02/07 19:27

Les deux agents de la sureté ferroviaire qui ont tué par balles un homme armé d'un couteau près de la gare d'Ermont-Eaubonne ont été présentés à un juge d'instruction

Les deux agents de la sureté ferroviaire qui ont tué par balles un homme armé d'un couteau près de la gare d'Ermont-Eaubonne ont été présentés à un juge d'instruction  à l'issue de leur audition par la police judiciaire. Ils pourraient être mis en examen. Les faits se sont déroulés deux jours plus tôt, mercredi 30 juin, aux alentours de 16h, alors que des voyageurs attendaient leur train dans la gare. Sur place, un homme a adopté un comportement virulent à leur égard.

D'origine haîtienne, l'individu de 36 ans, présenté comme «marginal», a brandi un couteau vers les badauds. Alors que les agents tentaient de l'interpeller, il a pris la fuite et quitté la gare.

A proximité d'un passage piéton, où il a croisé la route d'un groupe de 11 enfants et deux accompagnateurs, appartenant à un centre de loisirs. «Il a été menaçant envers les enfants. Il a dit aux agents de sûreté qu'il allait s'en prendre aux enfants s'ils ne le laissaient pas tranquille», a précisé une source policière. Devant le danger de l'individu, qui brandissait semble-t-il son arme blanche en direction des enfants, les agents de la sécurité ferroviaire ont fait usage de leur armes à feu. L'homme a été visé par cinq tirs et atteint par quatre.

Les secours se sont rendus sur place, où ils ont constaté son décès. Les agents de la sûreté ferroviaire ont ensuite été placés en garde à vue par le parquet de Pontoise pour les besoins de l'enquête qui a été confiée à la police judiciaire.

Trois d'entre eux ont été laissés libres jeudi, tandis que deux autres étaient toujours entendus jusqu'à leur présentation, ce vendredi, à un juge d'instruction qui pourrait décider de leur mise en examen.

L'homme abattu est «très défavorablement connu». Il porte une quinzaine de mentions sur son casier judiciaire notamment pour «violences», a précisé cette source.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de piedsdansleplat
4/juillet/2021 - 09h00

vu comme ça, sa famille en Haïti (pays pauvre) va réclamer des dommages et intérêts et va repartir avec le pactole. merci ! c'est vrai qu'en France les victimes ne sont pas prises en compte les délinquants oui. 

Portrait de KEYZER
3/juillet/2021 - 12h06
JMP1972 a écrit :

Bonjour. Pouvez vous développer votre phrase ?

Quant à ceux qui dans leurs commentaires disent que les agents de la SNCF auraient dû tirer dans les jambes, c'est méconnaître la réglementation quant à l'usage des armes à feu par les agents habilités à en porter (policiers nationaux, municipaux, gendarmes et agents SNCF entre autres, usage qui doit se faire dans le cadre de la légitime défense... ce qui n'est pas le cas lorsque l'on vise les jambes, en tout cas en France... Des moyens intermédiaires existent alors allant des moyens lacrymogènes, bâtons de défense ou taser. 

Généralement, les chaines d'info pour le moindre fait divers font des débats ( souvent stériles et ennuyeux) ; or, à moins que j'en ai  raté , il n'y a rien de tel. C'est juste une observation.

Portrait de JMP1972
3/juillet/2021 - 11h28
KEYZER a écrit :

Il est intéressant de noter que, de manière générale, les médias relatent peu la mise en examen des deux agents....

Bonjour. Pouvez vous développer votre phrase ?

Quant à ceux qui dans leurs commentaires disent que les agents de la SNCF auraient dû tirer dans les jambes, c'est méconnaître la réglementation quant à l'usage des armes à feu par les agents habilités à en porter (policiers nationaux, municipaux, gendarmes et agents SNCF entre autres, usage qui doit se faire dans le cadre de la légitime défense... ce qui n'est pas le cas lorsque l'on vise les jambes, en tout cas en France... Des moyens intermédiaires existent alors allant des moyens lacrymogènes, bâtons de défense ou taser. 

Portrait de Azrael68
3/juillet/2021 - 11h03 - depuis l'application mobile

Il y a certaines perso qui à priori auraient préféré que ce gars tue un ou deux gamins ! C’est pitoyable ! Il a menacé des enfants, ils l’on tuer , parfait ! Félicitation à ces agents ! Ils méritent la légion d’honneur et pas d’être mis en examen ! On vit vraiment dans un pays de merde ou les délinquants ont plus de droit que les victimes !

Portrait de KEYZER
3/juillet/2021 - 10h48

Il est intéressant de noter que, de manière générale, les médias relatent peu la mise en examen des deux agents....

Portrait de lucieat
3/juillet/2021 - 10h06
Steyr Mannlicher a écrit :

Moi ce que je ne comprends pas c'est comment un des deux agents a loupé un tir. 

Reste qu'il est lamentable de poursuivre ces deux agents qui, il y a 50 ans,  auraient eu la légion d'honneur pour leur acte héroïque. 

Je pense qu'ils ont d'abord tiré pour intimider et l'obliger à se rendre, mais vu que ça n'a pas fonctionné, le seul moyen de le neutraliser était de l'abattre ...ils ont bien fait, bon débarras !

Portrait de lucieat
3/juillet/2021 - 10h04
JC732 a écrit :

Pourquoi ne fallait -il pas le tuer? Ou est le probleme? Viser les jambes c'est risquer d'avoir une balle qui ricoche sur le bitume et reparte vers des innocents.Nous avons des bouchers en série dan nos rues, et il faudrait demander aux policiers de faire le tri en quelques secondes. Nous ne lui avons pas demandé de venir chez nous. Maintenant il est tes bien ou il est.Desolé. je ne verserai pas une larme pour ce type.

Si les policiers avaient tiré dans les jambes et blessé, vous imaginez ... ? plainte, handicapé ,, pension à vie , tout ça payé par l'état: nous.

C'est très bien de nous avoir débarrassé de lui, vu qu'il était bien connu des services de police, il aurait continué à nuire ad eternam. Mon soutien aux policiers sans réserve

Portrait de titus01
3/juillet/2021 - 09h19

Encore une fois des policier font leur métier pour nous protéger et c'est eux qui se retrouvent devant le juge.

Y a qu'a continuer comme ça, et les voyous pourrons faire leur petites affaires sans être dérangé (c'est déjà le cas: les dealer a Paris) par les forces de l'ordre, car pour les forces de l'ordre  se pose la question d’intervenir et de se retrouver en garde-à-vue ou de laisser faire! 

Pauvre France, le laxisme est en train de détruire notre pays!

Portrait de Phantôme_
3/juillet/2021 - 08h57
Linoïe a écrit :

Les 2 agents ont tiré 5 fois et ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi ils n'ont pas tiré dans les jambes de cet individu, au lieu de le tuer...... de 4 balles.

Je suis sûr que vous n'avez jamais tiré avec une arme à feu. Si c'était le cas, vous sauriez, que ce n'est pas du tout si facile de toucher une jambe ou bien un bras, surtout si celui-ci est en mouvement. C'est la même chose pour ceux qui disent, lors d'une course poursuite en voitures, il aurait fallu tirer sur les pneus... 

Portrait de JC732
2/juillet/2021 - 23h14
Linoïe a écrit :

Les 2 agents ont tiré 5 fois et ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi ils n'ont pas tiré dans les jambes de cet individu, au lieu de le tuer...... de 4 balles.

Pourquoi ne fallait -il pas le tuer? Ou est le probleme? Viser les jambes c'est risquer d'avoir une balle qui ricoche sur le bitume et reparte vers des innocents.Nous avons des bouchers en série dan nos rues, et il faudrait demander aux policiers de faire le tri en quelques secondes. Nous ne lui avons pas demandé de venir chez nous. Maintenant il est tes bien ou il est.Desolé. je ne verserai pas une larme pour ce type.

Portrait de djbaxter
2/juillet/2021 - 21h18

En voilà qui prennent des pincettes avec ce multirécidiviste.

C'est pourtant France Info qui l'écrit dans son article mis à jour le 1er juillet. 

1. Haïtien

2. Clandestin depuis 2019

3. "connu des services de police pour violences et stupéfiants"

Avez-vous vu les petits gamins qui courent à quelques dizaines de centimètres de cet énergumène couteau à la main pour tenter de lui échapper ? Encore de pauvres âmes traumatisées alors que çà fait 2 ans qu'il aurait dû être dans l'avion avec une interdiction à vie du territoire Schengen.

Portrait de Linoïe
2/juillet/2021 - 20h56

Les 2 agents ont tiré 5 fois et ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi ils n'ont pas tiré dans les jambes de cet individu, au lieu de le tuer...... de 4 balles.

Portrait de aeronautica
2/juillet/2021 - 20h33
hummerH2 a écrit :

L'homme abattu est «très défavorablement connu». Il porte une quinzaine de mentions sur son casier judiciaire notamment pour «violences».

 

Si cet homme était bien de nationalité Haïtienne, alors c'est l’État Français qui devrait se retrouver devant un juge d'instruction pour ne pas avoir expulsé un étranger délinquant multi-récidiviste qui n'a rien à faire sur notre territoire !

Bien dit ! ca devrait etre la règle !

Portrait de lucieat
2/juillet/2021 - 20h27

C'est le monde à l'envers, ces policiers ont fait leur devoir, l'homme était bien connu parait il de la police, il était armé et menaçait des personnes dont des enfants, ils devraient au contraire être récompensés d'avoir évité un drame et débarrasser la terre de quelqu'un qui n'avait rien à y faire. Il n'aurait que fait des  séjours en prison, récidives et compagnie, au moins on est sur qu'il ne nuira plus

Portrait de lily6228
2/juillet/2021 - 20h19
hummerH2 a écrit :

Et oui il faut mieux lire avant de critiquer à tout va comme vous dites, et commencez donc par l'appliquer à vous même,  car de nombreux autres articles parlent eux  de nationalité haïtienne. et c'est bien la raison pour laquelle, dans le doute,  j'ai commencé mon post par "Si cet homme était bien de nationalité haitienne".

Les mots ont un sens ! smiley

Non, quand on a un doute on s'abstient de faire des commentaires à l'emporte-pièce sans savoir. C'est trop facile de se réfugier derrière le "si". C'est comme quand les médias pointent du doigt un suspect et que certains se projettent déjà en vue de son éventuelle culpabilité.

Si Patrick Dills a vraiment tué les enfants, c'est un monstre inhumain. Mais j'ai juste dit "si", on ne peut pas me reprocher d'avoir dit qu'il les a tué...

Portrait de joselito
2/juillet/2021 - 20h16
hummerH2 a écrit :

Et oui il faut mieux lire avant de critiquer à tout va comme vous dites, et commencez donc par l'appliquer à vous même,  car de nombreux autres articles parlent eux  de nationalité haïtienne. et c'est bien la raison pour laquelle, dans le doute,  j'ai commencé mon post par "Si cet homme était bien de nationalité haitienne".

Les mots ont un sens ! smiley

J'ai lu partout aussi qu'il était de nationalité Haitienne !

 

Portrait de hummerH2
2/juillet/2021 - 19h59
lily6228 a écrit :

Il est d'"origine" et non de "nationalité" haïtienne. Il faut mieux lire avant de critiquer à tout va...

Et oui il faut mieux lire avant de critiquer à tout va comme vous dites, et commencez donc par l'appliquer à vous même,  car de nombreux autres articles parlent eux  de nationalité haïtienne. et c'est bien la raison pour laquelle, dans le doute,  j'ai commencé mon post par "Si cet homme était bien de nationalité haitienne".

Les mots ont un sens ! smiley

Portrait de MICMAH458
2/juillet/2021 - 19h51

C'est quand même malheureux de devoir se dire qu'ils auraient eu moins d'ennuis, s'ils avaient laissé faire ce délinquant s'attaquer et violenter des passagers.  Dans quelle époque vit-on, à surprotéger à ce point les individus asociaux ?

Portrait de lily6228
2/juillet/2021 - 19h48
hummerH2 a écrit :

L'homme abattu est «très défavorablement connu». Il porte une quinzaine de mentions sur son casier judiciaire notamment pour «violences».

 

Si cet homme était bien de nationalité Haïtienne, alors c'est l’État Français qui devrait se retrouver devant un juge d'instruction pour ne pas avoir expulsé un étranger délinquant multi-récidiviste qui n'a rien à faire sur notre territoire !

Il est d'"origine" et non de "nationalité" haïtienne. Il faut mieux lire avant de critiquer à tout va...

Portrait de hummerH2
2/juillet/2021 - 19h44

L'homme abattu est «très défavorablement connu». Il porte une quinzaine de mentions sur son casier judiciaire notamment pour «violences».

 

Si cet homme était bien de nationalité Haïtienne, alors c'est l’État Français qui devrait se retrouver devant un juge d'instruction pour ne pas avoir expulsé un étranger délinquant multi-récidiviste qui n'a rien à faire sur notre territoire !