21/07 11:48

Vaccination obligatoire - Olivier Véran: "Ce n'est pas parce qu'une soignante pleure en vidéo que c'est un mouvement massif. Il n'y a pas de départs de soignants" - VIDEO

Hier après-midi, le ministre de la Santé Olivier Véran était auditionné par la commission des lois de l'Assemblée nationale sur le projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire. Le ministre a notamment été interrogé sur le départ de certains soignants après l'annonce de la vaccination obligatoire pour les professionnels de santé.

"Je n'y crois pas ! Il y a énormément d’élan vaccinal [au sein des soignants]. Ce n'est pas parce que vous voyez un infirmier ou une aide soignante qui fait une vidéo pour dire, en pleurant, qu'elle va quitter son boulot parce que le vaccin elle en a peur que ça veut dire que c'est un mouvement collectif", a-t-il déclaré.

Et d'ajouter : "C'est faux ! Ca s'appelle de la propagande. Je le déplore. Il n'y a pas de départs et ça n'a pas été le cas dans les autres pays qui, autour de nous, on fait la vaccination obligatoire des soignants".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Oh Yes It's Good
21/juillet/2021 - 19h19
marco39 a écrit :

la zéro connerie, toi tu n'es pas pret de l'atteindre !

Merci pour ton intervention marco. Allez, bon apéro !

Portrait de muzo 28
21/juillet/2021 - 17h54

Bien sûr que les soignants se  font vacciner. Il y a des cas marginaux, comme partout, le droit d'avoir des craintes..

Pédagogie du gouvernement = échec depuis le début. Jamais la communication n'a été aussi trouble. 

Sinon on a pas eu écho ici de l'aide soignante qui a tiré sur sa collègue pour un problème de planning......un cas marginal aussi.

Portrait de Nono75
21/juillet/2021 - 16h51
Oh Yes It's Good a écrit :

Vaccination pour les personnes à risques, quel que soit l'âge, sur les conseils des généralistes. Mais le choix doit appartenir à chacun, on prend le risque ou pas. Comme pour tout. On ne pourra jamais atteindre le zéro maladie, le zéro décès, pour personne. Là il y a une obsession de vouloir tout contrôler qui devient sérieusement pathologique.

Je ne travaille pas en réanimation aussi je n'ai pas la réponse à la question mais a t'on le taux de personnes à risque y entrant pour Covid en ce moment ?

Portrait de Oh Yes It's Good
21/juillet/2021 - 16h03
Nono75 a écrit :

Apparemment une écrasante majorité de ceux qui entrent en réanimation aujourd'hui n'est pas vaccinée, et selon certains médecins ils n'ont pas tous des comorbidités tandis que l'âge rajeunit par rapport aux mois précédents.

On fait quoi pour eux alors qu'une solution existe ?

Vaccination pour les personnes à risques, quel que soit l'âge, sur les conseils des généralistes. Mais le choix doit appartenir à chacun, on prend le risque ou pas. Comme pour tout. On ne pourra jamais atteindre le zéro maladie, le zéro décès, pour personne. Là il y a une obsession de vouloir tout contrôler qui devient sérieusement pathologique.

Portrait de Nono75
21/juillet/2021 - 14h24
Oh Yes It's Good a écrit :

Les grippes saisonnières provoquent fréquemment la saturation des hôpitaux.

Mais pourquoi vacciner tout le monde à partir du moment où les personnes les plus à risque sont vaccinées, et que le taux de létalité est extrêmement faible chez les jeunes (et moins jeunes) ? Les courbes de l'évolution actuelle de l'épidémie montre que l'immunité actuelle est largement suffisante (ou alors que le variant Delta est moins virulent).

Apparemment une écrasante majorité de ceux qui entrent en réanimation aujourd'hui n'est pas vaccinée, et selon certains médecins ils n'ont pas tous des comorbidités tandis que l'âge rajeunit par rapport aux mois précédents.

On fait quoi pour eux alors qu'une solution existe ?

Portrait de Oh Yes It's Good
21/juillet/2021 - 13h33
stbx00 a écrit :

C'est bien de vouloir rappeler les bases de la médecine mais manifestement vous n'avez toujours pas compris le fonctionnement de la vaccination.

Si on ne vaccine pas tout le monde contre la grippe c'est parceque c'est une maladie qui n'engendre pas les mêmes problèmes dans les hôpitaux que la covid19. Là l'immunité collective est nécessaire. Plus globalement la vaccination globale est faite pour limiter la circulation virale. Ca implique donc de vacciner tout le monde, y compris ceux qui n'ont que peu de risques (peu ne veut pas dire "0" d'ailleurs).  

Les grippes saisonnières provoquent fréquemment la saturation des hôpitaux.

Mais pourquoi vacciner tout le monde à partir du moment où les personnes les plus à risque sont vaccinées, et que le taux de létalité est extrêmement faible chez les jeunes (et moins jeunes) ? Les courbes de l'évolution actuelle de l'épidémie montre que l'immunité actuelle est largement suffisante (ou alors que le variant Delta est moins virulent).

Portrait de stbx00
21/juillet/2021 - 13h07
avalonze2 a écrit :

Paprium le cassos 

tout médicament à un risque potentiel  , c'est la base de la médecine

-quand une personne n'a absolument aucun risque avec une maladie il faut éviter toute prise de vaccin & médicament

-exemple de la grippe, on vaccine les gens à risque uniquement

-et véran  ne dit pas que c'est une minorité et il le sait très bien , lui il dit que leur chantage fonctionne 

à l'hôpital juste à coté de chez moi elles sont plusieurs à démissionner et il y avait une estimation de 40% pas vacciner .

et comme tu es le cassos de service , tu devrais savoir que c'est les soignants qui sont contaminés par les patients et non l'inverse .

donc je t'encourage à prendre ton vaccin expérimental  qui à une efficacité en carton 

C'est bien de vouloir rappeler les bases de la médecine mais manifestement vous n'avez toujours pas compris le fonctionnement de la vaccination.

Si on ne vaccine pas tout le monde contre la grippe c'est parceque c'est une maladie qui n'engendre pas les mêmes problèmes dans les hôpitaux que la covid19. Là l'immunité collective est nécessaire. Plus globalement la vaccination globale est faite pour limiter la circulation virale. Ca implique donc de vacciner tout le monde, y compris ceux qui n'ont que peu de risques (peu ne veut pas dire "0" d'ailleurs).  

Portrait de Bigareau
21/juillet/2021 - 12h51 - depuis l'application mobile
VincentH68 a écrit :

à l'hôpital juste à coté de chez moi elles sont plusieurs à démissionner et il y avait une estimation de 40% pas vacciner .

Pouvez vous me donner les sources de ce que vous avancez, svp! merci.

@VincentH68 donnez le vôtres nom de hôpital merci

Portrait de Bigareau
21/juillet/2021 - 12h50 - depuis l'application mobile
VincentH68 a écrit :

à l'hôpital juste à coté de chez moi elles sont plusieurs à démissionner et il y avait une estimation de 40% pas vacciner .

Pouvez vous me donner les sources de ce que vous avancez, svp! merci.

@VincentH68 donnez le vôtres

Portrait de croco
21/juillet/2021 - 12h15 - depuis l'application mobile
avalonze2 a écrit :

Paprium le cassos 

tout médicament à un risque potentiel  , c'est la base de la médecine

-quand une personne n'a absolument aucun risque avec une maladie il faut éviter toute prise de vaccin & médicament

-exemple de la grippe, on vaccine les gens à risque uniquement

-et véran  ne dit pas que c'est une minorité et il le sait très bien , lui il dit que leur chantage fonctionne 

à l'hôpital juste à coté de chez moi elles sont plusieurs à démissionner et il y avait une estimation de 40% pas vacciner .

et comme tu es le cassos de service , tu devrais savoir que c'est les soignants qui sont contaminés par les patients et non l'inverse .

donc je t'encourage à prendre ton vaccin expérimental  qui à une efficacité en carton 

@avalonze2 Le vaccin n'est pas expérimental. Les essais d'efficacité et de sécurité se sont terminés il y a des mois. Les laboratoires se sont simplement donné 2 années supplémentaires pour étudier le taux d'anticorps parmi les premiers vaccinés pour savoir à quel moment il faudra faire un rappel.

Portrait de avalonze2
21/juillet/2021 - 12h05
Paprium a écrit :

Il a raison. Seul les cas sociaux des reseaux sociaux pensent qu'il y a un mouvement de masse contre le vaccin. Car la majorité savent qu'un vaccin, ca sert a quelque chose.

Paprium le cassos 

tout médicament à un risque potentiel  , c'est la base de la médecine

-quand une personne n'a absolument aucun risque avec une maladie il faut éviter toute prise de vaccin & médicament

-exemple de la grippe, on vaccine les gens à risque uniquement

-et véran  ne dit pas que c'est une minorité et il le sait très bien , lui il dit que leur chantage fonctionne 

à l'hôpital juste à coté de chez moi elles sont plusieurs à démissionner et il y avait une estimation de 40% pas vacciner .

et comme tu es le cassos de service , tu devrais savoir que c'est les soignants qui sont contaminés par les patients et non l'inverse .

donc je t'encourage à prendre ton vaccin expérimental  qui à une efficacité en carton 

Portrait de Steyr
21/juillet/2021 - 11h56

Que quelqu'un offre un livre sur la communication à Véran pour qu'il soigne son ton péremptoire et sa condescendance. 

Portrait de Paprium
21/juillet/2021 - 11h50

Il a raison. Seul les cas sociaux des reseaux sociaux pensent qu'il y a un mouvement de masse contre le vaccin. Car la majorité savent qu'un vaccin, ca sert a quelque chose.