27/11/2010 10:15

Jean-Luc Godard répond aux accusations d'antisémitisme

Jean-Luc Godard s'exprime sur les accusations d'antisémitisme à son encontre.

Le cinéaste franco-suisse l'explique dans un entretien à la Télévision suisse romande (TSR) diffusé le 30 novembre.

Jean-Luc Godard, qui aura 80 ans le 3 décembre, se dit "un peu" blessé par ces accusations d'antisémitisme: "j'essaie plus de me défendre ou de contre-attaquer en faisant des débats, j'ai vu que ça me faisait plus de tort que de bien".

Il estime que c'est son soutien à la cause palestinienne qui est à l'origine de ces attaques. Jean-Luc Godard précise encore travailler à un prochain film, davantage en tant que "conseiller à l'organisation" qu'auteur.

Aujourd'hui, il essaie "de continuer à avoir de bons rapports affectifs avec (son) amie Anne-Marie" et d'"avoir la force de promener son chien". "Le prochain film vient après et a un rapport avec ces deux choses, et ça s'appelle Adieu au langage".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de flagrantdélire
28/novembre/2010 - 14h58

Vous souhaitez citer MLK... C'est bien, c'est une belle référence.

Voici une partie de son discours de "I have a dream".

"... And when this happens, when we allow freedom ring, when we let it ring from every village and every hamlet, from every state and every city, we will be able to speed up that day when all of God's children, black men and white men, Jews and Gentiles, Protestants and Catholics, will be able to join hands and sing in the words of the old Negro spiritual: Free at last! Free at last!".

Si vous imaginez une seconde qu'il n'inclurait pas aujourd'hui TOUS les enfants du monde y compris les petits Palestiniens. Dois-je vous rappeler qu'un enfant est innocent et qu'il ne demande qu'à vivre tranquillement.
Mais certains ne voient même pas en un enfant palestinien un humain.
Et ne faites ni l'étonné, ni l'outré.

Et quelle définition donnez-vous du mot Colonisation ? Quelle définition de Territoires occupés ?

Complètement d'accord avec un internaute qui se demande à quoi servent toutes ces religions. Hélas elles sont là; bien là et cela ne démontre le niveau de l'Humanité.
Mais même sans ces dites religions l'Homme aura toujours besoin de conquérir et marquer son territoire.

Vous êtes très très très loin des Justes.

Je finirai comme MLK. Free at last ... now for Palestine!

Portrait de HJH008
27/novembre/2010 - 22h33

Le problème est que pour cacher son antisémitisme, quelqu'un peu faire croire qu'il est seulement anti-sioniste pour déguiser en faite son antisémitisme, de la sorte son antisémitisme sera couvert par son anti sioniste donc moins condamnable pénalement, c'est aussi simple que ça.

Portrait de gigi lamoroso
27/novembre/2010 - 22h14

@flagrantdélire
Les gens peuvent comprendre cette différence mais c'est une contre vérité, que tu affirmes avec beaucoup d'aplomb, comme beaucoup d'autres par ailleurs. Et pourtant, il suffirait d'ouvrir une encyclopédie à la page sionisme pour se rendre compte de cette ineptie.

On peut en effet très bien être sioniste et profondément hostile à la politique de l'État d'Israël.
En effet, le sionisme se définit en réalité comme une idéologie (et non comme une politique) selon laquelle le peuple juif,en tant que nation, a le droit de vivre sur le territoire où sont réunies les bases de son terreau culturel. Ça n'a aucun rapport avec la politique du Likoud actuel, et d'ailleurs bien souvent les premiers sionistes à être retournés vivre en Palestine étaient inspirés par des idéologies socialistes très loin de la politique libérale du gouvernement israélien.

Arrêtez donc d'utiliser le terme "sioniste" comme une insulte. Ça n'est pas synonyme de colonisation. C'est juste un mouvement d'émancipation d'un peuple, que d'autres seraient à mon avis bien inspirés de prendre pour modèle.

"Et qu'est l'antisionisme ? C'est le déni au peuple juif d'un droit fondamental que nous réclamons à juste titre pour le peuple d'Afrique et accordons librement à toutes les nations de la terre. C'est de la discrimination envers les Juifs, mon ami, parce qu'ils sont Juifs. En un mot, c'est de l'antisémitisme". Martin Luther King

Portrait de flagrantdélire
27/novembre/2010 - 17h29

Antisémite : hostile aux juifs
Antisioniste : opposé à la politique d'Israël
Les gens peuvent comprendre cette différence non ?

Et ne pas se servir du discours sécuritaire qui ne sert que les politiciens qui sont conscients de créer des générations d'enfants, d'ado, de jeunes traumatisés et parfois enragés. Qui ne le serait pas ?
Les Palestiniens devront être plus forts que cela malgré de terribles souffrances, d'humiliations et des religions.

Vivement la Paix dans cette région.

Et heureusement que certains ne se laissent pas faire face aux menaces de certains lobbies et de gens sans compassion aucune.

Encore une fois Vivement la Paix et la liberté pour tout le monde.

Portrait de COMA Tina
27/novembre/2010 - 16h42

et en plus comme chante alain souchon : "s'il n'y avait personne!"