15/07 10:16

Le président brésilien Jair Bolsonaro, qui souffre d'une occlusion intestinale, a été admis cette nuit dans un hôpital de Sao Paulo

Le président brésilien Jair Bolsonaro, qui souffre d'une occlusion intestinale, a été admis cette nuit dans un hôpital de Sao Paulo où il recevra "dans un premier temps" un "traitement clinique conservateur", selon le dernier bulletin médical, qui exclut pour l'instant une intervention chirurgicale d'urgence. "Après des tests cliniques, de laboratoire et d'imagerie, le président restera à l'hôpital dans un premier temps pour un traitement clinique conservateur", a indiqué l'hôpital privé Vila Nova Star dans le bulletin signé par l'équipe médicale.

Plus tôt dans la journée, un communiqué de la présidence avait évoqué "des examens complémentaires pour évaluer la nécessité, ou non, d'une chirurgie d'urgence". A

près avoir été admis dans la nuit à l'hôpital des Forces armées à Brasilia en raison d'une crise de hoquet persistante depuis plus de dix jours, le chef de l'Etat a été transporté en fin d'après-midi à l'aéroport Congonhas de São Paulo et emmené en ambulance à l'hôpital Vila Nova Star.

A Brasilia, il avait été hospitalisé dans une unité de soins intensifs et "intubé par précaution", a déclaré à la radio son fils, le sénateur Flavio Bolsonaro.

Ailleurs sur le web

Vos réactions