30/07 07:36

Amazon a dégagé 7,8 milliards de dollars de bénéfice net au deuxième trimestre, 48% de plus qu'il y a un an, un résultat porté par le commerce en ligne et le cloud

Amazon a dégagé 7,8 milliards de dollars de bénéfice net au deuxième trimestre, 48% de plus qu'il y a un an, un résultat porté par le commerce en ligne et le cloud qui ne faiblissent pas même avec la levée des restrictions sanitaires.

Le géant des technologies perdait pourtant 5% en Bourse après la clôture de Wall Street jeudi, à cause d'un chiffre d'affaires à 113 milliards, en hausse de 27%, mais inférieur de 2 milliards aux prévisions des analystes.

Pendant le trimestre écoulé, Amazon a notamment profité de son "Prime Day", une opération promotionnelle annuelle qui dure deux jours sur son site de e-commerce et vise les abonnés à Prime, qui payent pour des livraisons gratuites en 24 heures et d'autres avantages.

"Dans vingt pays, les abonnés à Prime ont dépensé plus et économisé plus lors de ce Prime Day que pendant tout autre auparavant, achetant 250 millions de produits", affirme le groupe de Seattle dans son communiqué de résultats. Ces soldes ont aussi largement bénéficié à des revendeurs tiers, précise la firme, régulièrement accusée d'écraser la concurrence sur une plateforme où elle commercialise aussi ses propres appareils et biens de consommation.

Ces pressions politiques et les critiques récurrentes d'associations au sujet des conditions de travail dans les entrepôts de la société n'entament pas son succès commercial. Amazon s'est d'ailleurs offert fin mai le studio hollywoodien quasi centenaire Metro-Goldwyn-Mayer pour 8,45 milliards de dollars.

Ce catalogue va lui permettre d'étoffer considérablement Prime Video, son service de streaming compris dans l'abonnement. L'appétit pour le cloud, ou informatique à distance, ne diminue pas non plus, même avec la levée progressive des restrictions sanitaires. AWS, la division de cloud d'Amazon, a réalisé 14,8 milliards de dollars de revenus, soit 37% de plus qu'il y a un an à la même période.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Euskal Herria
30/juillet/2021 - 18h36
BRETZEL68 a écrit :

Et pourquoi pas commander directement chez le commerçant plutôt que passer par amazon ? 

Qui s'enrichit le plus dans l'histoire ? C'est Bezos !! 

Et comme j'ai dit dans un post plus bas, je jeux convaincre personne

Et comme tu commences par m'insulter : co**ard

Parce que trouver le commerçant français ou d'une autre nationalité pose un problème, soit le commerçant n'a sa boutique que sur Amazon ou soit lorsque vous trouvez le commerçant, il est impossible de faire une commande directement sur son site, car vous êtes un particulier et pour se faire il faut être soit un professionnel ou un revendeur.

Portrait de BRETZEL68
30/juillet/2021 - 18h07
JC732 a écrit :

Pastèque  à tes moments perdus?

N'oublies pas qu'Amazon fait travailler des fabricants et commerçants français qui livrent dans le monde entier. je commande beaucoup chez eux. Jamais déçus et souvent je retrouve des produits français.

Et pourquoi pas commander directement chez le commerçant plutôt que passer par amazon ? 

Qui s'enrichit le plus dans l'histoire ? C'est Bezos !! 

Et comme j'ai dit dans un post plus bas, je jeux convaincre personne

Et comme tu commences par m'insulter : co**ard

Portrait de JC732
30/juillet/2021 - 17h39
BRETZEL68 a écrit :

Je me souviens d'il y a 1 an à peine lorsque tout le monde parlait du monde d'après....

personnellement je n'ai jamais rien commandé sur amazon, je préfère aller dans des commerces réels qui emploient du personnel et qui payent des impôts. et si mon produit n'est pas disponible tout de suite, je le commande dans le magasin même si ça prend un peu plus de temps.

quand on pense aux millions de paquets (en carton, avec du plastique pour caler le produit,...) qui se promènent chaque jour en avions et ensuite en camionettes, cela en fait de la pollution sans compter les livreurs exploités qui distribuent les colis pour quelques cents et donc sont obligés de rouler comme des tarés et se garer de manière dangereuse pour arriver à vivre de façon "décente" .

Mais il parâit que c'est en partie à cause de moi qu'il y a autant de pollution, on m'a traité de boomer qui a détruit la planète dans ma jeunesse...

 

 

Pastèque  à tes moments perdus?

N'oublies pas qu'Amazon fait travailler des fabricants et commerçants français qui livrent dans le monde entier. je commande beaucoup chez eux. Jamais déçus et souvent je retrouve des produits français.

Portrait de Euskal Herria
30/juillet/2021 - 16h17
RenéCharles a écrit :

Le mieux est de ne rien acheter. Récupérer, remettre en état au maximum.

Après, ça ne fait pas marcher le commerce... Avec les conséquences économiques que l'on devine sans mal.

Ce qu'il faudrait surtout c'est mettre un terme définitif à l'obsolescence programmée et rendre aussi le SAV accessible et moins cher. Car lorsqu'on fait le compte de la réparation sur certains articles ça ne vaut pas le coup de les faire réparer, mieux vaut en acheter un neuf avec ce que tout cela entraîne.

Portrait de BRETZEL68
30/juillet/2021 - 13h35
RenéCharles a écrit :

Raisonnement un peu basique.

Que fait le commerçant chez lequel tu t'approvisionnes ? Il commande le produit que tu désires chez son fournisseur qui l'expédie dans un joli carton par transporteur jusqu'à son commerce.

Et le pire, c'est que tu vas certainement te véhiculer pour aller récupérer ta commande chez ce marchand.

Conclusion. Effectivement ton commerçant local aura peut-être réalisé une petite marge sur ton achat, mais en terme de pollution, cela revient au même. Voire c'est pire. CQFD

 

Peut être, mais je pense surtout que le livreur lui apporte plusieurs choses en même temps et pas 1 par 1

Je précise que je ne souhaite convaincre personne, j'expose juste ma manière de consommer. Chacun est libre de faire comme il veux. 

Je me demande comment les futurs enfants de mes enfants vivront dans 50 ans. Peut être que la science pourra infléchir la courbe du réchauffement mais peut être que non. 

Moi, je ne serai plus là mais je m'inquiète pour les futures générations

Portrait de BRETZEL68
30/juillet/2021 - 11h05

Je me souviens d'il y a 1 an à peine lorsque tout le monde parlait du monde d'après....

personnellement je n'ai jamais rien commandé sur amazon, je préfère aller dans des commerces réels qui emploient du personnel et qui payent des impôts. et si mon produit n'est pas disponible tout de suite, je le commande dans le magasin même si ça prend un peu plus de temps.

quand on pense aux millions de paquets (en carton, avec du plastique pour caler le produit,...) qui se promènent chaque jour en avions et ensuite en camionettes, cela en fait de la pollution sans compter les livreurs exploités qui distribuent les colis pour quelques cents et donc sont obligés de rouler comme des tarés et se garer de manière dangereuse pour arriver à vivre de façon "décente" .

Mais il parâit que c'est en partie à cause de moi qu'il y a autant de pollution, on m'a traité de boomer qui a détruit la planète dans ma jeunesse...

 

 

Portrait de Euskal Herria
30/juillet/2021 - 09h29

Avec le pass sanitaire et les restrictions gouvernementales à venir, Amazon et d'autres vendeurs en ligne, je ne vais pas dresser la liste, elle est plus longue que mon bras, n'ont pas fini d'engranger des bénéfices.

Portrait de KEYZER
30/juillet/2021 - 09h29

Super, mais, dans le même temps, combien de magasins ont fermé ? smiley