17/07 20:54

74e Festival de Cannes - Palme d'or avec Titane, la Française Julia Ducournau est devenue la deuxième femme à décrocher le prix - Voici le palmarès complet

Qui succédera à Parasite de Bong Joon-ho ? La réponse ne serait tarder alors que le jury du 74e Festival de Cannes s'est retiré dans une villa à l'écart des festivités pour délibérer. Vingt-quatre films étaient en compétition. Mais pour l'heure, aucun ne semble clairement se dégager des autres.

"Chacun a une opinion différente", avait constaté dès le début du festival le président du jury, le cinéaste Spike Lee, qui n'est autre que le premier artiste afro-américain à occuper le poste.

.

Le palmarès 

.

La Française Julia Ducournau est devenue la deuxième femme à décrocher la Palme d'or à Cannes, a annoncé le président du jury Spike Lee dès le début de la cérémonie de remise des prix, prenant de cours les organisateurs. Spike Lee a fait cette annonce d'emblée, alors qu'il était censé annoncer le prix d'interprétation masculine. Julia Ducournau, récompensée pour Titane devient la deuxième réalisatrice couronnée de l'histoire du festival 28 ans après Jane Campion.

.

Le grand prix du jury est attribué  ex-aequo à "Un héros, de Asgfar Farhadi et au film russo-finnois "Compartiment n°6"

Prix de la mise en scène : "Annette" de Leos Carax

Prix du scénario pour Ryusuke Hamaguchi for Drive my car 

Prix d’interprétation féminine pour Renate Reinsve pour Julie en 12 Chapitres de Joachim Trier

Deux prix du jury ex-aequo attribués au "Genou d'Ahed" de Nadav Lapid et "Memoria" d'Apichatpong Weerasethakul

Le prix d'interprétation masculine  est remis à Caleb Landry Jones pour Nitram de Justin Kurzel

Le réalisateur italien Marco Bellocchio reçoit la Palme d'honneur pour l'ensemble de sa carrière

Palme d'Or du Court-Métrage : All the Crows in the World - Tang Yi

Mention spéciale du Court-métrage : Le Ciel du mois d'août (Céu de Agosto) - Jasmin Tenucci

Caméra d'Or : Murina by Antoneta Alamat Kusijanovic

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de GOTAAB 87
18/juillet/2021 - 11h29

Trop long le discours de remerciements et franchement je n'ai pas envie d'aller voir ce film !!!!

Portrait de Députéhonnête_mdr5
18/juillet/2021 - 08h13

vous êtes sûr que le Festival de Cannes fait encore rêver ???

Portrait de bib
17/juillet/2021 - 21h17

Bravo au Festival de Cannes pour son organisation et son ecclectisme !

Merci à Spike Lee et au jury d'avoir primé Julia Ducournau et son cinéma si inventif et maitrisé.

Pour qui est préparé à voir ce genre de film, il est déjà dans les salles.