19/07 11:01

Sans public mais avec des millions de téléspectateurs, les Jeux olympiques de Tokyo qui débutent à huis clos le 23 juillet seront aussi visibles sur écrans géants dans plusieurs villes françaises

Sans public mais avec des millions de téléspectateurs. Les Jeux olympiques de Tokyo qui débutent à huis clos le 23 juillet seront aussi visibles sur écrans géants dans plusieurs villes françaises avant que Paris ne prenne le relais pour 2024. Malgré un couac au Conseil de Paris la semaine dernière, LR, MoDem et EELV bloquant le mécanisme financier, le stade éphémère dédié aux JO au Trocadéro démarrera bien le 23 juillet, ont confirmé les organisateurs des JO de Paris 2024 et la ville de Paris jeudi dans un communiqué.

Outre les retransmissions, assurées par France Télévisions, il sera possible de pratiquer des disciplines olympiques et de participer à des activités culturelles dans ce "Live des Jeux" des jardins du Trocadéro.

Par ailleurs, les médaillés français, qui seront tenus de quitter le Japon entre 24 et 48 heures après leur victoire en raison des restrictions sanitaires viendront faire un tour au Trocadéro pour célébrer leur victoire.

Plusieurs villes françaises diffuseront les épreuves des JO sur écrans géants, notamment en Seine-Saint-Denis (Saint-Denis et parc départemental George Valbon), Versailles, Bordeaux, Lille, Nice, Saint-Etienne...

La cérémonie de clôture des JO de Tokyo le 8 août marquera le passage de relais entre Tokyo et Paris.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, sera à Tokyo tandis que le président du comité d'organisation Tony Estanguet sera à Paris pour ce passage de témoin le 8 août qui sera notamment fêté avec un concert gratuit de l'artiste électro Woodkid. Avec l'Orchestre National de France et la Maîtrise de Radio-France, il a composé un morceau qui sera diffusé à Tokyo pendant la cérémonie de clôture.

Ailleurs sur le web

Vos réactions