02/08 10:36

Seine-Saint-Denis: La colère du maire de Stains qui annonce qu'une quinzaine de tombes du cimetière ont été profanées - Une enquête ouverte - Regardez

Le cimetière communal de Stains, en Seine-Saint-Denis, a une nouvelle fois été la cible de dégradations. Ce dimanche, plus de quinze tombes ont été profannées, comme on peut le voir sur des photos publiées sur Facebook par Azzédine Taïbi, le maire PCF de la ville.

Ce dernier écrit: "Plusieurs tombes ont fait l’objet de profanations, de vandalismes et de dégradations importantes au cimetière de Stains durant cette nuit où la nuit dernière. Par le passé nous avons malheureusement déjà du déploré de tels dégradations, mais l’ampleur des dégâts des profanations dont les tombes ont fait l’objet, est très importante. "

Et de fustiger: "Au nom de la municipalité, je veux ici exprimer ma colère et dire à quel point je suis choqué de voir de tels actes ignobles, inqualifiables et inadmissibles. Je condamne avec la plus grande fermeté les auteurs de ces actes et j’espère que l’enquête menée actuellement nous permettra de trouver les coupables et de les traduire devant la justice. La profanation de tombes est un délit grave puni par la loi. "

Avant d'indiquer: "La municipalité a décidé de porter plainte et engagera toutes les démarches nécessaires pour accompagner et soutenir les familles victimes de ces actes grave de profanations. Je me suis entretenu avec le commissaire et il m’a assuré que tous les moyens seront déployés pour surveiller le cimetière et mener l’enquête. " "Je veux remercier la réactivité des agents de la police nationale présents en nombre au cimetière, nos agents des services municipaux, ainsi que l’élu qui était de permanence. Je veux également adresser toute ma solidarité et tout mon soutien aux familles et à leurs proches qui ont été touchés par ces profanations. J’ai une pensée émue pour toutes celles et tous ceux qui ont été victimes par ces actes ignobles. Je veux leur assurer que nos agents municipaux du cimetière remettrons en état les tombes profanés après le travail de la police scientifique fini, des traces d'ADN ayant déjà été relevées. ", a-t-il écrit.

Avant de poursuivre: "Dès demain matin je contacterai directement le nouveau Préfet de Seine-Saint-Denis afin d’avoir l’appui et le soutien des services de l’état. J’ai également demandé à mes services de répertorier les familles concernées afin de leur adresser un courrier de soutien et les accompagner."

Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat local.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de avalonze2
2/août/2021 - 19h53
Babetthh13 a écrit :

5 fachos, 5

les fachos ce sont ceux qui n'aiment pas le débat et n'exprime aucune opinion 

et de critiquer une religion est un droit , par contre traiter les autres de facho est punissable 

Portrait de Lexpertdelamaisonmere
2/août/2021 - 19h17

A priori la communauté de Lumière n'a pas été visée, nous n'en entendrons donc pas parler aux infos. Pas de débats à venir sur les chaines infos et pas de visite du gouvernement au complet pour nous parler des heures sombres.

Portrait de TROLLITATOR5
2/août/2021 - 16h01
Babetthh13 a écrit :

5 fachos, 5

one troll one

smiley

Portrait de Columbine
2/août/2021 - 15h54
Babetthh13 a écrit :

5 fachos, 5

C'est comme ça sur le blog de Morandini maintenant. 

Que des gens frustrés par leur vie, qui ne peuvent que cracher leur haine sur internet. 

Des pauvres gens en gros. 

Bref, courage aux familles de cet acte horrible.

( Une autre affaire Carpentras ? ) 

 

Portrait de Euskal Herria
2/août/2021 - 14h00
Nerfertiti a écrit :

Tout à fait pour être née et avoir habité à St Denis dans la cité St Remy (qui n’existe plus aujourd’hui) je confirme que le 93 n’est plus un département francais mais un énorme ghetto muzz

énorme ghetto muzz

Hélas, et dire que dans les années 70/80 on y vivait bien mieux que maintenant. Bon y avait un peu de chicane par ci par la, mais ça n'allait jamais bien loin pas comme maintenant. À vrai dire je ne sais même pas si je serais capable d'y retourner y vivre tellement ça m'horrifie et me terrifie de voir ce qu'est devenu le département.

Alors quand on le dit on se fait traiter de raciste. Mais ceux qui osent le dire, j'aimerais bien les envoyer vivre dans la cité du Franc Moisin de St Denis, les 4000 de La Courneuve ou les 3000 d'Aulnay-sous-Bois pour ne citer qu'elles, car y a d'autres endroits dans la RP qui leur ressemble. Je suis sûr et certain qu'ils n'y resteraient pas 2 jours.

 

Portrait de Nerfertiti
2/août/2021 - 13h40
Euskal Herria a écrit :

Au moins 70% de ce département est radicalisé et j'en parle en connaissance de cause j'ai vécu pendant plus de 30 ans dans une ville voisine de Stains et j'ai vécu les prémices de cette radicalisation, avant de revenir vivre au pays du fromage de brebis et du jambon de Bayonne.

Tout à fait pour être née et avoir habité à St Denis dans la cité St Remy (qui n’existe plus aujourd’hui) je confirme que le 93 n’est plus un département francais mais un énorme ghetto muzz

Portrait de Euskal Herria
2/août/2021 - 12h01
avalonze2 a écrit :

moi je m'offusque que ce maire soit entouré de femmes voilées comme adjointe au conseil municipal  ,  on se croirait dans une mosquée 

à être communautariste comme ça  , il récolte ce genre d'acte immonde par sa propre communauté 

Au moins 70% de ce département est radicalisé et j'en parle en connaissance de cause j'ai vécu pendant plus de 30 ans dans une ville voisine de Stains et j'ai vécu les prémices de cette radicalisation, avant de revenir vivre au pays du fromage de brebis et du jambon de Bayonne.

Portrait de avalonze2
2/août/2021 - 11h40

moi je m'offusque que ce maire soit entouré de femmes voilées comme adjointe au conseil municipal  ,  on se croirait dans une mosquée 

à être communautariste comme ça  , il récolte ce genre d'acte immonde par sa propre communauté 

Portrait de Yvounette
2/août/2021 - 10h51

Ouf j'ai eu peur, ce ne sont que des tombes de Chrétiens !!