasant les jambes. Les gendarmes ont confirmé qu’il s’agissait d’une tentative de suicide, rapporte Le Bien Public.

Les sapeurs-pompiers, ainsi que les équipes techniques de la SNCF, étaient présents sur les lieux, et les passagers du train ont quant à eux dû être évacués par bus.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Oh Yes It's Good
7/août/2021 - 01h37

"tenté de se suicider sans succès"

smiley smiley

Portrait de lucieat
6/août/2021 - 16h21
vincente2020 a écrit :

j'ai toujours été faciné par ces gens qui se pendent , se taillent les veines se jettent dans le vide ou se jettent sous un véhicule pour se suicider. que de souffrances ! si je voulais en finir  un bon cocktail létal avec une masse de somnifère, d'alcool et d'antalgiques, je pars sans m'en rendre compte, et surtout sans douiller ma race !

le pire ce sont ceux qui s'immolent, c'est horrible, ils s'en sortent souvent mais à quel prix ? souffrances et cicatrices indélibiles qui ne s'effacent qu'au prix de nombreuses opérations.

Et pourquoi le font ils toujours en public ? Quel traumatisme pour ceux qui assistent .

ceux qui le veulent vraiment le font seuls de façon à ne pas être "sauvés"

Portrait de vincente2020
6/août/2021 - 14h34

j'ai toujours été faciné par ces gens qui se pendent , se taillent les veines se jettent dans le vide ou se jettent sous un véhicule pour se suicider. que de souffrances ! si je voulais en finir  un bon cocktail létal avec une masse de somnifère, d'alcool et d'antalgiques, je pars sans m'en rendre compte, et surtout sans douiller ma race !